Kick for Trade: Enseigner les compétences de vie grâce au football dans les pays en développement

Kick for Trade, enseigner les compétences de vie avec le football dans les pays en développementLe Centre du commerce international et la Fondation UEFA pour l'enfance se sont associés pour enseigner aux enfants des compétences entrepreneuriales par le biais du football dans les pays en développement. Cette initiative a été provoquée par le besoin pour les enfants en situation de pauvreté de surmonter les facteurs de recrutement externes, tels que l'inadéquation des compétences ou le manque de financement. Dans le monde, 59 millions d’adolescents et d’enfants sont au chômage et près de 136 millions sont employés mais vivent toujours dans la pauvreté. Le football a été choisi comme moyen de résoudre ces problèmes car il est de plus en plus reconnu comme un sport utilisé pour le développement communautaire et pour résoudre les problèmes sociaux. Ce programme, Kick for Trade, utilise le sport pour enseigner les compétences de vie dans les pays en développement, notamment l'Angola, le Cameroun, la République démocratique du Congo et l'Ouganda.

Coup de pied pour le commerce

Le programme Kick for Trade a été dévoilé en août 2020 au siège de l'UEFA pour honorer la Journée internationale de la jeunesse. Le programme avait des projets pilotes initiaux en Gambie et en Guinée en 2019, et après son succès, des projets supplémentaires étaient prévus pour avoir lieu en Angola, au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Ouganda. Malheureusement, le COVID-19 a fait dérailler les plans de Kick for Trade dans ces pays. Cependant, le programme devrait être mis en œuvre dès qu'il sera possible de le faire en toute sécurité.

Une fois mis en œuvre, le programme mettra en vedette des coachs en compétences de vie formés qui donneront 11 sessions chacune sur l'employabilité des jeunes et l'entrepreneuriat. L'objectif du programme est d'enseigner des compétences telles que le leadership et le travail d'équipe aux enfants à travers le football dans les pays en développement. Plus précisément, les compétences de vie en résolution de problèmes, en pensée créative, en communication, en relations interpersonnelles, en empathie et en résilience. Les leçons nécessitent un équipement minimal, ce qui rend le programme accessible à tout enfant qui souhaite acquérir des compétences de vie afin d'être plus employable.

Projets de Kick for Trade dans les pays en développement

Kick for Trade devrait enseigner à 1 500 enfants des compétences professionnelles dans les pays sélectionnés. L'UEFA a aidé un million d'enfants dans le monde grâce à ses différents programmes depuis sa création il y a cinq ans. Ces programmes couvrent 100 pays et touchent les cinq continents. Les programmes spécifiques Kick for Trade dans les pays en développement mettront en évidence différents objectifs selon les pays.

L'Ouganda a été choisi pour le projet d'égalité des sexes qui utilise le football dans les pays en développement pour réduire la pauvreté des femmes et améliorer l'éducation des filles. Plus de 75% de la population ougandaise a moins de 30 ans et le taux de chômage des jeunes est de 13,3%. Ce programme vise à réduire l'écart entre les sexes afin de réduire le taux de chômage des jeunes.

L’Angola a été choisi pour le projet de l’UEFA sur l’amélioration de la santé et la prévention du crime chez les enfants à risque. Les maladies transmissibles représentent 50% des décès en Angola. Enseigner aux enfants des techniques de santé appropriées est un effort pour abaisser cette statistique.

L'UEFA a vu que le Cameroun pouvait bénéficier de son projet d'intégration ethnique. Ce projet se concentre sur l'utilisation du football dans les zones rurales pour promouvoir la paix. Depuis 2016, le Cameroun connaît des manifestations et des violences en raison de la division entre les anglophones et les francophones. Nous espérons qu’encourager la paix entre les enfants contribuera à mettre fin à cette violence.

La République démocratique du Congo accueillera le projet de Kick for Trade qui vient en aide aux enfants vivant dans la rue. Ce projet vise à intervenir le plus tôt possible pour apporter aux enfants sans-abri l'assistance dont ils ont besoin. Dans la capitale, Kinshasa, près de 30 000 enfants de moins de 18 ans sont sans abri. Les enfants sans-abri sont souvent recrutés par les forces de l'ordre pour perturber les manifestations politiques, leur causant des blessures ou la mort. Ils sont également souvent exploités par les adultes et les enfants plus âgés. Ce programme vise à sortir les enfants vulnérables de la rue et à leur fournir un endroit sûr où vivre, améliorant ainsi leur qualité de vie et leurs perspectives d’avenir.

Ces programmes seront déployés une fois qu’ils auront été jugés sûrs au milieu de la pandémie COVID-19. Espérons que ces programmes continueront à bénéficier aux enfants à la recherche d'un emploi dans les pays en développement.

—Rae Brozovich
Photo: Flickr

*

★★★★★