Les avantages des apprentissages pour les jeunes au Nigeria

Apprentissage des jeunes au Nigéria La nation africaine du Nigeria donne la priorité à sa croissance et à son développement. Dans un climat économique difficile de chômage élevé et de pauvreté, les jeunes du Nigeria sont motivés pour préparer l’avenir. Bien que l’apprentissage en classe soit sans aucun doute important, les élèves poursuivent également un type d’éducation différent, souvent en plus de leurs travaux scolaires. Les apprentissages informels nigérians offrent aux enfants une formation professionnelle personnalisée dispensée par les maîtres artisans de leurs communautés. Les avantages de l’apprentissage des jeunes au Nigeria sont particulièrement avantageux pour les enfants confrontés au manque d’éducation et à l’extrême pauvreté. L’apprentissage des jeunes au Nigeria fournit des compétences utiles qui augmentent l’employabilité future des enfants et les aident à prendre une longueur d’avance dans leur carrière. Jusqu’à 49% des enfants sont impliqués dans des apprentissages dans certaines régions du Nigeria.

Histoire des apprentissages

La relation maître-apprenti existe depuis des centaines d’années et sa mise en œuvre est visible partout dans le monde. Le système d’apprentissage Igbo est devenu le modèle dominant pour le groupe ethnique Igbo, qui réside dans le sud-est du Nigeria. Une fois que les jeunes apprenants prouvent leurs connaissances et leurs capacités, les apprenants reçoivent plus de responsabilités dans leur profession jusqu’à ce qu’ils finissent par reprendre l’entreprise de leur mentor. Aujourd’hui, ce même modèle s’est répandu dans différentes parties du pays et fait partie intégrante de la culture. La version moderne de ce système est différente d’avant car il ne s’agit pas d’un arrangement strictement patrilinéaire. Aujourd’hui, les apprentis n’ont pas à être de sexe masculin ou de parenté avec le maître artisan comme autrefois.

Avantages des apprentissages pour les jeunes au Nigéria

Les apprentissages nigérians tiennent compte des engagements scolaires des élèves. Le système d’apprentissage ne décourage pas les universitaires mais fonctionne plutôt en harmonie avec lui. Les heures sont flexibles et ont tendance à être après l’école et le week-end. En outre, de nombreux jeunes trouvent qu’avoir un engagement en dehors de l’école les tient occupés et les évite d’avoir des problèmes. La tranche d’âge typique de ces enfants apprentis se situe entre 10 et 15 ans. Afin d’éviter les abus ou l’exploitation, la loi nigériane sur les droits de l’enfant sert de protection, « mais n’exclut pas complètement le travail des enfants ». Cette spécification est en place parce que le travail peut être très avantageux pour les enfants nigérians et restreindre le travail pourrait en fait ajouter à leurs difficultés économiques et empêcher leur développement de carrière et leur progression économique.

Les métiers spécialisés pour l’apprentissage comprennent l’agriculture, le tissage, la poterie, la sculpture, la maçonnerie, la mécanique, la coiffure et l’exploitation de stands de marché. Pour les enfants qui ne sont pas en mesure de terminer leurs études scolaires formelles, le fait d’être un artisan qualifié offre une voie de carrière alternative stable. Les apprentissages ne sont généralement pas rémunérés, mais certains offrent de petits paiements en espèces aux enfants pour leur permettre de se procurer des produits de première nécessité tels que la nourriture et les vêtements. Même de petites contributions sont extrêmement bénéfiques pour le bien-être des familles nigérianes en situation de pauvreté.

Réduire les taux de pauvreté

Les apprentissages nigérians peuvent aider à atténuer les pressions préexistantes qui découlent des taux de chômage élevés et des taux de pauvreté croissants. En plus de l’argent potentiel généré par l’apprentissage, l’élève peut avoir l’opportunité de reprendre le poste de mentor à l’avenir avec la connaissance du fonctionnement interne de l’opération.

L’apprentissage permet à un plus grand nombre de personnes d’accéder à la liberté financière et présente un antidote à la pauvreté mondiale. Dans l’ensemble, l’apprentissage des jeunes nigérians apporte des avantages positifs au pays. La probabilité que les jeunes s’enfoncent davantage dans la pauvreté voit une réduction drastique et le développement personnel devient une réalité.

– Lucy Gentry
Photo : Flickr

*

★★★★★