Les quatre piliers de l’approche de la remise des diplômes à la réduction de la pauvreté

Les quatre piliers de l'approche de la remise des diplômes à la réduction de la pauvreté
Après des années de réduction réussie de la pauvreté, la pandémie de COVID-19 a contraint 150 millions de personnes à retomber dans une pauvreté extrême. La pauvreté est un piège ; c’est un schéma répétitif où ses nombreuses causes sont exactement ce qui empêche les gens d’obtenir les ressources pour y échapper. Cependant, l’approche Graduation de la réduction de la pauvreté s’est avérée efficace pour surmonter les obstacles multiformes de l’extrême pauvreté.

Qu’est-ce que l’approche de la remise des diplômes ?

BRAC a lancé l’approche Graduation pour la réduction de la pauvreté en 2002. L’approche Graduation est un moyen d’attaquer l’extrême pauvreté sous plusieurs angles. L’approche Graduation implique un ensemble d’interventions conçues pour répondre à la complexité de la pauvreté afin de fournir le « grand coup de pouce » nécessaire pour que les gens échappent au cycle de la pauvreté à long terme. Depuis 2018, l’approche Graduation a touché plus de 14 millions de personnes et plus de 100 organisations dans 50 pays différents l’utilisent.

Le Bangladesh a d’abord été le pionnier de l’approche en 2002, ce qui s’est traduit par un taux de réussite de 95 % hors de la pauvreté. On peut attribuer son succès à une combinaison d’aide à la consommation et de transferts initiaux d’actifs ou d’argent, suivis de jusqu’à deux ans de formation continue et de mentorat. Le programme peut durer de 18 à 36 mois par ménage, et avec un coût moyen de seulement 1 400 $, il est très rentable.

Les quatre piliers de l’approche de la remise des diplômes

Au fil du temps, l’approche progressive de la réduction de la pauvreté en est venue à inclure quatre piliers principaux.

  1. Protection sociale: La protection sociale signifie répondre aux besoins fondamentaux des participants avant d’aller de l’avant avec le programme. Cela comprend l’octroi d’allocations en espèces, un soutien à la consommation et l’accès aux soins de santé.
  2. Promotion des moyens de subsistance : À ce stade du programme, les ménages reçoivent des transferts d’actifs productifs qui les aident à maintenir des revenus durables. Il peut s’agir d’équipement, de semences ou de bétail. Les participants reçoivent également une formation professionnelle et agricole afin d’améliorer leurs compétences techniques.
  3. L’inclusion financière: Ce pilier se concentre sur la formation des participants sur la façon de gérer leurs finances entrantes et sortantes. Grâce à cette formation, les participants apprennent également que l’épargne peut les aider dans les moments difficiles, et le programme leur présente également des groupes d’épargne communautaires, ainsi qu’un mentorat, pour les aider à générer des revenus. Lorsqu’un ménage termine le programme de fin d’études, les participants se connectent avec des institutions financières plus conventionnelles pour leur fournir un soutien et une croissance à long terme.
  4. Autonomisation sociale : Tout au long de l’approche de remise des diplômes, les participants acquièrent de nombreuses nouvelles compétences de vie grâce au mentorat, aux pairs et au coaching. Ces nouvelles compétences donnent aux participants la confiance et la possibilité de s’intégrer davantage dans leur communauté.

Taux de réussite à l’obtention du diplôme aux Philippines

De juin 2018 à septembre 2020, 1 800 ménages aux Philippines ont participé à un projet pilote de l’approche Graduation de la pauvreté. Les résultats ont déterminé que 71 % des ménages répondaient à tous les critères des quatre piliers de l’obtention du diplôme et ont constaté une amélioration de leurs compétences de vie et de leur gestion financière. Les participants ont également considérablement amélioré leurs pratiques en matière d’hygiène, de nutrition et de santé en conservant au moins 80 % de leur formation en compétences de vie. A la fin du programme, tout le monde avait accès à des toilettes sanitaires, contre seulement 74% ayant accès au début du programme. Même avec le programme qui se déroule pendant la pandémie de COVID-19, les participants ont toujours pu initier des moyens de subsistance et gagner un revenu. En septembre 2020, environ 60 % des moyens de subsistance individuels restaient pleinement opérationnels et 73 % des moyens de subsistance de groupe restaient intacts. L’approche de remise des diplômes à la réduction de la pauvreté a également enseigné aux participants comment réagir aux tendances changeantes du marché en raison de la pandémie. À leur tour, les participants ont pu rester au-dessus du seuil de pauvreté alimentaire.

L’impact

Dans l’ensemble, l’approche Graduation de la réduction de la pauvreté s’est avérée extrêmement efficace pour fournir le « grand coup de pouce » dont les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté ont besoin pour échapper au piège cyclique. Avec de nouvelles connaissances, des ressources et des économies, l’approche Graduation prépare les individus à un succès à long terme.

– Trystin Baker
Photo : Unsplash

*

★★★★★