Programmes d’assistance monétaire et alimentaire du PAM

Programmes d'assistance monétaire et alimentaire du PAM
Le Programme alimentaire mondial (PAM) met en œuvre des programmes d’aide en espèces et en nourriture qui donnent aux personnes risquant de tomber dans la pauvreté de l’argent et de la nourriture pour subvenir à leurs besoins. Les principaux objectifs des programmes d’aide alimentaire et en espèces du PAM sont de réduire la pauvreté, d’atténuer l’insécurité alimentaire et de stimuler le développement économique.

Assistance à la RDC

Un exemple réussi est le programme d’assistance en espèces du PAM en République démocratique du Congo (RDC) où 26 millions de personnes risquent de faire face à la faim aiguë en mai 2022. Un article publié le 17 mai 2022 indique que le PAM considère que la La RDC est sa « plus grande urgence » parce que le conflit et la pandémie aggravent la situation de pauvreté du pays.

Bénéficiant à environ 100 000 personnes parmi les plus démunies de la commune de N’sele, le programme de protection sociale et d’assistance en espèces du PAM a été mis en place en partenariat avec l’UNICEF. L’aide en espèces équivaut à environ 40 dollars par mois pour que les bénéficiaires puissent subvenir à leurs besoins et se procurer de la nourriture, qui est devenue chère à la suite de la guerre entre l’Ukraine et la Russie.

Les membres de la communauté attestent que le programme d’assistance en espèces en RDC a contribué à améliorer la vie de nombreuses personnes. Le récent succès du PAM avec le programme d’assistance en espèces en RDC est la preuve qu’un soutien financier international continu au PAM est nécessaire pour aider le monde en développement à lutter contre la pauvreté.

Ces dernières années, le PAM a connu des « déficits de financement » en raison de l’impact de la pandémie sur la capacité des États membres à faire des dons. Cela a nui à la capacité du PAM de réduire davantage la pauvreté dans les pays en développement ou déchirés par la guerre dans le monde entier. Ainsi, une contribution financière accrue au PAM peut conduire à la reprise économique dans les pays en développement.

Impact des déficits de financement sur les objectifs du PAM

Bien que la réduction du financement ait eu un impact négatif sur les programmes d’aide alimentaire et en espèces du PAM, elle a davantage touché les réfugiés et les communautés vulnérables. Par exemple, en 2021, le PAM a dû envisager de réduire les rations alimentaires pour les réfugiés au Cameroun en raison d’un financement insuffisant, impactant potentiellement 70 000 Nigérians et 100 000 réfugiés centrafricains.

En Jordanie, le PAM ne pouvait plus fournir d’aide alimentaire à environ 263 000 réfugiés syriens à la fin du mois d’août 2021. En Tanzanie, le programme d’aide aux réfugiés du PAM a dû mettre en œuvre « des réductions de rationnement allant jusqu’à 32[%] du minimum calorique depuis décembre 2020 » en raison d’insuffisances de financement.

Cela souligne la nécessité d’un financement continu du PAM pour aider les pays en développement à réduire la pauvreté et à stimuler leurs économies.

Le PAM s’attaque à la pauvreté malgré les problèmes de financement

Malgré ses récents revers financiers, le PAM reste le leader mondial dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté. L’Ukraine était le grenier du monde jusqu’à l’invasion russe en février 2022, provoquant une crise humanitaire en Ukraine.

Cependant, les programmes d’aide en espèces et en nourriture du PAM ont réussi à atténuer les effets de la crise humanitaire en Ukraine. Par exemple, en mai 2022, le PAM a réussi à donner de l’argent à 1 million d’Ukrainiens pour subvenir à leurs besoins pendant la crise et « a injecté près de 74 millions de dollars dans l’économie ukrainienne ». En outre, le PAM livre des aliments essentiels, tels que du riz et des pâtes, à environ 420 000 personnes par mois.

Pays soutenant financièrement le PAM

Il y a encore des pays dans le monde qui reconnaissent le rôle crucial des programmes d’aide alimentaire et en espèces du PAM dans la réduction de la pauvreté. Le 19 mai 2022, le Congrès des États-Unis a adopté la HR 7691, qui autorise le gouvernement à dépenser 5 millions de dollars pour l’aide humanitaire en Ukraine. Cette autorisation de financement aidera le PAM à « fournir une assistance vitale à des millions de personnes dans le monde ».

Le 30 mai 2022, l’Union européenne a fait don de 5 millions d’euros au PAM afin qu’il puisse livrer de la nourriture à 1,6 million de personnes en situation d’insécurité alimentaire au Burkina Faso.

Regarder vers l’avant

Le Programme alimentaire mondial est toujours la principale organisation humanitaire mondiale qui sauve des millions de vies chaque jour, c’est pourquoi il a remporté le prix Nobel de la paix 2020. Cependant, le PAM a encore besoin d’un soutien international continu grâce à des contributions financières accrues de la communauté internationale.

Les citoyens du monde et les défenseurs de la lutte contre la pauvreté doivent continuer à pousser leurs gouvernements et leurs représentants à faire davantage de dons au PAM pour faire face aux impacts du manque de financement sur les personnes les plus défavorisées du monde.

– Abdullah Dowaihy
Photo : Flickr

*

★★★★★