RECOVR Roundup Vol. 23 : La protection sociale au temps du COVID-19

jeans ce vingt-troisième volet de notre série RECOVR Roundup, nous partageons de nouvelles découvertes et analyses du RECOVR Research Hub et de nos organisations partenaires, ainsi que des liens sur ce qui se passe dans le paysage de la protection sociale en réponse à COVID-19. Lisez l’épisode précédent si vous l’avez manqué, et inscrivez-vous à notre liste de diffusion si vous souhaitez recevoir cette série de résumés directement dans votre boîte de réception.

Comme toujours, nous vous encourageons à écrire à notre équipe avec des idées de fonctionnalités.

Icône de concentrateur réseauNouvelles découvertes et analyse


Togo : Concevoir et mettre en œuvre un programme d’assistance sociale entièrement numérique pendant la COVID-19

Une nouvelle étude de cas met en lumière les enseignements tirés de la mise en œuvre du transfert numérique pour les décideurs politiques.

En avril 2020, le ministère togolais de l’Économie numérique et de la Transformation numérique (MENTD) a lancé le programme de transfert d’argent Novissi. Un transfert en espèces inconditionnel (UCT) pour aider les travailleurs informels dont les moyens de subsistance ont été bouleversés par la pandémie de coronavirus, Novissi est un programme d’assistance sociale entièrement numérique. En mars 2021, Novissi avait atteint 819 972 bénéficiaires et déboursé environ 23,9 millions de dollars américains (13 308 224 040 FCFA). Cette nouvelle étude de cas détaille le processus de conception du programme et sa mise en œuvre pendant la pandémie de coronavirus, en soulignant les leçons apprises sur l’utilisation de l’argent mobile pour soutenir une assistance sociale entièrement numérique en temps de crise. Lire la suite ici.

Togo : Comment les données de téléphonie mobile et l’apprentissage automatique peuvent-ils aider à trouver les personnes qui ont besoin d’aide ?

Le ciblage avec l’apprentissage automatique a surpassé les autres options disponibles, mais il est préférable de l’utiliser comme outil complémentaire aux approches conventionnelles.

Après le lancement de Novissi, le gouvernement s’est associé à GiveDirectly, CEGA et IPA pour étendre davantage le programme UCT grâce à l’identification à distance, l’inscription et les décaissements à plus de 138 500 bénéficiaires togolais. Un nouveau document de travail d’Emily Aiken, Suzanne Bellue, Dean Karlan, Chris Udry et Joshua Blumenstock analyse comment les « grandes » données provenant des satellites et des téléphones portables peuvent améliorer le ciblage des programmes de lutte contre la pauvreté. L’équipe a utilisé des mesures traditionnelles de consommation et de richesse basées sur des enquêtes pour former des algorithmes d’apprentissage automatique afin de reconnaître les modèles de pauvreté dans les données non traditionnelles. Ces algorithmes ont ensuite été utilisés pour prioriser l’aide aux régions les plus pauvres et aux abonnés mobiles. Les chercheurs ont comparé la méthode d’apprentissage automatique au ciblage géographique utilisé pour le programme Novissi et ont découvert que l’apprentissage automatique réduisait les erreurs d’exclusion de 4 à 21 %. Ils ont également simulé d’autres méthodes de ciblage à l’aide de données existantes au niveau des ménages et ont constaté que l’apprentissage automatique fonctionnait à peu près aussi bien qu’un indice de richesse basé sur les actifs, mais moins bien qu’un indice de probabilité de pauvreté ou un test de moyenne indirect. Lire la suite ici.

Écran avec l'icône de motsCe que nous lisons et regardons


  • L’ONU a publié un bref aperçu leçons clés pour la protection sociale basées sur les réponses politiques tout au long de la pandémie. Parmi les sujets : étendre la couverture de la protection sociale aux travailleurs informels, aux migrants et aux populations vulnérables spécifiques ; adopter des mesures sensibles au genre ; l’introduction de l’innovation numérique dans les mécanismes de livraison ; mobiliser de nouveaux financements ; et adopter des réformes législatives pour soutenir les employés et les travailleurs indépendants.
  • Un autre document de travail souligne le potentiel de imagerie satellitaire haute résolution et méthodes d’apprentissage en profondeur pour compléter les données d’enquête traditionnellement utilisées pour les évaluations de programmes. Sur la base d’un récent programme de lutte contre la pauvreté dans le Kenya rural, l’équipe déduit des changements dans la richesse des ménages sur la base de données satellitaires sur les types de toiture – les toits métalliques indiquant une plus grande richesse – et constate que ces résultats sont cohérents avec les données d’enquêtes.
  • Les transferts d’argent pour les interventions en cas de catastrophe arrivent souvent après qu’une urgence humanitaire ou une catastrophe naturelle se soit produite. Cependant, de nouvelles recherches au Bangladesh suggèrent que les impacts de ces transferts peuvent être forts s’ils arrivent avant le désastre. Des chercheurs de l’Université d’Oxford et du Center for Disaster Response ont étudié une intervention du Programme alimentaire mondial qui a fourni des transferts en espèces aux ménages bangladais qui devraient être touchés par les inondations en juillet 2020. Ils ont découvert que les ménages utilisaient les transferts pour acheter de la nourriture et de l’eau afin de se préparer à l’impact de l’inondation et étaient moins susceptibles de sauter des repas ou de devoir vendre des actifs par la suite.
  • Les programmes d’aide sociale américains incluent souvent des exigences de travail dans le but déclaré de favoriser «l’autosuffisance». Cependant, un nouveau document de travail du National Bureau of Economic Research remet en question cette logique. Les auteurs examinent la participation au programme de bons alimentaires SNAP en Virginie, où les exigences de travail ont été suspendues en 2009 et rétablies en 2013. Ils constatent que le le rétablissement des exigences de travail a réduit la participation au programme des adultes en âge de travailler admissibles de 53 % sans augmenter les taux d’emploi. Les adultes non logés étaient particulièrement susceptibles de perdre leurs prestations en raison des nouvelles exigences.
  • Un nouveau rapport de la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes propose des études de cas de 15 pays de la région qui ont utilisé les registres sociaux pour distribuer les prestations sociales pendant la pandémie.

*

★★★★★