Période de lutte contre la pauvreté en Éthiopie

Période de lutte contre la pauvreté en ÉthiopieLa pauvreté périodique, ou le manque d'accès à des produits d'hygiène menstruelle abordables, est un problème grave dans de nombreux pays du monde. En Éthiopie, la menstruation est toujours considérée comme hautement taboue et le sujet est rarement discuté ou enseigné dans les écoles. Cela conduit à la stigmatisation et à la honte pour de nombreuses filles qui sont exacerbées par la difficulté d'obtenir des produits hygiéniques tels que des serviettes et des tampons. En fait, 75% des femmes et des filles éthiopiennes n'ont pas accès à des produits menstruels appropriés et 25% n'ont pas les moyens d'utiliser des produits hygiéniques pendant leurs règles, ayant souvent recours à des produits de fortune tels que de l'herbe sèche ou du papier journal. La stigmatisation sociale et la mauvaise hygiène entourant les menstruations créent un obstacle pour les jeunes femmes qui reçoivent leur éducation en Éthiopie. Dans tout le pays, 17% des filles ont été contraintes de ne pas aller à l'école en raison de leur incapacité à gérer correctement leurs règles, bien que ce nombre soit plus proche de 50% dans certaines zones rurales pauvres. Pour lutter contre la pauvreté périodique en Éthiopie, les organisations locales se mobilisent pour lutter contre la stigmatisation et développer des produits d'hygiène menstruelle abordables.

3 Organisations luttant contre la pauvreté pendant la période en Ethiopie

  1. Usine de produits sanitaires Mariam Seba: Une femme éthiopienne du nom de Freweini Mebrahtu a utilisé son expérience en génie chimique et ses expériences de croissance avec la pauvreté d'époque en Éthiopie pour créer l'usine de produits sanitaires Mariam Seba. Cette usine forme et emploie des femmes locales pour créer des serviettes hygiéniques lavables et réutilisables qui coûtent jusqu'à 90% de moins que la moyenne des serviettes hygiéniques jetables. Avec des soins appropriés, les coussinets peuvent durer jusqu'à deux ans, ce qui les rend plus durables sur le plan environnemental et financier pour les femmes éthiopiennes pauvres. L'usine de Mebrahtu crée 750 000 serviettes par an et a profité à près de 800 000 femmes et filles depuis le début de la production en 2009. En raison de l'impact généralisé de son entreprise, Mebrahtu a été élue Héros CNN de l'année en 2019.
  2. Période de dignité: Dignity Period est une organisation créée par le professeur américain Dr. Lewis Wall qui travaille pour améliorer l'accès aux fournitures menstruelles et à l'éducation dans les régions du Tigray et Afar du nord de l'Éthiopie. Cette organisation travaille en partenariat avec l'usine de produits sanitaires Mariam Seba pour créer une plus grande accessibilité aux produits menstruels. Depuis 2014, Dignity Period a acheté et distribué plus de 150 000 kits d'hygiène menstruelle gratuits contenant des serviettes et des sous-vêtements réutilisables. Ils travaillent également avec l'Université de Mekelle dans le nord de l'Éthiopie pour organiser une formation sur la santé menstruelle et des ateliers pour les étudiants et les étudiantes. Ces ateliers réfutent les mythes et tabous communs et donnent aux étudiants des informations scientifiques sur la façon et les raisons pour lesquelles les menstruations se produisent pour mettre fin aux croyances répandues selon lesquelles les règles sont honteuses ou constituent une malédiction. https://www.fairplanet.org/histoire / serviettes-hygiéniques-réutilisables-garder-ethiopies-filles-enschool / Dignity Period a fourni des fournitures et des ateliers à plus de 336 000 élèves à ce jour et a vu les absences scolaires des filles chuter de 24% dans les domaines où elles concentrent leur action de proximité.
  3. Coupe Noble: Fondée par Sara Eklund, la Noble Cub est la première marque de coupe menstruelle éthiopienne et offre une option sûre et abordable pour les femmes souffrant de pauvreté menstruelle en Ethiopie. Ces produits peuvent durer jusqu'à cinq ans même avec un accès limité à l'eau ou à l'assainissement, ce qui les rend financièrement viables à long terme. Noble Cup distribue ces produits menstruels et organise des ateliers avec le slogan «Every Queen Bleeds» qui enseignent aux filles la santé et la sécurité menstruelles ainsi que la biologie féminine. Les ateliers visent à aider à éliminer la stigmatisation entourant la menstruation en Éthiopie. Eklund mène également des projets de plaidoyer pour rendre les installations publiques plus respectueuses de la période, comme l'ajout de poubelles aux toilettes et d'affiches de recherche scientifique sur les problèmes de santé reproductive des femmes.

Bien que la pauvreté d'époque en Éthiopie demeure un problème grave, ces organisations s'emploient à lutter contre la stigmatisation et à améliorer la vie des femmes et des filles dans tout le pays.

Allie Beutel
Photo: Flickr

*

★★★★★