La compassion se prépare pour les enfants de Corée du Nord

Alors que la plupart des habitants de Séoul sont restés à l’écart des rassemblements publics lors de la récente épidémie de MERS, 1 100 dirigeants d’église représentant 163 églises de toute la péninsule de Corée du Sud se sont réunis pour préparer leurs cœurs et leurs esprits au jour où ils pourront servir directement les enfants de Corée du Nord.

En entrant dans la grande salle de conférence pour la récente Sommet ministériel de la Corée du Nord (8 et 9 juin) était un acte de courage en soi – une préfiguration du courage nécessaire pour un jour s’occuper des enfants de Corée du Nord.

Sommet du ministère Compassion Corée du Nord

Selon un rapport de janvier 2014 publié par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, la République populaire démocratique de Corée (DPRC ou Corée du Nord) pratique des violations flagrantes et systématiques des droits de l’homme et constitue l’un des environnements les plus répressifs au monde.

Le sommet du ministère de la Corée du Nord, organisé par Compassion Corée en partenariat avec Compassion Global Advocacy, a été conçu à la fois pour sensibiliser des besoins des enfants en Corée du Nord tout en mobiliser l’Église coréenne être équipé pour aider pratiquement les enfants lorsque leurs voisins du nord sont joignables.

Les sujets abordés au cours du sommet de deux jours comprenaient : le développement et le programme d’études holistiques de l’enfant, les fondements théologiques de la réduction de la pauvreté, un partenariat efficace entre l’église et la communauté et la recherche sur la situation des enfants en Corée du Nord. Nous avons également entendu plusieurs transfuges nord-coréens pour comprendre leur histoire et savoir ce qu’il faudrait pour atteindre directement les enfants là-bas.

Mais plus impressionnant que les conférences bien documentées et les ateliers inspirants était un sens omniprésent d’humilité et d’amour pour leurs voisins (et ennemis) en Corée du Nord. Des écritures telles que « aimez vos ennemis » et « soyez toujours prêts » prennent un nouveau sens lorsqu’il est question de la Corée du Nord.

Et j’attends de grandes choses de l’église coréenne parce qu’elle démontre déjà une grande confiance en notre Père, qui aime les enfants de la Corée du Nord sans relâche.

La compassion veut être prête, mais cela pourrait sembler différent de tout autre travail de développement de l’enfant que nous ayons jamais rencontré au cours de nos 65 ans.

Imaginez conduire deux heures vers le nord pour rendre personnellement visite à l’enfant que vous parrainez. À quoi ressemblerait ce type de relation de parrainage ?

Ou comment pouvons-nous faire un développement de l’enfant basé sur l’église alors qu’il n’y a pas d’églises visiblement organisées, seulement des chrétiens secrets ? Il est prouvé que de nombreux Nord-Coréens ont préservé leur foi à travers plusieurs générations d’oppression. J’ai parlé avec des enfants transfuges qui ont entendu parler de Jésus par leurs parents en secret.

C’est le genre de questions sur lesquelles l’équipe de préparation de la Corée du Nord travaille actuellement. Nous pensons que nous devons être prêts, pas surpris.

Et nous sommes ne pas seule.

Il y a déjà 200 églises coréennes en Corée du Sud et à l’étranger qui travaillent avec nous pour résoudre ces obstacles et développer des solutions créatives pour atteindre les plus opprimés en Corée du Nord.

Que Dieu nous trouve prêts lorsque l’occasion de servir les enfants en Corée du Nord se présentera.

Et puisse-t-il venir bientôt.

Vous joindrez-vous à nous pour préparer nos cœurs et nos esprits ? Veuillez vous joindre à nous dans la prière. Si vous parlez coréen, vous pouvez rejoindre le mouvement de prière pour rester connecté et en faire partie.

*

★★★★★