MobileAid au Togo réinvente la réduction de la pauvreté

MobileAid au Togo
MobileAid au Togo, également connue sous le nom d’initiative Novissi, réinvente la réduction de la pauvreté. Une collaboration transnationale a apporté cette technologie au Togo pendant la pandémie, et MobileAid au Togo fait une telle différence qu’elle pourrait être un modèle pour d’autres pays.

Le problème

La pandémie de COVID-19 a été désastreuse pour l’économie togolaise. Même avant la pandémie, plus de la moitié de la population du pays vivait dans la pauvreté. Le gouvernement du Togo voulait apporter un soutien à ses citoyens les plus nécessiteux, mais mener des enquêtes porte-à-porte pour ce faire n’a pas été efficace ni sûr pour la santé pendant la pandémie. Même le ciblage des cantons (comtés) les plus pauvres n’a atteint qu’un tiers des plus nécessiteux.

La solution transnationale

Le gouvernement du Togo et le Center for Effective Global Action (CEGA) de l’Université de Berkeley ainsi que l’organisation à but non lucratif GiveDirectly ont travaillé ensemble pour créer un système efficace pour donner la priorité à l’aide à ceux qui vivent avec moins de 1,25 $ par jour. Grâce à une collaboration internationale, l’équipe a développé un programme utilisant l’imagerie satellite, ainsi que les métadonnées des téléphones portables pour détecter de manière fiable les niveaux de richesse afin de cibler les Togolais les plus nécessiteux.

CEGA appelle le concept « MobileAid » et au Togo, il est également connu sous le nom de Novissi. Novissi se traduit par « solidarité » dans la langue indigène Ewe.

GiveDirectly est une ONG qui organise des programmes d’entraide aux États-Unis et dans le monde entier. Son énoncé de mission stipule : « Nous croyons que les personnes vivant dans la pauvreté méritent la dignité de choisir par elles-mêmes la meilleure façon d’améliorer leur vie – l’argent permet ce choix.

Comment fonctionne MobileAid/Novissi

Le programme MobleAid/Novissi utilise l’imagerie aérienne pour créer des « cartes de la pauvreté », en utilisant des indicateurs tels que les matériaux de toiture, la densité des maisons et la qualité de l’infrastructure routière. Les algorithmes d’IA utilisent les enregistrements téléphoniques pour identifier les personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

Les bénéficiaires sont invités à s’inscrire eux-mêmes au programme pour recevoir des paiements directs en espèces via leur téléphone portable. Au Togo, 85% des ménages ont accès à un téléphone portable. Le format MobileAid fournit une aide rapide et transparente aux destinataires. Cela inclut les bénéficiaires ruraux pauvres qui ont besoin d’aide et qui passent souvent entre les mailles du filet d’autres programmes de protection sociale de l’État. Les femmes reçoivent des paiements plus importants en raison de leur statut de gardiennes.

Les résultats

Au cours des trois premiers mois en ligne, le gouvernement du Togo a distribué 22 millions de dollars à 600 000 personnes. Un bénéficiaire au Togo a déclaré avoir utilisé l’aide pour la nourriture, les frais de scolarité de ses enfants et son entreprise qui était en difficulté à cause de la pandémie. Après le lancement initial, GiveDirectly a promis 10 millions de dollars supplémentaires à l’initiative répartis entre 138 000 destinataires.

Cina Lawson, ministre togolaise de l’économie numérique et de la transformation, a salué le programme innovant, déclarant que « nous avons un institut de statistiques qui peut faire une enquête sur le terrain… mais nous avons besoin d’un moyen rapide et efficace d’avoir une carte de la pauvreté ». Elle a apprécié que Novissi ait élargi la portée de ceux atteints.

Récemment, CEGA et GiveDirectly ont reçu une subvention de 1,2 million de dollars du Inclusive Growth and Recovery Challenge. Lauren Russel, directrice des opérations de CEGA, a déclaré que « la subvention devrait permettre au projet d’être étendu et évalué encore plus loin, dans l’espoir que les méthodes pourraient être bien adaptées pour être adoptées par d’autres pays à revenu faible et intermédiaire ».

Autres défis

L’inégalité des vaccins prolonge les souffrances personnelles et économiques du COVID-19 dans les pays du Sud. La technologie mobile peut apporter une aide aux pays durement touchés par la pandémie. Cette infrastructure est nécessaire pour les secours futurs, avec des difficultés économiques imminentes non loin de là. Togolais enregistrés pour les vaccins grâce à la technologie mobile.

De nombreux pays du Sud souffrent des effets disproportionnés de défis environnementaux accrus. L’économie du Togo repose sur l’agriculture pluviale et l’élevage. Selon la Banque mondiale, le Togo se classe 135 sur 181 pays à risque d’anomalies climatiques. Près de 5 millions de personnes vivent dans les zones rurales du Togo et sont gravement exposées aux sécheresses, aux inondations ainsi qu’à d’autres catastrophes environnementales. Les agriculteurs togolais supportent le double fardeau des pandémies et du réchauffement climatique rapide. La technologie mobile pourrait potentiellement aider ces agriculteurs à faire face aux urgences climatiques.

Avoir hâte de

La collaboration transnationale et l’innovation élargissent les possibilités d’aide au Togo. Avec des collègues de Berkeley à Lomé, l’initiative MobileAid s’attaque à la réduction de la pauvreté et à l’autonomisation des citoyens togolais par une action directe. Le financement de ces programmes sociaux innovants est essentiel pour étendre l’impact et la portée de la distribution de l’aide. L’inégalité des vaccins et le réchauffement climatique exacerberont les pertes humaines et économiques. MobileAid est un nouvel outil puissant pour lutter contre la pauvreté et protéger les populations les plus vulnérables du monde contre les futures catastrophes mondiales.

–Samson Heyer
Photo : Flickr

*

★★★★★