La mise en œuvre des dispositions révisées de la loi Lacey

la-mise-en-œuvre-des-dispositions-révisées-de-lacey-act
La loi Lacey, qui a reçu des modifications en 2008, rend «illégal l’importation, l’exportation, le transport, la vente, la réception, l’acquisition ou l’achat de plantes dans le commerce interétatique ou étranger». Des modifications ont été apportées aux dispositions de la loi Lacey qui sont entrées en vigueur le 1er octobre 2021, dans le cadre de la phase VI qui exige des déclarations d’importation de végétaux concernant le bois importé aux États-Unis.

Lorsqu’une entreprise ou un individu enfreint la loi Lacey, ils seront passibles de sanctions, d’amendes et d’éventuelles peines de prison. Il y a des sanctions que les sanctions gouvernementales déterminent. Ceux qui enfreignent la loi Lacey peuvent encourir des sanctions ou des amendes supplémentaires, des sanctions civiles coûtant 10 000 $ par violation et des sanctions pénales s’élevant à 20 000 $, ainsi qu’une possibilité allant jusqu’à 5 ans de prison.

Comment la loi Lacey aide-t-elle à mettre fin à la pauvreté mondiale ?

La loi Lacey protège contre les exportations illégales de plantes, y compris le bois provenant de sources illégales. La loi peut atténuer les impacts négatifs de l’exploitation forestière illégale, qui peut « causer des dommages environnementaux, coûter aux gouvernements des milliards de dollars de pertes de revenus, favoriser la corruption, saper l’état de droit et la bonne gouvernance et financer les conflits armés dans les pays producteurs de bois », tels que comme l’Indonésie et la Malaisie.

Avantages de la loi Lacey

L’un des avantages du Lacey Act est qu’il répond à deux objectifs de développement à long terme. Le premier est l’Objectif de développement durable (ODD) 15, qui vise à protéger les écosystèmes terrestres tout en assurant une gestion durable des forêts. Le deuxième objectif est l’ODD 12, qui concerne la production et la consommation durables. Grâce à l’application de la loi Lacey, la législation peut protéger les emplois, protéger l’environnement et aider les pays à établir un état de droit et à éliminer la corruption.

La loi Lacey peut protéger les emplois

La loi Lacey protège les marchés étrangers de l’exploitation forestière illégale en empêchant le bois et les produits du bois étrangers d’origine illégale d’entrer aux États-Unis. plus par an. En raison des produits végétaux provenant de sources illégales, les pays en développement « renoncent à environ 7 à 12 milliards de dollars US chaque année en revenus potentiels ».

La loi Lacey aide à protéger l’environnement

En raison de la perte de biodiversité et d’autres dommages environnementaux, la déforestation est un contributeur majeur au réchauffement climatique. Avec « 40 % de toute l’exploitation forestière provenant de l’exploitation forestière illégale», la déforestation ne fera qu’empirer. Le Lacey Act oblige les pays en développement et les entreprises exportant vers les États-Unis à lutter contre la déforestation. Ils doivent également s’assurer qu’ils pratiquent légalement et écologiquement l’exploitation forestière.

La loi Lacey incite les pays à établir un État de droit et à éliminer la corruption. L’exploitation forestière illégale sape l’état de droit fondamental dans les pays en développement, car les exploitants forestiers doivent s’appuyer sur la police, les procureurs et les juges pour éviter d’être punis. L’exploitation forestière illégale et la corruption ont été liées en Indonésie, en Malaisie et dans d’autres pays. En empêchant l’exploitation forestière illégale grâce à la loi Lacey, la corruption peut réduire ou disparaître complètement.

La loi Lacey et la pauvreté mondiale

Comme mentionné précédemment, la loi Lacey aide les pays à établir un État de droit et à lutter contre la corruption. La corruption est l’une des principales causes de la pauvreté, car elle peut « ralentir la croissance économique, ainsi que réduire les investissements étrangers et nationaux et accroître les inégalités de revenus ». La loi Lacey a déjà vu une augmentation des évaluations de diligence raisonnable et de la demande de produits du bois certifiés en raison de la réduction de l’exploitation forestière illégale.

L’exploitation forestière illégale coûte aux pays en développement 10 milliards de dollars par an. En éliminant l’exploitation forestière illégale, l’argent peut aider à fournir aux communautés vulnérables des programmes et des services qui aident à réduire la pauvreté dans le monde.

– Grâce Watson
Photo : Flickr

*

★★★★★