Comment les villes intelligentes en Amérique latine réduisent la pauvreté

Villes intelligentes en Amérique latine
Selon TWI, « une ville intelligente utilise les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour améliorer l’efficacité opérationnelle, partager des informations avec le public et fournir une meilleure qualité de service gouvernemental et de bien-être aux citoyens ». L’objectif principal d’une ville intelligente est d’améliorer la vie de ses citoyens en utilisant des technologies innovantes « pour optimiser les fonctions de la ville et promouvoir la croissance économique ». Selon la Banque interaméricaine de développement, « une ville intelligente est une ville qui place les personnes au centre du développement », soulignant la valeur des villes intelligentes pour résoudre les problèmes qui affectent la population la plus marginalisée d’une ville. En particulier, les villes intelligentes d’Amérique latine ont le potentiel de sortir la région de la pauvreté.

Lutter contre la pauvreté grâce aux technologies de l’information et de la communication

En Amérique latine, les villes intelligentes gagnent en popularité alors que les nations recherchent des moyens innovants de lutter contre la pauvreté et d’améliorer la vie de leurs citoyens. Dans toute la région, les pays en développement adoptent les technologies de l’information et de la communication pour répondre aux préoccupations environnementales, améliorer l’efficacité énergétique et fournir aux populations des ressources essentielles telles que l’eau courante.

L’investissement dans l’infrastructure des villes intelligentes offre la possibilité de «construire des réseaux électriques plus fiables ou d’étendre Internet» pour stimuler la croissance économique dans les communautés à faible revenu. De plus, les avancées technologiques dans les transports publics ont le potentiel de créer une ville équitable et accessible, offrant aux habitants de la périphérie la possibilité d’accéder aux centres urbains comme jamais auparavant. Plus de la moitié de la population mondiale vit dans des villes, avec une augmentation prévue à 66 % d’ici 2050. Alors que les communautés rurales continuent de rechercher des opportunités économiques dans le paysage urbain, il est plus important que jamais pour les villes de mettre en œuvre le modèle de villes.

4 villes intelligentes en Amérique latine

  1. Santiago, Chili: Selon l’IESE Business School, la ville chilienne de Santiago « est la ville la plus intelligente d’Amérique latine », avec des initiatives dans « la mobilité, le contrôle environnemental et la sécurité des citoyens ». Pour éviter le gaspillage d’eau, la ville a développé une méthode de collecte de données par capteur dans laquelle les parcs et autres espaces verts publics sont irrigués en fonction de la quantité d’humidité nécessaire. La ville a également mis en place un système de transport électrique avancé.
  2. La Paz, Bolivie : Cette ville bolivienne a surmonté ses défis géographiques en créant un vaste système de téléphérique pour desservir la population vivant dans les collines andines escarpées s’élevant à 500 mètres au-dessus du centre-ville. Le système de téléphérique est désormais devenu le principal mode de transport public de la ville, permettant aux habitants de la périphérie d’accéder aux principales zones de commerce et d’emploi.
  3. Guadalajara, Mexique : Guadalajara est la première ville mexicaine à recevoir la désignation de ville intelligente. Grâce à l’initiative Digital Creative City (DCC) de la ville, Guadalajara revitalise son centre-ville en mettant l’accent sur la préservation historique et culturelle tout en s’appuyant sur la technologie pour améliorer l’infrastructure de la ville et s’adapter à sa croissance démographique. La ville s’appuie également sur diverses technologies, telles que l’Internet des objets (IoT) et un réseau intelligent, pour fournir à ses citoyens de l’eau potable, des transports efficaces et une électricité abordable. La ville s’appuie sur un modèle participatif pour impliquer les habitants dans le processus d’urbanisme.
  4. Monteria, Colombie : Montería est l’une des premières villes colombiennes à établir un plan d’infrastructure durable visant à lutter contre les phénomènes météorologiques extrêmes et les émissions. Il entend réduire les émissions en déclarant des journées sans voiture dans toute la ville et en améliorant la mobilité publique. La ville abrite également un laboratoire d’innovation, qui se concentre sur le développement des technologies numériques et la formation des individus à travailler avec ces technologies. Montería s’attaque également aux problèmes de santé publique grâce à ses initiatives de santé en ligne et installe des panneaux solaires dans ses écoles publiques.

L’essor des villes intelligentes en Amérique latine réduit la pauvreté

Partout en Amérique latine, des villes réduisent la pauvreté en intégrant des technologies intelligentes dans leurs cadres. Les zones urbaines qui se concentrent sur la création de systèmes de vie intelligents et connectés offrent de nombreux avantages à leurs habitants, notamment l’amélioration de la qualité de vie et la garantie d’une utilisation durable des ressources. Avec un taux d’urbanisation de 80 % en 2017, l’Amérique latine est la région la plus urbanisée du monde, ce qui signifie qu’il existe de nombreuses possibilités de mise en œuvre de villes intelligentes.

Jennifer Hendricks
Photo : Flickr

*

★★★★★