La créature la plus détestée de la planète

« Dans tout le règne animal, le moustique occupe une place à part comme réceptacle de notre haine et de notre dégoût. » Le journaliste Archie Bland a dit cela, et je ne pourrais être plus d’accord.

Il est sûr de dire que le moustique est la créature la plus détestée de la planète.

La créature la plus détestée de la planète

Il y a des créatures terrifiantes dans notre monde. Lions et serpents et crocodiles, oh mon dieu ! Les requins ont même leur propre semaine de l’année. Mais combien de fois associons-nous la peur au moustique ? Peut-être que nous devrions parce qu’ils sont beaucoup plus meurtriers.

Selon la Fondation Gates et l’Organisation mondiale de la santé en 2014, aucun autre animal ne tue autant d’humains que les moustiques – pas même d’autres humains. Les humains tuent environ 475 000 autres humains par an. Le moustique ?

On estime que le moustique tue plus de 725 000 personnes par an !

En Afrique, il a été et continue d’être mortel en raison du transport du paludisme. En 2015, il y avait 214 millions de cas dans le monde, dont 438 000 ont entraîné la mort. Parmi ces décès, 90 % surviennent en Afrique subsaharienne et, malheureusement, 78% de ces décès sont des enfants de moins de cinq ans.

Compte tenu de son impact négatif sur le globe, ne semble-t-il pas que la meilleure option serait d’éliminer tous les moustiques partout ?! À quoi servent ces petits parasites ennuyeux, de toute façon ? Je ne suis pas le seul à poser cette question, mais des scientifiques et d’autres chercheurs ont déterminé que ce n’était pas faisable et ne devrait pas être l’objectif. La plupart des experts pensent que cela serait trop coûteux, peu pratique et aurait un impact imprévisible sur l’environnement.

La créature la plus détestée de la planète

Au total, il existe près de 3 500 types de moustiques et seulement 200 d’entre eux nous piquent, encore moins sont porteurs de maladies. Ce sont en fait les moustiques femelles anophèles qui sont responsables du transport du paludisme. Les autres types de moustiques jouent un rôle essentiel dans l’écosystème, souvent un aliment préféré des poissons et d’autres espèces importantes plus haut dans la chaîne alimentaire.

Anéantir tous les moustiques n’est pas un objectif rationnel ou atteignable. Mais que pouvons-nous faire pour riposter ? Dans les pays développés, le paludisme a été éradiqué, en partie grâce à des habitations mieux scellées, à l’urbanisation et à des couchages hors sol, car les moustiques n’aiment pas voler loin du sol.

La créature la plus détestée de la planète

Chez Compassion, nous continuerons à travailler autour du contexte local de l’enfant. Il est irréaliste de dire que nous pouvons construire une maison neuve et mieux scellée pour chacun de nos bénéficiaires, compte tenu du coût, des droits fonciers et d’une myriade d’autres obstacles.

Je suis souvent frustré par les obstacles qui se dressent contre ceux qui vivent dans la pauvreté, les moustiques étant l’un d’entre eux. Gagnerons-nous un jour la bataille contre cette créature mortelle ? La clé est la cohérence et la concentration sur ce que nous pouvons faire, au lieu d’être submergé par tous ces obstacles hors de notre contrôle.

Nous POUVONS fournir aux ménages à risque des moustiquaires imprégnées et éduquer les familles sur la prévention du paludisme.

Nous POUVONS offrir un insectifuge et une éducation aux femmes enceintes d’Amérique latine susceptibles de contracter le virus Zika.

Nous POUVONS continuer à traiter les bénéficiaires et leurs familles souffrant du paludisme, de la maladie de Chagas, de la dengue et du virus Zika.

La créature la plus détestée de la planète

La prochaine fois que nous serons agacés par un moustique, arrêtons-nous pour réfléchir à la façon dont des milliards de personnes dans le monde courent un risque sérieux à cause de cette petite bête détestée. Il n’a peut-être pas d’énormes mâchoires comme un requin, un venin venimeux comme un serpent ou des dents déchirant la chair comme un crocodile. Non, c’est beaucoup moins sensationnel – mais avec trois quarts de million de décès par an, c’est beaucoup plus meurtrier.

Les moustiques sont peut-être toujours avec nous, mais luttons stratégiquement et faisons tout ce que nous pouvons pour diminuer leur impact.

Aidez-nous à combattre la créature la plus détestée de la planète en offrant une moustiquaire et une éducation à un enfant et sa famille qui sont aujourd’hui vulnérables !

Combattez le MOUSTIQUE ›

*

★★★★★