Faits sur l'Indonésie: l'unité dans la diversité

Enfants heureux, souriants et rieurs, garçons et filles, hommes, femmes courent dehors dans l'herbe entourés de palmiers tropicaux portant des chemises bleues et jaunes, des shorts blancs, une robe bleue et blanche.

L'Indonésie est un pays magnifique situé sur l'archipel entre l'océan Indien et l'océan Pacifique. Constituée d'environ 17 500 îles parsemées au-dessus de la jonction de trois plaques tectoniques, l'Indonésie possède une géographie unique. Si vous faisiez le tour de l'archipel, vous pourriez voir plus de 100 volcans actifs, y compris le légendaire Krakatoa, et vous pourriez sentir 5000 espèces d'orchidées et peut-être rencontrer (à distance de sécurité) un infâme dragon de Komodo – le plus grand lézard du monde.

Mais à côté des paysages à couper le souffle, il y a aussi la pauvreté. De nombreux Indonésiens luttent pour répondre aux besoins de leurs enfants, c’est pourquoi Compassion travaille avec les églises du pays pour les aider. Aujourd'hui, nous aimerions célébrer certaines des choses incroyables à propos de l'Indonésie! Ces faits amusants vous donneront un aperçu plus approfondi de la culture et des traditions de ce pays où vivent plus de 150 000 enfants aidés par la compassion!

Faits clés sur Indonésie

Voici quelques faits rapides à connaître sur l'Indonésie:

  • Population: 267 026 366 habitants
  • Capitale: Jakarta
  • Langue officielle: Bahasa indonésien, anglais, néerlandais, dialectes locaux (dont le javanais est le plus courant)
  • Superficie: 735358 miles carrés (1904,569 kilomètres carrés) – environ la superficie combinée de l'Alaska et de Washington
  • Économie: L'Indonésie est la plus grande économie d'Asie du Sud-Est, mais elle souffre de pauvreté, de chômage et d'infrastructures inadéquates. Les principales exportations comprennent le pétrole et le gaz naturel ainsi que le caoutchouc, le café, le cacao et l'huile de palme.

Culture et traditions de l'Indonésie

Avec plus de 700 langues et plus de 300 groupes ethniques différents, l'Indonésie a une population extrêmement diversifiée. En fait, la devise de la nation est «Bhinneka tunggal ika», qui se traduit par «L'unité dans la diversité». Avec autant de cultures différentes, il est presque impossible de décrire tout le peuple indonésien, alors voici un peu plus sur le pays!

Religion: L’Indonésie est la nation musulmane la plus peuplée du monde avec près de 90% de la population professant l’islam. Environ 7% s'identifient comme protestants, 3% comme catholiques et 1,7% comme hindous. Cependant, bon nombre des pratiques culturelles indonésiennes ont été influencées par le bouddhisme, le confucianisme et les religions autochtones.

Vêtements: Chaque groupe ethnique d'Indonésie a ses propres vêtements traditionnels, ce qui conduit à une grande variété de styles. Les costumes traditionnels sont principalement portés pour des occasions spéciales, tandis que les styles typiques des pays occidentaux, comme les pantalons, les chemises et les robes, sont portés au quotidien. Le costume national de l'Indonésie est le «kebaya» – une combinaison jupe et chemisier ornée qui mélange les vêtements traditionnels de plusieurs groupes de personnes. Le «blangkon» est une coiffe populaire pour les hommes qui ressemble à un turban. Le tissu Batik, fabriqué en appliquant de la cire chaude sur un tissu puis en le trempant dans un colorant, est important dans les vêtements et les rituels traditionnels.

Culture générale: Parce que les montagnes et les océans forment des barrières physiques entre les groupes de personnes, leurs héritages et traditions uniques ont été protégés et préservés. Les habitants des îles de l'est de l'Indonésie sont pour la plupart d'origine mélanésienne et peuvent être divisés généralement en deux groupes – les populations côtières et les habitants de l'intérieur. Les habitants des îles occidentales appartiennent à l'un des trois groupes suivants: les agriculteurs des terres humides (sociétés rizicoles irriguées), les commerçants / agriculteurs / pêcheurs côtiers ou les sociétés intérieures d'agriculture itinérante – agriculture en rotation où les champs sont défrichés, cultivés puis laissés pendant plusieurs années pour permettre au sol de récupérer.

<! –->

Aider les familles touchées par COVID-19

Les familles pauvres n'ont pas de filet de sécurité en temps de crise. Aidez à fournir de la nourriture, des soins médicaux et un soutien pendant cette pandémie.

Bonus: découvrez le Noël indonésien et le «Pengucapan» (Thanksgiving indonésien)!

Musique et danse d'Indonésie

Des adolescentes en costumes chemises noires avec des écharpes dorées et rouges à l'avant de la parade pour célébrer les vacances de Noël.

Les styles de musique et de danse de l'Indonésie sont également naturellement diversifiés en raison du nombre de cultures isolées. De nombreuses îles ont leurs propres expressions de l'art et des traditions qui ne sont pas bien connues du monde occidental.

