Une mère célibataire rêve encore plus grand pour son avenir –

Mayra est une mère célibataire au Nicaragua.

Comme la plupart des mamans, Mayra a de grands rêves pour ses deux belles filles, Seydeling, 12 ans, et Meykelin, 15 ans. Elle aspire à ce qu’elles aillent à l’école, apprennent et grandissent, et éventuellement obtiennent leur diplôme et aient un avenir radieux.

Mais tragiquement, comme de nombreuses mères vivant dans la pauvreté à travers le monde, des obstacles majeurs se sont dressés entre Mayra et la réalisation de ses rêves pour ses filles. Tout a changé lorsque de généreux partisans de Food for the Hungry (FH) ont fait un pas en avant avec le don d’un cochon.

Sa fille, Seydeling, aide à s’occuper du cochon de la famille.

Le combat d’une mère célibataire

Mayra a passé de longues journées à travailler sans relâche pour subvenir aux besoins de ses filles. Qu’il s’agisse de laver des vêtements pour ses voisins ou d’aider un boulanger local à faire du pain, il y a peu de choses qu’elle ne ferait pas pour voir ses filles bien nourries, à l’école et s’épanouir.

Mais peu importait le nombre de petits boulots qu’elle enchaînait, Mayra ne pouvait tout simplement pas gagner assez pour subvenir aux besoins les plus élémentaires de sa famille. La nourriture était rare dans leur communauté appauvrie et les prix augmentaient. Les frais de scolarité, les uniformes et les autres fournitures dont ses filles ont besoin pour pouvoir suivre les cours s’accumulent rapidement. Et en tant que mère célibataire, Mayra a dû porter ce fardeau toute seule.

« Ce problème m’a beaucoup affecté puisque j’ai dû redoubler d’efforts pour acheter des uniformes et des fournitures scolaires pour les études de mes filles », dit Mayra. « Il est très difficile pour moi, en tant que mère célibataire, de pouvoir assurer la santé, l’éducation et la nourriture de mes enfants. Plusieurs fois, nous avons dû nous débrouiller avec le peu que je pouvais me permettre pour mes enfants.

Mayra avait besoin d’un coup de main pour réaliser son plein potentiel et donner à ses filles les moyens de réaliser le leur. Mais être une mère célibataire a créé une grande stigmatisation dans sa communauté. Sans mari pour l’aider à effectuer ses paiements, toutes les institutions financières locales la considéraient comme un trop grand risque de crédit. Ils ont refusé de lui accorder des prêts pour démarrer l’entreprise d’élevage dont elle rêvait et qui pourrait améliorer sa vie.

Mais, Dieu merci, les supporters de la FH n’ont pas hésité. Lorsqu’ils ont regardé Mayra, ils n’y ont pas vu un « risque », mais une opportunité de sortir une famille vulnérable de l’extrême pauvreté et de l’amener à une vie où les rêves deviennent réalité.

Si Mayra avait besoin de bétail pour y arriver, les supporters de FH étaient plus qu’heureux de fournir un cochon.

Mayra, une mère célibataire, nourrissant le cochon.

Ce petit cochon fait des rêves une réalité

Non seulement Mayra a reçu un cochon via FH, mais elle a également bénéficié de la formation et des outils fournis avec l’animal, notamment :

  • Sacs de ciment et instructions pour créer les meilleurs murs et sols possibles pour une porcherie.
  • Un kit vétérinaire pour aider à contrôler les maladies, fournir un déparasitage et maintenir la santé globale.
  • Coordination avec des partenaires locaux pour élever le cochon afin de produire des porcelets qu’elle peut vendre et offrir à d’autres familles en difficulté dans sa communauté.

En bref, c’était tout ce dont cette mère célibataire avait besoin pour démarrer une entreprise d’élevage de porcs.

Cela seul changerait la donne pour Mayra, mais les bénédictions continuaient à venir. Elle a également participé à des formations sur la nutrition et la gestion des ménages. Et sa plus jeune fille, Seydeling, est devenue un enfant parrainé par FH.

La famille d’une mère célibataire transformée

Mayra ne pourrait pas être plus ravie des cadeaux et des opportunités qu’elle a reçus, ou plus enthousiaste à l’idée de le transmettre à d’autres familles dans le besoin. Elle sait quelle différence le don d’un cochon peut faire !

« Avant que FH ne m’aide, je n’avais pas la possibilité d’avoir un porcelet pour la reproduction », dit-elle. « Maintenant, j’ai une truie, qui est déjà très grasse. Et j’espère avoir bientôt environ huit porcelets à vendre. Cela aidera grandement l’économie de ma famille.

Mayra est maintenant en mesure de mettre de la nourriture sur la table de sa famille tous les jours. Elle a rejoint un groupe d’épargne FH, où elle envisage « d’épargner en continu et d’acheter un terrain pour construire ma petite maison, car je dois louer en ce moment », dit-elle.

Ses filles transforment également leur propre avenir en aidant au commerce du porc.

« Ma fille se lève tôt chaque jour pour nourrir la truie et nettoyer. Elle dit que parmi les porcelets vendus, elle pourra acheter un téléphone portable, dont elle a besoin pour faire des recherches pour ses études. Elle prévoit d’obtenir son diplôme d’études secondaires en 2024. »

« J’espère et j’ai confiance en Dieu que FH exécutera plus de projets pour notre communauté, et nous pourrons améliorer nos revenus familiaux et atteindre nos objectifs », dit Mayra avec un sourire. Ses besoins les plus urgents étant enfin satisfaits, cette mère célibataire peut commencer à rêver plus grand et se fixer des objectifs encore plus décisifs pour son avenir.

Continuer la lecture

La cuisine d’une mère et sa vie transformée

L’avenir d’une famille changé avec l’eau

La joie augmente avec la croissance du troupeau de chèvres

*

★★★★★