L’impact du COVID-19 en République dominicaine

L'impact du COVID-19 en République dominicaine
L’impact du COVID-19 sur la République dominicaine a beaucoup changé le pays ces dernières années. Malgré le retour à la normale qu’ont connu de nombreuses régions les plus développées du monde, de nombreux pays en difficulté ont encore besoin de l’aide des États-Unis et la République dominicaine est l’un de ces pays.

La réponse de la République dominicaine

On peut voir l’impact de COVID-19 sur la pauvreté en République dominicaine dans son taux de pauvreté. Cette statistique était sur une tendance à la baisse de 2008 à 2020, mais par la suite, le pays a vu son taux de pauvreté augmenter de 2,4% passant de 21% à 23,4%. Avec un manque de soins médicaux comme des ventilateurs et des places limitées dans les lits de soins intensifs, la pandémie a durement frappé le pays. Le tourisme, qui est le plus grand marché du pays et une industrie importante pour de nombreux résidents, a connu une baisse importante en 2020.

La République dominicaine a vu près de 5 millions de voyageurs étrangers de moins en 2020, ce qui a entraîné une augmentation de son taux de chômage à 8,9 % et une réduction de 6,7 % du PIB. Depuis lors, le pays a connu une hausse historique du tourisme et une baisse du chômage. Les projections ont déterminé que le taux de chômage de la République dominicaine pourrait baisser à 6 % d’ici la fin de 2022, le pays assouplissant ses restrictions de voyage.

Assistance sociale et taux de pauvreté en République dominicaine

Cela est dû en grande partie aux programmes d’aide sociale, comme le bien nommé « Superate » qui se traduit par « surmonter ». Ce programme a facilité la transition vers le marché du travail alors que le pays prévoyait de rouvrir en phases similaires au reste du monde. Le pays a également pris des mesures rapides en termes de soulagement pour ses citoyens en mettant en œuvre des réductions de taux d’intérêt et des allégements fiscaux pour soutenir ses citoyens les plus pauvres et saigner son économie en déclin. Bien que les systèmes de soutien aient atténué l’impact du COVID-19 en République dominicaine, son taux de pauvreté et celui de l’Amérique latine ont augmenté en 2021 et atteindront probablement 33 % dans la région d’ici la fin de 2022. Cependant, une partie de cette augmentation pourrait être due au conflit en cours en Ukraine.

La réponse des États-Unis

Les États-Unis entretiennent des liens étroits avec la République dominicaine et l’impact du COVID-19 sur la pauvreté en République dominicaine a été l’occasion de renforcer ces liens en envoyant de l’aide au pays. Faire don de 50 ventilateurs en 2020 et construire des hôpitaux de campagne pour compenser le manque d’équipement médical et d’espace du pays.

En mars 2022, le corps de la paix américain a dépêché 35 volontaires dans différents pays dont la République dominicaine. Les volontaires ont travaillé dans les communautés d’accueil pour aider dans tous les domaines, de l’agriculture à la croissance économique. Ils aident à des tâches telles que la récupération de l’alphabétisation des élèves après la fermeture des écoles en raison de la pandémie. Les volontaires du Corps de la paix ont également aidé les jeunes à risque à acquérir de précieuses compétences de vie telles que l’employabilité et les ont éduqués sur la santé sexuelle et reproductive.

L’objectif du corps de la paix au sein des communautés de la République dominicaine est également de renforcer le système éducatif déjà en place tout en s’appuyant sur celui-ci et en créant de nouvelles institutions pour l’éducation. Les États-Unis ont engagé des millions de dollars en équipement médical et en aide pour aider à contenir la propagation du COVID-19 dans le pays. Il est extrêmement important pour les États-Unis de fournir une aide étrangère aux pays dans le besoin, car cela procure de nombreux avantages à long terme pour ce pays.

Regarder vers l’avant

Les États-Unis ont joué un rôle important dans la lutte contre le COVID-19 en République dominicaine en raison de ses immenses ressources, mais davantage de travail est nécessaire. Malgré les progrès réalisés en République dominicaine et dans des pays similaires, les États-Unis ont plus à donner pour repousser le COVID-19 et devraient être en mesure d’aider à atténuer l’impact du COVID-19 sur la République dominicaine à l’avenir.

Alex Peterson
Photo : Flickr

*

★★★★★