Travail humanitaire : comment postuler pour une mission à l’international ?

Travail humanitaire : comment postuler pour une mission à l’international ?

On compte des milliers d’expatriés qui évoluent à travers le monde dans plusieurs domaines. Toute personne majeure et disposant d’une compétence qui peut être utile à l’international peut postuler et s’expatrier. Toutefois, pour travailler dans l’humanitaire, il vous faudra des compétences médicales, techniques ou logistiques indispensables. Si vous avez envie de vous engager à l’international, voici la procédure à suivre.

Définir votre projet professionnel et formez-vous si possible

Avant de vous mettre à la recherche d’un poste, vous devez au préalable définir votre projet professionnel. C’est-à-dire le secteur dans lequel vous souhaitez postuler, le pays, vos compétences linguistiques, etc. Vous devez également effectuer un travail sur vous-même afin de déterminer les raisons qui vous poussent à vouloir postuler à l’international.

Parmi les compétences les plus recherchées dans l’humanitaire on retrouve, les métiers du droit, de la santé et les techniciens de terrains. Si vous n’avez aucune de ses compétences, inutile de vous décourager. Vous pourrez suivre des formations afin d’acquérir ses compétences. En France on compte des écoles spécialisées pour les techniciens de terrains, un métier très recherché dans l’humanitaire. Parmi ses écoles on retrouve : L’ISTOM, l’école supérieure de commerce et de développement, Bioforce, etc. Pour les métiers du droit et de la santé, on compte L’IEDES (Institut d’Etudes du Développement Économique et Social)

Partir en congé solidaire

Pour maximiser vos chances de décrocher un travail humanitaire, plusieurs Français décident de consacrer leur congé à des actions de solidarité. Certaines ONG comme l’association planète urgence proposent des congés solidaires de deux à quatre semaines. Pour bénéficier d’un cadre juridique approprié, vous devez demander à votre employeur actuel un congé de solidarité internationale. La mission doit se situer à l’international et relever d’une association dont la France est membre.

Devenir volontaire international

Si vous souhaitez vous engager sur une durée plus ou moins longue, vous pouvez effectuer un volontariat de solidarité internationale (VSI). Le VSI est accessible à toute personne majeure n’ayant aucune activité professionnelle. Il dure entre 6 mois et deux ans. Les missions du VSI se déroulent hors du territoire européen. Durant votre mission, vous pourrez toucher une indemnité qui varie en fonction de l’association et de vos conditions de vie sur place.

Rechercher des offres d’emplois dans la solidarité internationale

Plusieurs sites tels que indeed.com, coordination sud…proposent des offres d’emplois à l’international. Que ce soit un emploi, une mission, un service, un volontariat ou stage, vous trouverez sur ses sites des centaines offres dans plusieurs secteurs qui répondront à vos besoins.

Pour décrocher rapidement une mission à l’international, essayez de renforcer vos compétences linguistiques et d’adapter votre CV aux spécificités du mode de recrutement du pays. Par exemple, en Angleterre, les centres d’intérêt et la motivation sont les éléments à mettre en avant dans un CV. Le travail humanitaire est un excellent moyen pour découvrir d’autres cultures et mettre à profit vos compétences. Pour postuler, vous devez avoir des compétences utiles et passer par le VSI ou le congé solidaire. Vous pouvez également postuler directement pour les offres d’emploi que vous retrouverez sur les sites comme indeed.com.