L’autonomisation par l’eau et l’abri au Lesotho

Les 2,2 millions d’habitants du Lesotho continuent d’être vulnérables aux effets de la COVID-19 (Banque mondiale, 2022). Lorsqu’il était possible de le faire en toute sécurité, Habitat for Humanity Lesotho a continué à travailler avec les familles pour construire des logements sûrs et décents. Ils ont également aidé les communautés à fournir un accès à l’eau potable.

Voici quelques-uns des projets qui soutiennent les communautés vulnérables au Lesotho :

De l’eau propre pour les écoles primaires

Une borne-fontaine est une longue conduite d’eau qui est installée dans le sol, verticalement. Il se connecte à des conduites souterraines et alimente en eau la surface afin que les gens puissent se laver ou boire. Pour les communautés pauvres du Lesotho, les bornes-fontaines peuvent être une bouée de sauvetage. De nombreuses maisons sont construites sans les moyens de puiser de l’eau potable. Dans ces communautés, les bornes-fontaines peuvent souvent être le seul approvisionnement en eau auquel les familles peuvent accéder.

Des canalisations sont installées au Lesotho pour alimenter les communautés locales et les écoles en eau potable.

Habitat for Humanity Lesotho reconnaît l’importance de l’eau potable à la maison. Ils croient également que les enfants devraient avoir un accès sûr à l’eau pendant qu’ils sont à l’école. Suite à l’achèvement réussi d’un système d’eau dans le village de Ha-Pholo, ils ont travaillé main dans la main avec les travailleurs locaux pour ériger une borne-fontaine à l’école primaire St. Bernadinus.

L’installation de la borne-fontaine permettra à 50 élèves et 2 enseignants d’accéder à l’eau potable tout au long de la journée.

En plus de la borne-fontaine de l’école primaire St. Bernadinus, Habitat for Humanity Lesotho a également travaillé pour installer 2 autres bornes-fontaines dans le village local de Ha Raboletsi. Cette borne-fontaine alimentera 75 ménages locaux et 366 élèves et 11 enseignants de 2 écoles : l’école primaire St. Anthony et l’école secondaire Raboletse.

Nouveaux logements pour les communautés vulnérables

Dans les villages ruraux du Lesotho, de nombreuses personnes vivent dans des cabanes sans fenêtres. Les maisons sans fenêtres ni portes verrouillables posent de nombreux problèmes à ceux qui y vivent. L’absence de fenêtres empêche la ventilation, créant un environnement étouffant et humide où les maladies peuvent prospérer. Ne pas pouvoir verrouiller votre porte présente un risque d’intrusion et constitue un risque énorme pour la sécurité personnelle.

L’image en bas à gauche représente une cabane en métal sans fenêtre. C’était la maison de Khanye, 16 ans, et de son frère de 21 ans, Ramankoane. Lorsque leurs parents sont décédés, ils ont été contraints de construire leur propre maison et ont vécu dans la cabane pendant plus de 2 ans.

Les frères et sœurs vivent dans le village de Thusong dans le district de Maseru et ils survivent grâce aux maigres revenus que Ramankoane reçoit de l’élevage du bétail dans leur village. Leur frère aîné leur envoie également de l’argent sur son salaire de chauffeur de taxi en ville.

Habitat for Humanity Lesotho a rencontré Khanye et Ramankoane et savait que leurs conditions de vie devaient être grandement améliorées. En collaboration avec des travailleurs locaux et des bénévoles, une nouvelle maison décente a été construite (photo ci-dessus). En plus de leur nouvelle maison, une nouvelle latrine à fosse ventilée (toilettes) a également été construite pour les frères et sœurs afin de répondre à leurs besoins sanitaires.

Le pouvoir de l’information

Parallèlement aux projets de construction, Habitat for Humanity Lesotho a travaillé dur pour sensibiliser le public aux droits fonciers et au logement. Les stations de radio nationales ont offert leur plate-forme pour permettre à Habitat pour l’humanité de s’adresser directement aux foyers des nations. Pendant les émissions de radio, des informations sur les droits fonciers, la manière d’obtenir des terres, les droits de succession et les droits au logement sont partagées. Les gens ont également la possibilité d’appeler l’émission de radio pour poser toutes leurs questions. On espère qu’avec ces informations, les gens pourront prendre des décisions plus éclairées concernant leur logement et leurs moyens de subsistance.

Ces maisons traditionnelles du Lesotho sont mal isolées et mal ventilées et très sensibles aux éléments.

Pour mieux faire connaître le droit au logement au Lesotho, Habitat for Humanity est allé plus loin ;

  • Publication d’articles dans des journaux nationaux contenant des informations vitales en anglais et en sesotho.
  • Publication de brochures en sésotho et en anglais sur l’héritage en partenariat avec la Fédération des femmes juristes du Lesotho (FIDA). Cela favorisera l’accès aux informations et aux connaissances pertinentes qui dissiperont les idées fausses concernant les droits de succession.
  • Accès facilité aux tribunaux locaux pour les participants formés qui ont demandé de l’aide pour le règlement des différends.
  • Accès facilité aux services juridiques et représentation aux participants formés qui ont demandé de l’aide pour accélérer la résolution de problèmes.
  • Dispensé des formations sur la sécurité d’occupation, les droits de propriété et d’héritage au niveau communautaire.

Si vous souhaitez rester au courant de nos projets au Lesotho et d’autres projets dans le monde, abonnez-vous à notre newsletter.

*

★★★★★