RECOVR Tour d’horizon Vol. 31 : La protection sociale au temps de la COVID-19

jeDans ce trente et unième volet de notre série RECOVR Roundup, nous partageons de nouvelles découvertes et analyses du Centre de recherche RECOVR et de nos organisations partenaires, ainsi que des liens sur ce qui se passe dans le paysage de la protection sociale en réponse au COVID-19. Lisez l’épisode précédent si vous l’avez manqué et inscrivez-vous à notre liste de diffusion si vous souhaitez recevoir cette série de résumés directement dans votre boîte de réception.

Comme toujours, nous vous encourageons à écrire à notre équipe avec des idées de fonctionnalités.

Icône du concentrateur réseauNouvelles découvertes et analyses


Macédoine : importe-t-il quel parent reçoit un transfert en espèces ?

Les habitudes de dépenses diffèrent, tout comme les préférences des mères

Une étude menée par Ingvild Almås, Alex Armand, Orazio Attanasio, Pedro Carneiro et Valérie Lechene examine s’il est important qu’un transfert monétaire conditionnel (CCT) aille à la mère ou au père d’un ménage. La Macédoine avait un vaste programme CCT pour l’éducation qui avait été randomisé par région pour aller à l’un ou l’autre des parents. Ils ont constaté que lorsque les transferts allaient aux mères, plus d’argent était dépensé pour la nourriture. Ils ont également mené une expérience pour voir à quel point les femmes appréciaient d’être le bénéficiaire en testant la quantité d’un nouveau transfert qu’elles abandonneraient pour le recevoir elles-mêmes, plutôt que de le faire aller à leurs maris. En moyenne, les femmes étaient prêtes à renoncer à 19 % du transfert pour le recevoir elles-mêmes. Cependant, parmi les femmes qui étaient déjà bénéficiaires du CCT du gouvernement, ce nombre était plus élevé (22 %), ce qui, selon les chercheurs, est la preuve des effets d’autonomisation du transfert sur les femmes. En savoir plus ici.

Écran avec icône de motsCe que nous lisons et regardons


  • Les débats politiques sur le revenu de base universel (UBI) se multiplient dans le monde entier. Le Laboratoire des politiques inclusives de l’UNESCO a publié une note d’orientation résumant l’état actuel des connaissances sur le sujet. Il prend un format innovant, avec différents sujets décomposés en points courts et des liens vers des entretiens de style podcast avec des experts sur le sujet.
  • Les discussions tenues lors de la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26) suscitent un intérêt accru pour le lien entre la protection sociale et le changement climatique. Rigolini (2021) discute du rôle de la protection sociale et du travail dans le soutien à la fois des efforts d’adaptation et d’atténuation du changement climatique. Bharadwaj et al. (2021) proposent une analyse comparative intéressante de l’efficacité de différents mécanismes de prestation de protection sociale dans le contexte de la résilience climatique.
  • Quelles sont les similitudes et les différences dans la conception, la participation, le fonctionnement et les résultats des programmes entre les programmes de transfert dans le Nord et le Sud ? Ce chapitre de Dwyer, Stewart et Zhao met en lumière le paysage de la recherche pour identifier les lacunes dans les connaissances qui peuvent aider à éclairer le développement de futurs programmes.
  • Le gouvernement ougandais, par l’intermédiaire de son ministère du Genre, du Travail et du Développement social, a lancé le Registre national unique de la protection sociale, inaugurant une nouvelle génération de technologie pour la planification, la mise en œuvre et le suivi des programmes de protection sociale dans le pays. Le gouvernement explique qu’il aidera à partager les données entre les ministères et servira de plate-forme pour le déploiement de nouveaux programmes.


*

★★★★★