« Dieu avec nous » est ressenti dans cette maison nicaraguayenne –

Entendre la phrase « Dieu avec nous » rappelle probablement l’histoire de Noël. Plus précisément, c’est le nom qui a été donné à Jésus : Emmanuel, qui signifie « Dieu avec nous » (Matthieu 1:23).

Mais ces mots reviennent aussi fréquemment en référence aux travaux de Food for the Hungry (FH). Les enfants et les familles vulnérables font l’expérience de son amour et de ses soins personnellement et concrètement à travers les prières et la générosité des partenaires de FH. Les personnes servies disent souvent qu’elles sentent que « Dieu avec nous » s’occupe d’elles, les guide, leur donne de l’espoir grâce au travail de FH dans leur communauté.

Tout comme Jésus est venu vivre et marcher parmi nous et avec nous dans la chair humaine, FH s’efforce d’accomplir la même chose dans les communautés qui luttent pour se libérer de l’extrême pauvreté. Les supporters et les équipes de FH sur le terrain se sont engagés à accompagner les gens en son nom à chaque étape de leur voyage, en les aimant comme Jésus le fait, en agissant comme ses mains et ses pieds, et en tendant la main avec sa compassion et ses soins.

Un bel exemple peut être vu dans la vie de Greysis, une fillette de 7 ans au Nicaragua, et de ses parents, Hosman et Kenia.

Affamé, malade et sans espoir

Tout seul. C’est ainsi que se sentait cette jeune famille.

Leur communauté est l’un des endroits les plus pauvres de la planète. Ils ont peu accès à l’éducation, au travail et aux autres ressources de base nécessaires pour se libérer. Hosman et Kenia n’avaient personne vers qui se tourner quand les temps étaient durs. Et au milieu d’un climat rigoureux, même mettre de la nourriture sur la table était devenu une tâche impossible.

En conséquence, Greysis et son petit frère avaient souvent faim. Et les choses ont rapidement dégénéré à partir de là. Les enfants sont tombés malades de malnutrition, ce qui a conduit à des maladies de plus en plus fréquentes avec des fièvres et des diarrhées. Greysis a été hospitalisé deux fois en un an.

Et les factures médicales ne faisaient qu’ajouter au stress de la famille. Sous la pression financière supplémentaire, Hosman a pris la décision difficile de migrer au Costa Rica pendant des périodes de temps pour travailler pendant la saison du café afin de pouvoir acheter de la nourriture pour la famille et payer ses dettes médicales.

« La plus grande difficulté à laquelle je suis confronté au quotidien est de trouver de la nourriture pour mes enfants », partage Hosman. «En tant qu’adulte, vous le supportez. Mais pas les enfants. Ils ne font que le demander et cela me fait mal quand ils me disent : « J’ai faim » et que vous n’avez pas de nourriture à leur donner. »

Mais aussi seuls qu’ils se sentaient, « Dieu avec nous » était avec eux. Il a entendu leurs appels à l’aide. Et Il a envoyé FH marcher à leurs côtés.

« Dieu avec nous » à travers le parrainage d’enfants

Little Greysis se souvient encore du jour où elle est devenue une enfant parrainée avec FH.

« Nous avons rejoint FH en 2017. J’avais quatre ans, se souvient-elle. «Et j’étais très heureux parce que mes parents m’ont dit que FH allait me trouver un parrain avec qui je parlerais par courrier. Ils nous aidaient à avoir de la nourriture à la maison et à pouvoir aller à l’école et prendre des médicaments quand nous étions malades. De plus, ils m’ont dit que nous pouvons partager la Parole de Dieu ensemble.

Et l’un des meilleurs aspects du parrainage avec FH est que toute la famille et la communauté d’un enfant en récoltent également les bénéfices.

Par exemple, le parrainage de Greysis a permis à Hosman et Kenia de recevoir une formation et des outils pour améliorer leur situation économique. Ils ont reçu deux ruches de FH et un costume d’apiculteur pour Hosman. Avec ce cadeau incroyable, Hosman est en mesure de vendre de la cire d’abeille et du miel sur le marché local et d’utiliser les bénéfices pour payer la nourriture, les médicaments, les frais de scolarité et d’autres choses dont sa famille a besoin.

Hosman s’occupant de ses abeilles.

La famille a également reçu des outils agricoles et des graines de papaye, qui produiront plus de nourriture pour la famille affamée, ainsi que plus de revenus au marché. Le revenu supplémentaire a permis de développer l’entreprise familiale, notamment en achetant des porcs et des poulets et en créant un jardin familial.

Greysis et sa famille ont encore un long chemin à parcourir avant d’échapper à la pauvreté pour de bon. Mais le parrainage d’enfants et d’autres dons offerts par FH ont donné à toute la famille une nouvelle confiance en elle-même et un sens plus fort de la présence de Dieu à l’œuvre dans leur vie.

« FH nous a amenés à retrouver notre identité et notre vocation », dit Hosman, « sachant que nous sommes faits à l’image de Dieu et que nous sommes ses enfants, croyant que nous avons des dons pour contribuer à être des intendants productifs de sa création, et confiance en Dieu pour la provision.

Grandir en relation avec Dieu

« Je remercie Dieu pour l’arrivée de FH dans ma communauté parce que je sens qu’il y a eu un avant et un après », partage Greysis. « Du passé, je ne me souviens que de mauvaises choses, mais maintenant j’aime beaucoup les choses que je vois dans ma famille. Je sens qu’il y a de l’amour, de la paix et de la nourriture dans ma petite maison, et cela me rend heureux chaque jour parce que Je crois que Dieu est avec nous. « 

« Tout d’abord, explique-t-elle, nous avons Dieu dans nos vies. Nous allons plus souvent à l’église avec nos parents. Avant, nous y allions à peine. Quand j’allais à l’école dans le passé, je ne mangeais que du pain et du café. Maintenant je mange des œufs avec du gallo pinto [rice and beans]. Je souffrais aussi de toux et de diarrhée, mais aujourd’hui je ne tombe presque pas malade. Et je remercie Dieu que mon père n’ait plus besoin d’aller au Costa Rica. Greysis dit qu’elle et sa mère pleuraient chaque fois qu’il devait partir.

Famille à l’extérieur de leur maison. Ils ont fait l’expérience de « Dieu avec nous » de la manière dont il a pourvu à leur famille.

La famille de Greysis partage sa gratitude et est pleine d’espoir pour demain. « Nous rêvons d’un avenir meilleur où Dieu est toujours avec nous, nos enfants peuvent aller à l’école et obtenir un diplôme universitaire, que nous ne manquions pas de pain quotidien, que nous soyons en bonne santé et que notre communauté progresse », partagent Kenia et Hosman.

Continuer la lecture:

Une famille qui unit la Bible et le parrainage

Reconstruire après deux ouragans au Nicaragua

Messages vidéo spéciaux pour les sponsors FH

*

★★★★★