Catégories
Solidarité et entraide

Éducation continue pour les enfants vulnérables au Kenya

Enfants vulnérables au KenyaDes organisations comme l'UNICEF et ACAKORO ont fourni des ressources éducatives aux étudiants kényans malgré les immenses difficultés dans le pays en raison de l'invasion acridienne du COVID-19 et de 2020. Le 15 mars 2020, le gouvernement kényan a forcé les écoles à fermer en raison du COVID-19. En raison des fermetures d'écoles, des millions d'élèves risquent de perdre leur éducation pendant la pandémie. Les organisations sont intervenues pour fournir des ressources, des services d'apprentissage à distance et des installations sanitaires aux enfants vulnérables au Kenya.

L'éducation au Kenya

Au cours de la dernière décennie, la pauvreté au Kenya s'est améliorée du fait que le pays a atteint bon nombre de ses objectifs du Millénaire pour le développement. Les objectifs du Millénaire pour le développement sont des objectifs créés par les Nations Unies pour aider les pays sous-développés à s'améliorer et l'un de ces objectifs est de parvenir à l'éducation primaire universelle. Un problème clé auquel le Kenya doit s'attaquer est celui des disparités en matière d'éducation. Selon une étude de l'UNICEF menée en 2014, le faible niveau d'instruction du chef de ménage vivant en milieu rural est l'indicateur le plus élevé qui prédit la pauvreté des enfants.

Les enfants pauvres ont du mal à obtenir une éducation. Plus de 1,2 million d'enfants en âge d'aller à l'école primaire ne sont pas scolarisés. Les enfants encore plus vulnérables comme les orphelins sont de plus en plus exposés aux disparités en matière d'éducation.

Emploi au Kenya

Les jeunes à la recherche d'un emploi éprouvent des difficultés à trouver un emploi qui les sort de la pauvreté. Seulement 1% des jeunes kenyans ont une formation universitaire et de nombreux jeunes entrent sur le marché du travail avec peu de compétences intéressantes. Au Kenya, 40% des jeunes ne sont pas allés à l'école ou n'ont pas terminé leurs études primaires et le plus grand pourcentage de chômeurs au Kenya est représenté par ceux âgés de 15 à 24 ans. L'enseignement supérieur au Kenya est coûteux et inaccessible aux enfants défavorisés.

L'UNICEF fournit de l'aide

L'accès à une éducation de qualité dans tout le pays est essentiel pour réduire la pauvreté et investir dans l'avenir des enfants vulnérables au Kenya. L'UNICEF a allégé le fardeau de l'éducation pendant la crise du COVID-19 en offrant un apprentissage à distance aux étudiants et en donnant des radios et des manuels à l'énergie solaire aux familles vulnérables. Grâce aux radios solaires de l’UNICEF, 40 000 enfants vulnérables ont pu bénéficier des ressources pédagogiques nécessaires à l’apprentissage à distance. Le 23 décembre 2020, l'UNICEF a fourni 700 000 masques à distribuer à temps pour la réouverture des écoles le 4 janvier 2021. L'amélioration de l'accès à l'assainissement est un problème permanent et, en raison de la pandémie, le besoin d'assainissement est d'une importance cruciale. L'UNICEF a prévu le problème et a fourni des installations de lavage des mains à des centaines d'écoles.

ACAKORO

ACAKORO est une organisation communautaire, soutenue par l'UNICEF, qui utilise le football comme outil de développement. ACAKORO travaille avec la communauté du bidonville de Korogocho et a donné des cours particuliers aux enfants vulnérables pendant le COVID-19 afin qu'ils puissent continuer leur apprentissage. L'UNICEF soutient également le gouvernement et le Kenya Institute of Curriculum Development (KICD) en matière d'apprentissage à distance et de préparation des écoles à rouvrir en toute sécurité.

Le programme de bons du Kenya Jua Kali

Le programme Kenya Jua Kali Voucher, mis en œuvre entre 1997 et 2001, était une politique globale révolutionnaire conçue pour fournir aux jeunes vulnérables des bons pour payer les cours de formation. Une stratégie moderne similaire peut être mise en place afin de remédier au manque d'accès à l'éducation essentielle au Kenya. Fournir un accès égal à l'éducation pour tous les enfants au Kenya est essentiel pour sortir les gens de la pauvreté.

Des organisations telles que l'UNICEF et ACAKORO s'attaquent aux disparités liées à l'éducation au milieu de la pandémie, s'attaquant ainsi à la pauvreté globale dans le pays.

– Hannah Brock
Photo: Flickr

*