«Gamelan» est le style le plus populaire et le plus célèbre de la musique indonésienne. Cette musique est interprétée par un orchestre à percussions qui comprend généralement un ensemble de 50 à 80 instruments joués par 12 à 15 musiciens. Les instruments comprennent des cloches, des gongs, des tambours, des métallophones, des violons à pointe et des flûtes en bambou. La musique est complexe et intrigante.

Le large éventail de danses indonésiennes provient de plusieurs influences historiques. Avant d'entrer en contact avec le monde extérieur, les tribus de l'archipel développaient leurs propres danses et rituels – souvent de nature religieuse. Plus tard, l'hindouisme, le bouddhisme et l'islam sont devenus influents sur les îles et ont apporté leurs propres styles de danse.

L'une des danses indonésiennes les plus uniques est «reog». La danse raconte l'histoire d'une créature semblable à un lion connue sous le nom de «singo barong». Le danseur jouant au singo barong porte le grand masque pesant jusqu'à 90 livres (40 kilogrammes) avec seulement ses dents. Pendant ce temps, 20 à 40 autres danseurs aux costumes vifs affichent leur athlétisme avec des mouvements vifs et agiles.

Nourriture et boisson d'Indonésie

L'Indonésie a le surnom «d'îles aux épices» pour une bonne raison. Sa nourriture est savoureuse, vibrante et pleine de variété. Bien qu'il existe un menu varié à travers les îles, l'aliment de base par excellence est sans aucun doute le «nasi» (riz).

Nasi goreng, qui se traduit littéralement par «riz frit», est un aliment indonésien populaire et est utilisé dans de nombreux plats. À l'origine, le nasi goreng était un plat de petit-déjeuner créé pour utiliser les restes de riz. Le fait de réchauffer le riz cuit tue toute croissance bactérienne et permet de le manger à nouveau sans danger. Ajoutez des légumes, du poulet, du bœuf ou des fruits de mer et vous avez un délicieux repas!

Satay indonésien est fait de brochettes de viande marinée dans une sauce épicée. Il existe de nombreuses variantes de ce plat avec différentes viandes et sauces. À l'origine vendu par des vendeurs ambulants, le satay est devenu un plat national et l'un des aliments les plus célèbres d'Indonésie.

Nastar est un délicieux biscuit ou tarte à l'ananas. Ces friandises sont souvent servies lors d'occasions spéciales comme Noël. Apprenez à les fabriquer ici!

Bandrek est une boisson chaude et épicée parfaite pour une nuit fraîche dans les hautes terres d'une île. Les Sundanais de Java, en Indonésie, préparent cette boisson chaude avec de la cannelle, du gingembre, du sucre de palme, des clous de girofle et de la citronnelle. Il existe de nombreuses variantes avec des ingrédients comme l'anis étoilé, les graines de coriandre, les piments et la noix de coco. Un pot de bandrek frémissant vous réchauffera et remplira votre maison d'un arôme incroyable!

Une histoire d'Indonésie: le jeune commerçant

Un jour, dans un village de montagne de l'île de Papouasie, en Indonésie, un garçon nommé Petro a pris une décision audacieuse. Petro, un bénéficiaire de Compassion, avait reçu de l'argent, mais au lieu d'acheter des vêtements ou des chaussures, Petro a acheté des patates douces frites et a commencé à les vendre à ses amis.

Chaque matin, Petro vendait des patates douces frites aux enfants et aux adultes de son village. Ce fut le début de l’activité de Petro. Il a soigneusement économisé ses bénéfices et a rapidement eu assez d'argent pour construire une petite épicerie. Petro a proposé l'idée à son père, Kiwo, qui était extrêmement favorable et fier de son fils créatif.

Peu de temps après, Petro a acheté des poutres en bois, du contreplaqué, des planches et un toit pour construire une stalle. Avec l’aide de Kiwo, Petro a construit sa propre boutique.

Un an après avoir commencé à vendre ses premières patates douces, le stand de Petro était prêt et rempli d'épicerie: boissons gazeuses, lait en conserve, sucre, huile de cuisson, poisson en conserve, biscuit, bonbons, café, thé, nouilles instantanées, cacahuètes, savon, détergent , shampoing et insectifuge.

Même lorsque 300 $ ont été volés dans son magasin pendant la nuit, Petro n'a pas abandonné son entreprise. Il réussit à relancer la boutique et à vendre des objets que les voleurs n'avaient pas pris. Petro continue d'imaginer des moyens de développer son entreprise et espère économiser suffisamment pour payer ses propres études universitaires.

Petro sert l'un de ses clients qui est venu à son stand vert. Les clients passeront généralement leur commande via la fenêtre du fil. Les articles et la monnaie seront livrés par un petit trou carré.

BONUS: Fait amusant sur l'Indonésie

La plus grande fleur du monde se trouve en Indonésie. La fleur de cadavre, ou fleur de monstre (Rafflesia arnoldii), pèse jusqu'à 24 livres (11 kilogrammes) et mesure 1 mètre (1 mètre) de diamètre.

Photos de la vie quotidienne en Indonésie

Voulez-vous continuer à en apprendre davantage sur le magnifique pays de l'Indonésie?

Faits sur la compassion et l'Indonésie ›

Chaque semaine sur le blog, nous publions un article de faits sur un pays différent où vivent des enfants parrainés. Gardez un œil sur les pays qui vous intéressent le plus!


*

★★★★★