Le travail du One Ocean Summit


La France a accueilli des représentants de plus de 100 pays au One Ocean Summit dans la ville française de Brest du 9 au 11 février 2022. Le sommet visait à « élever le niveau d’ambition collective de la communauté internationale sur les questions marines » et à transformer le responsabilité mondiale de «[safeguard] l’océan en engagements concrets » en s’attaquant à des défis tels que la pollution et la surpêche. La durabilité des océans est la clé du succès des économies mondiales. La conservation marine présente un éventail d’avantages humanitaires et peut aider à réduire la pauvreté dans les pays en développement.

One Ocean Summit

L’eau recouvre plus de 70 % de la surface de la Terre, ce qui signifie que les océans sont un élément essentiel de la vie quotidienne des habitants du monde entier. Avant le One Ocean Summit, peu de réunions internationales se concentraient directement et uniquement sur la conservation des océans. Le One Ocean Summit visait à souligner la grande importance d’océans sains, en mettant l’accent sur les ressources océaniques, le commerce et la multitude de liens entre la vie marine et humaine. Le sommet a abordé les menaces pesant sur la santé des océans, notamment l’exploitation des ressources, la pollution et les phénomènes météorologiques extrêmes.

En réponse aux enjeux mis en lumière par le One Ocean Summit, avec le soutien de ses États membres, du secteur privé et d’autres instances onusiennes, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) s’est engagée à cartographier d’ici 2030 80 % des fonds marins mondiaux, dont 20 % ont été cartographiés avant le sommet. La cartographie des fonds marins aidera les pays à mieux comprendre les océans et les ressources marines et à apprendre à les conserver. Le One Ocean Summit a également donné lieu à d’autres initiatives qui contribueront à protéger les écosystèmes marins, à promouvoir une pêche durable et à lutter contre la pollution, notamment en ce qui concerne les plastiques.

Conservation des océans et réduction de la pauvreté

Des océans sains sont essentiels au développement durable. Les océans fournissent de la nourriture, des ressources naturelles et des emplois aux populations du monde entier. La dégradation marine affecte souvent le plus les zones tropicales à faible revenu. À mesure que le niveau de la mer/les températures augmentent, les poissons migrent vers d’autres endroits, ce qui crée des défis pour les personnes qui dépendent de la pêche pour leur subsistance. Un approvisionnement non durable en poisson peut entraîner une insécurité alimentaire dans les endroits où les fruits de mer sont la principale source de subsistance et de protéines. Des efforts multinationaux sont nécessaires pour financer et promouvoir une conservation efficace des océans. Le projet de cartographie des fonds marins du One Ocean Summit aidera les nations à découvrir et à appliquer les meilleures pratiques pour la conservation des océans.

Étapes futures

La pandémie de COVID-19 a intensifié la pollution marine, notamment en raison de la « demande accrue de plastiques à usage unique ». Selon la Banque mondiale, la conservation des océans repose sur une combinaison de politiques, d’investissements monétaires, d’innovations technologiques, d’une collaboration entre organismes publics et privés et de changements dans le comportement des consommateurs. Les gouvernements peuvent créer et appliquer des lois en faveur de la conservation des océans tandis que le secteur privé peut aider à financer les efforts de conservation des océans et créer de nouvelles innovations pour soutenir la cause. Les collaborations publiques et privées qui favorisent la durabilité des océans peuvent être particulièrement utiles lorsqu’il s’agit de réduire la pollution plastique. Des réunions internationales telles que le One Ocean Summit peuvent faire des pas à grande échelle dans la lutte contre les menaces qui pèsent sur la santé des océans, notamment la pollution marine et la surpêche.

La durabilité des océans est directement liée à la réduction de la pauvreté et au développement socio-économique. La conservation marine est très précieuse dans les zones où la pêche est essentielle au succès économique. En tant que ressource mondiale, l’océan dépend de la collaboration internationale pour rester en bonne santé. Le One Ocean Summit modélise un effort international constructif pour conserver les océans du monde.

Cléo Hudson
Photo : Unsplash

*

★★★★★