Comment 3 ONG aident les réfugiés érythréens

Comment ces 3 ONG aident les réfugiés érythréens
Le conflit en cours dans la province du Tigré en Éthiopie a fait des ravages. En novembre 2020, après des mois de troubles politiques, le gouvernement éthiopien a lancé une offensive militaire contre les forces régionales du Tigré. En conséquence, environ 353 000 personnes se trouvent dans la pire classification pour la sécurité alimentaire et des milliers d’autres sont décédées. Les données soutenues par l’ONU montrent également que 1,7 million de personnes présentent un risque proche du maximum d’insécurité alimentaire. En raison de la crise, plusieurs ONG se battent pour venir en aide aux réfugiés érythréens. Voici comment trois ONG aident les réfugiés érythréens.

L’équipe américaine pour les déplacés érythréens (TATDE)

John Stauffer a fondé The American Team for Displaced Eritreans (TATDE) en 2010, une organisation qui fournit une aide aux réfugiés érythréens demandeurs d’asile aux États-Unis et dans le monde. TATDE travaille avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en fournissant aux réfugiés aux États-Unis et dans le monde un logement adéquat et un soutien à la réinstallation. Cela comprend une nouvelle liste de contrôle pour les appartements et un dictionnaire d’images qui traduit le tigrinya, une langue importante parlée par les Érythréens, en anglais.

En collaboration avec d’autres ONG, TATDE aide à répondre aux appels d’urgence des réfugiés érythréens en fuite, faisant défection des fonctionnaires érythréens et des personnes menacées d’expulsion. Certains travaux remarquables comprennent un programme de bourses conçu pour fournir une formation en soins infirmiers et autre formation médicale aux réfugiés vivant dans des camps.

Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC)

Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) fournit de l’eau potable, une éducation, une aide médicale et un abri à ceux qui ont dû fuir ou ont été déplacés. Opérant dans plus de 30 pays et avec environ 15 000 humanitaires, NRC vise à reconstruire un avenir et à sauver des vies. En collaboration avec le ministère de l’Éducation de l’Érythrée, le NRC aide à fournir aux réfugiés érythréens des programmes éducatifs et économiques. Les principaux objectifs comprennent :

  • Offrant une formation en coiffure, installation électrique, maçonnerie, plomberie et irrigation et pêche.
  • Fournir des kits de démarrage d’entreprise aux récents diplômés en gestion d’entreprise, les incitant ainsi à créer leur propre entreprise.
  • Veiller à ce que les enseignants reçoivent une formation pratique et que les salles de classe disposent des outils et des fournitures appropriés.
  • Maintenir et soutenir le programme de formation aidant les réfugiés érythréens.

À ce jour, environ 6,6 millions de personnes ont bénéficié du programme WASH en Érythrée. Le programme WASH se concentre sur la fourniture d’eau sanitaire aux personnes déplacées dans les camps de réfugiés et les abris. Le programme aide à utiliser de l’eau potable pour la boisson, la cuisine, l’hygiène personnelle, la gestion des déchets solides et les toilettes publiques.

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)

Au cours des six premiers mois de 2020, le HCR a répondu à la crise en fournissant une assistance alimentaire et sanitaire aux camps de réfugiés sur une base mensuelle. En raison du conflit actuel et de la pandémie de COVID-19, le travail d’aide aux réfugiés érythréens a considérablement ralenti. L’accès aux camps de réfugiés est resté suspendu du 13 juillet 2020 au 4 août 2021, après que de violents affrontements dans la région ont empêché le personnel d’atteindre les camps de réfugiés. Le HCR prévoit de permettre à 200 réfugiés de recevoir une assistance en espèces régulière et à 400 de recevoir une assistance de protection.

Les progrès sont lents et tandis que les réfugiés érythréens sont toujours confrontés à des difficultés, les efforts d’ONG comme le HCR, le Conseil norvégien pour les réfugiés et l’équipe américaine pour les déplacés érythréens continuent de montrer le bien de l’humanité.

– Sal Huizar
Photo : Flickr

*

★★★★★