Comment la Fondation et le Fonds fiduciaire MySDG sortent la Malaisie de la pauvreté

Fondation MySDG
Les Nations Unies en Malaisie et le gouvernement malaisien ont lancé la Fondation MySDG et le Fonds fiduciaire MySDG pour lutter contre la pauvreté et promouvoir les objectifs de développement durable (ODD).

Pauvreté en Malaisie

La nécessité pour le gouvernement et d’autres agences de lutter contre la pauvreté peut être due au recul que la Malaisie a dû affronter récemment. Ce besoin n’est pas seulement dû à des obstacles normaux qui ont tendance à causer des difficultés économiques. La pandémie de COVID-19 a également été l’un des principaux combats de la Malaisie ces derniers temps.

En 2019, l’incidence de la pauvreté absolue en Malaisie était de 5,6 %, contre 7,6 % en 2016. Cependant, la dévastation et les difficultés de la pandémie l’ont fait passer à 8,4% en 2020.

Partenariat de la Malaisie

Le partenariat de la Malaisie avec la MySDG Foundation et le MySDG Trust Fund a montré son engagement envers la Programme de développement durable 2030 qui est présenté comme un « projet collectif pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous ». L’agenda des ODD pourrait également être une stratégie qui change ou aide de nombreux secteurs différents. L’agenda vise à améliorer les soins de santé, l’éducation, la sécurité et de nombreux autres sujets, tout en améliorant l’environnement et en promouvant le respect de l’environnement.

Cette nouvelle coordination met en valeur approche « pan-nationale » parmi les grandes contributions de l’ONU à de nombreux pays et leur travail en faveur d’un développement durable pour eux. La objectif mondial pour l’ONU est que les gens du monde entier aient la paix et que la pauvreté cesse tout en protégeant l’environnement de la terre.

Le travail du gouvernement malaisien avec la Fondation MySDG et d’autres groupes pour lutter contre la pauvreté montre à quel point la coopération et les partenariats peuvent grandement contribuer à résoudre les problèmes.

La formation de la Fondation MySDG et du Fonds fiduciaire MySDG

En raison de la nécessité de faire avancer l’agenda, le gouvernement a créé la Fondation MySDG. L’objectif de la Fondation était d’aider le gouvernement à améliorer l’économie et à préserver l’environnement et la durabilité du peuple malaisien.

L’une des façons dont la Fondation MySDG vise à fournir de l’aide est par le biais du Fonds fiduciaire MySDG. Les fonds passeront par le fonds fiduciaire et seront ensuite répartis entre les Projets/programmes ODD. L’argent ira également à d’autres organisations à but non lucratif, organisations de la société civile et agences des Nations Unies participantes, qui ont également le même programme ou les mêmes partenariats en matière d’ODD que le gouvernement malaisien.

Les fonds de départ étaient 20 millions de RM (4 319 187,99 $), lancer cette coopération en 2021. Cependant, la date de début initiale de la fondation était le 27 janvier et le fondateur était le Premier ministre Datuk Seri Ismail Sabri Yaakob.

Objectifs résumés par le ministère des Finances

Le ministère malaisien des Finances a pu résumer les objectifs du fonds en ciblant d’abord les secteurs en difficulté. Le ministère a déclaré qu’«il vise également à combler les lacunes de financement et à faciliter les initiatives conjointes de diverses parties prenantes pour traduire les aspirations des ODD en actions pratiques grâce à une collaboration multipartite efficace.” Le ministère a également déclaré qu’il soutenait le programme des ODD et ne prenait pas de décisions avant d’avoir consulté de nombreux niveaux et parties des différents secteurs sur lesquels il travaillait.

L’officiel portail du ministère malaisien des Finances répertorie également les personnes impliquées dans le projet, comme le conseil d’administration, des explications sur les experts des différents secteurs, les fondateurs, les segments des agences des Nations Unies dans la collaboration, les comités et un lien vers le fonds de dons qui sera bientôt disponible.

Perspectives d’avenir

Le but ultime est de relancer l’économie malaisienne en ayant la Fondation MySDG et des fonds pour lutter contre la pauvreté. La vitrine de la collaboration des Nations Unies et l’opportunité pour d’autres entreprises privées et publiques d’aider à un bien commun rayonnent d’espoir pour le peuple de Malaisie et d’ailleurs. La pérennité que les travailleurs de ce fonds souhaitent pour le peuple malaisien le sortira de la pauvreté, mais ils espèrent qu’il pourra également continuer à protéger l’environnement terrestre.

– Marynette Holmes
Photo : Unsplash

*

★★★★★