Vaccinations COVID-19 à Malte | Le projet Borgen

Vaccination COVID-19 à Malte
Début juin 2021, le déploiement des vaccinations COVID-19 à Malte a permis à 70 % de sa population adulte de recevoir au moins une dose. La diminution des cas de COVID-19 dans le pays et le succès du déploiement du vaccin offrent de l’espoir aux responsables maltais alors qu’ils prévoient de rouvrir le pays.

Le déploiement des vaccins COVID-19 à Malte

Grâce à l’augmentation du nombre de citoyens vaccinés à Malte, les hospitalisations ont diminué de 95 %. Le ministre de la Santé du pays, Chris Fearne, a indiqué que 42% des adultes sont complètement vaccinés. Les vaccins que le pays a administrés ont été Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer-BioNTech et AstraZeneca.

En juin 2021, le nombre de cas actifs de COVID-19 dans le pays est tombé à 70. Avec un seul nouveau cas signalé le 8 juin, Malte fait partie du nombre croissant de pays comme Israël et le Bhoutan qui ont commencé avec succès le déploiement de vaccins.

Déclaration d’immunité collective de Malte

Le déploiement réussi du vaccin a conduit le gouvernement maltais à déclarer l’immunité collective. Cependant, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé son incertitude quant à de telles déclarations. En raison des nouvelles variantes de COVID-19, la proportion de la population devant être vaccinée pour obtenir une immunité collective est inconnue. Les nouvelles variantes réduisent l’efficacité du vaccin COVID-19, de sorte que les personnes vaccinées peuvent toujours être à risque.

Selon le tracker Bloomberg, les 42% de la population maltaise entièrement vaccinée n’incluent pas les enfants de 16 ans et moins. En conséquence, le nombre total de la population qui a été complètement vaccinée n’est que de 36,5%. Malgré sa petite population d’environ 500 000 habitants, le pays a enregistré 30 509 cas de COVID-19 et 418 décès liés au COVID.

Regarder vers l’avant

Bien que les cas de COVID-19 soient en baisse à Malte, le Royaume-Uni a annoncé qu’il ne lèverait pas son interdiction de voyager à Malte. Lorsque le Royaume-Uni a révisé sa «Liste verte» des pays dont les citoyens n’auront pas à suivre les exigences de quarantaine à leur entrée, Malte ne faisait toujours pas partie de la liste. D’autres pays comme le Portugal et les Pays-Bas ont cependant assoupli les restrictions sur les voyages à Malte.

Bien que la majorité de la population adulte de Malte ait été vaccinée, le mandat du masque restera en place jusqu’au 1er juillet. Après le 1er juillet, les personnes entièrement vaccinées n’auront plus à porter de masques à l’extérieur tant que les cas de COVID-19 resteront relativement bas.

Alors que le pays continue de rouvrir et permet aux voyageurs de visiter à nouveau, le gouvernement maltais a fixé une nouvelle exigence pour les personnes entrant dans le pays : un certificat de vaccination ou un test PCR négatif. Le gouvernement offrira également des incitations aux visiteurs, telles que des bons d’hôtel et des bons de plongée, pour promouvoir le tourisme.

Les citoyens maltais auront également besoin de certificats de vaccination pour assister à certains rassemblements publics. Les certificats serviront de preuve pour les citoyens qui ont été vaccinés contre le COVID-19 à Malte. Le ministre maltais de la Santé, Chris Fearne, a annoncé qu’au 10 juin, les gens avaient téléchargé plus de 60 000 certificats de vaccination.

– Jordyn Gilliard
Photo : Unsplash

*

★★★★★