La pauvreté en République démocratique du Congo

La pauvreté en RDCLa République démocratique du Congo (RDC) est un pays d'Afrique centrale qui compte près de 80 millions d'habitants, dont la grande majorité vit en dessous du seuil de pauvreté mondial. Bien que les statistiques soient difficiles à obtenir en raison de la nature de la RDC, on estime que près de 80% de la population du pays vit dans une pauvreté extrême. La RDC se classe régulièrement parmi les pays les plus pauvres, les moins stables et les plus sous-développés du monde.

Comment est-ce arrivé?

La pauvreté et l’instabilité actuelles de la RDC sont enracinées dans ses décennies de violence, de mauvaise gestion et de corruption. Cela remonte à l'ère coloniale où des millions de personnes sont mortes à cause des abus commis par l'administration coloniale belge. Immédiatement après avoir déclaré son indépendance de la Belgique, la soi-disant crise du Congo a causé plus de malheurs à la nation. Même leur indépendance n'empêcherait pas l'ingérence de l'Europe.

Mobutu Sese Seko a pris le pouvoir après la crise du Congo. Il a fait du pays une dictature à parti unique avec une corruption généralisée, acheminant de l'argent hors de la RDC et dans son propre cercle intime. La pauvreté en RDC s'est considérablement aggravée à mesure que Seko et son entourage s'enrichissaient. Son régime a été maintenu à flot par son culte de la personnalité et l'aide étrangère de la guerre froide, qui se sont asséchés dans les années 1990. Ce «tarissement» a entraîné deux guerres dévastatrices, qui ont toutes deux accru la pauvreté en RDC.

La longévité de la pauvreté en RDC

Le pays a commencé la reconstruction au milieu des années 2000, dans le but de lutter contre la pauvreté croissante après les guerres du Congo. Malgré la réduction de la pauvreté dans certaines régions du pays – en particulier dans les zones urbaines – les efforts de relèvement n'ont pas réduit le niveau de pauvreté global dans le pays entre 2005 et 2012. Environ les deux tiers de la population de la RDC sont restés dans la pauvreté.

Aujourd'hui, la RDC est l'une des nations les plus pauvres du monde, avec une croissance économique ralentie et un développement médiocre. Selon la Banque mondiale, la pauvreté en RDC est si grave que près de la moitié des enfants grandissent sous-alimentés, la plupart n'ayant pas accès à l'éducation. La longévité de cette pauvreté a entraîné une pénurie d'eau potable et un accès limité à un assainissement adéquat. Ces conditions sont encore plus présentes dans les zones rurales. L'épidémie actuelle de COVID-19 n'a fait que rendre la situation en RDC plus dangereuse, en particulier pour les pauvres.

Le travail des ONG en RDC

Alors que la pauvreté en RDC peut sembler insurmontable, des centaines d'agences à but non lucratif travaillent pour aider dans la région. La Cooperative for Assistance and Relief Everywhere, ou CARE, est une ONG à but non lucratif (organisation non gouvernementale), dédiée à la réduction de la pauvreté dans le monde. Ils travaillent aux côtés du gouvernement congolais pour fournir de l'aide.

Avec 12,8 millions de Congolais ayant besoin d'une aide urgente, le travail des ONG est plus important que jamais. Dans un pays comme la RDC, où la pauvreté est si extrême, les actions humanitaires de CARE ont fait une différence importante. Cette ONG a assuré la sécurité alimentaire de milliers de personnes et aidé des milliers de femmes à accéder aux ressources économiques et sanitaires.

CARE est l'une des centaines d'ONG opérant en RDC qui comptent sur les dons pour faire la différence. La pauvreté en RDC est trop massive pour être abordée par une ONG particulière. Les efforts combinés de plusieurs groupes sont nécessaires. Lorsque la pauvreté est si répandue, une réponse généralisée est justifiée.

Matthew Bado

Photo: Flickr

*

★★★★★