La Fondation Amsha Africa – Le Projet Borgen

Fondation Amsha Afrique
La Fondation Amsha Africa est une organisation à but non lucratif qui se concentre sur l’amélioration des conditions de vie « dans les bidonvilles et les villages africains ». L’organisation y parvient « en fournissant à ces communautés de l’eau potable, de la nourriture, une aide médicale, des kits d’hygiène et des moustiquaires ». En outre, le programme gère également des programmes d’alphabétisation et d’éducation agricole tout en donnant la priorité au logement et à l’assainissement. En reconstruisant des écoles et en dotant ces installations de ressources, la Fondation Amsha Africa donne la priorité à l’éducation comme voie de sortie de la pauvreté. L’organisation fournit cette assistance à plusieurs communautés défavorisées dans plusieurs pays africains.

La création de la Fondation Amsha Africa

En 2008, Tony Abuta a créé la Fondation Amsha Africa. Résidant maintenant aux États-Unis, Abuta a grandi au Kenya, où il a trouvé sa passion pour aider les peuples d’Afrique. Dans une interview avec The Borgen Project, Tony Abuta a déclaré : « Je devais faire quelque chose à propos de [poverty in Africa]surtout après avoir déménagé aux États-Unis et effectué de nombreuses visites de retour au Kenya et dans d’autres [developing] des pays. »

Après avoir pris conscience de ses privilèges aux États-Unis, Abuta savait qu’il devait aider les moins fortunés. Cela a conduit au lancement de la Fondation Amsha Africa au début de 2008. Abuta a travaillé avec sa mère et sa sœur pour lancer le travail préparatoire au Kenya, ce qui signifiait faire équipe avec des groupes communautaires, des autorités locales et d’autres organisations à but non lucratif. Sur le site Web de l’organisation, Abuta a rappelé qu’« en mai 2008, la Fondation Amsha Africa a mis en œuvre le Projet des bidonvilles de Nairobi qui a promu des examens médicaux gratuits, la plantation d’arbres, le nettoyage de l’environnement, des ateliers de formation visant à enseigner à la communauté locale les programmes d’auto-assistance, des tests gratuits pour MST, problèmes oculaires et dentaires.

Programmes WASH et de protection de l’enfance

La Fondation Amsha Africa a plusieurs programmes pour aider ceux qui vivent dans la pauvreté. L’un de ces programmes est son programme Eau, assainissement et hygiène (WASH). L’organisation travaille avec des groupes communautaires pour fournir un accès à l’eau potable. Actuellement, le programme WASH construit un système de collecte des eaux de ruissellement. Cela permettrait à un bac à eau simplement construit de recueillir la pluie qui tombe sur les routes, les buissons ou les champs. Ce projet comprend la construction de bacs à eau pour recueillir l’eau pour l’abreuvement du bétail ainsi que la construction d’un réservoir souterrain doublé de plastique qui fournirait un espace pour stocker l’eau.

La Fondation Amsha Africa travaille également avec des organisations partenaires pour « mettre fin à la maltraitance et à la négligence des enfants » par le biais de son programme de prévention de la maltraitance des enfants. Ce programme fournit des « services juridiques gratuits » aux enfants africains qui subissent des abus. L’organisation apporte également un « soutien [to] les enfants qui sont forcés de travailler pour leur survie » et s’associe aux écoles locales pour développer « des activités génératrices de revenus pour soutenir les enfants dans des situations qui conduiraient à la négligence et à l’abandon scolaire ». Il a soutenu un minimum de 100 enfants qui n’ont pas d’autre choix que de travailler pour survivre et a développé des équipes de protection de l’enfance dans les zones rurales.

Programme de correspondance

La Fondation Amsha Africa a également un programme de correspondance « Dear Friend », qui permet aux enfants du Kenya et des États-Unis de créer des relations. Abuta a déclaré : « L’objectif de ce projet est de préserver l’art de l’écriture épistolaire pour les enfants de notre génération, en leur apprenant à bien communiquer par l’écrit. À l’heure actuelle, nous avons eu 275 enfants qui participent à ce programme.

Les enfants américains peuvent participer à ce programme en demandant à un adulte d’envoyer un e-mail à Katie Burke, la directrice des programmes spéciaux, à [email protected] avec le nom, l’âge et le sexe de l’enfant. Burke associera ensuite l’enfant aux États-Unis à un enfant au Kenya.

L’un des programmes axés sur les soins de santé de la Fondation Amsha Africa est le programme de distribution de lunettes, qui s’associe aux communautés locales et à l’organisation à but non lucratif Eyes on Africa pour fournir des lunettes gratuites à ceux qui n’ont pas accès aux soins de la vue.

Réalisations et succès

La Fondation Amsha Africa compte un certain nombre de réussites dans ses nombreux programmes. Le programme de prévention de la maltraitance des enfants compte maintenant un groupe de 20 avocats qui offrent des services juridiques gratuits aux enfants victimes de maltraitance et de négligence. Les avocats ont fourni des services juridiques gratuits pour aider dans 42 affaires et travaillent actuellement sur 120 affaires juridiques.

L’organisation a également mis en place l’aquaponie dans les zones rurales du Kenya dans le cadre d’un programme d’éco-éducation. Abuta a déclaré : « Nous avons mis en place 38 systèmes aquaponiques à travers le Kenya et formé [more than] 235 personnes sur l’agriculture durable. Ces systèmes aquaponiques ont fourni à ces communautés une nouvelle source de revenus et un approvisionnement alimentaire durable et nutritif.

Interrogé sur le succès de la Fondation Amsha Africa, Abuta a cité la réussite du programme de distribution de lunettes. Abuta a déclaré que «Chaque année, nous nous associons à Eyes on Africa pour fournir des lunettes gratuitement aux Africains grâce à une distribution dans les communautés n’ayant pas accès aux soins de la vue. Pour l’instant, nous avons distribué [more than] 23 000 lunettes dans toute l’Afrique orientale et centrale.

Grâce aux efforts continus de la Fondation Amsha Africa, les Africains pauvres peuvent vivre une meilleure qualité de vie tout en se dotant des outils nécessaires pour briser les cycles de la pauvreté.

-Sierrah Martin
Photo : Flickr

*

★★★★★