Ce que l’élection de Boric signifie pour la pauvreté au Chili

L'élection de Boric
À la suite d’une élection très polarisée, le Chili a élu Gabriel Boric, 35 ans, comme le plus jeune président du Chili en décembre 2021. Se présentant comme un ardent défenseur de la réduction de la pauvreté et des inégalités, Boric s’est engagé à remanier l’économie et la société du pays pour devenir plus inclusives et prospères pour tous chiliens. Gagnant 56% des voix du peuple, l’élection de Boric signifie qu’il a obtenu le mandat nécessaire pour faire passer de telles politiques transformatrices. Grâce à ces politiques, le Chili peut devenir un modèle de développement économique plus inclusif qui promet un niveau de vie adéquat pour tous dans un pays pourtant profondément divisé sur la direction que Boric se propose de prendre.

La démocratie est essentielle pour réduire la pauvreté au Chili

Boric a conduit à des engagements pour protéger la démocratie chilienne et éviter les voies empruntées par d’autres régimes autocratiques d’Amérique latine, tels que ceux de Cuba, du Venezuela et du Nicaragua, en quête d’égalité socio-économique. Boric dit que la pauvreté au Chili ne peut être réduite qu’en protégeant les institutions qui protègent les régimes démocratiques, tels que l’État de droit, la liberté de la presse, des élections libres et équitables, un gouvernement constitutionnel et le soutien aux droits de l’homme.

Restructurer l’économie chilienne pour réduire la pauvreté et les inégalités

Entre 2019 et 2020, le Chili a connu une vague de protestations nationales contre l’augmentation des frais de transport qui ont catalysé des protestations générales contre les inégalités socio-économiques et la corruption dans tout le pays. Cela a permis à l’environnement politique de Boric de prospérer.

Après l’élection de Boric, il s’est engagé à remanier une économie dans l’un des pays les plus inégalitaires au monde pour profiter à tous les Chiliens et réduire la pauvreté au Chili. Boric a beaucoup de travail à faire car 1% des Chiliens contrôlent 25% de la richesse du pays. Le Chili a également un indice de Gini de 44,9 en 2020, indiquant un niveau élevé d’inégalité de richesse.

Boric a proposé une série de réformes radicales qui comprennent la réduction de la semaine de travail de 45 heures à 40, l’expansion des retraites et de l’assurance maladie universelle, l’investissement dans les énergies renouvelables et l’augmentation des taux d’imposition des sociétés historiquement favorisées dans l’économie chilienne pour financer les investissements dans les infrastructures, l’éducation et les soins de santé. .

De telles politiques promettent de transformer l’économie chilienne et de la réorienter pour se concentrer sur la réduction de la pauvreté et l’amélioration du niveau de vie de tous les Chiliens plutôt que sur la seule croissance économique. Les propositions de Boric pourraient également résoudre un problème national troublant. Environ un Chilien sur cinq vit dans la pauvreté multidimensionnelle en 2017, une mesure de la Banque mondiale qui prend en compte « les privations supplémentaires subies par les pauvres en plus du seuil d’extrême pauvreté de 1,90 $ ».

Ces politiques pourraient également réduire le taux de chômage du Chili après l’élection de Boric. Le chômage au Chili en 2021 s’élève à 9,1 %, ce qui indique que l’économie est toujours aux prises avec les effets déstabilisateurs de la pandémie de COVID-19 où le chômage chilien a culminé à 11,2 % en 2020 et s’est établi à 7,3 % au niveau d’avant la pandémie en 2019.

L’élection de Boric offre l’espoir d’une meilleure qualité de vie grâce à des investissements dans les infrastructures, l’éducation, les soins de santé et le logement pour élever le niveau de vie de tous les Chiliens et stimuler l’économie en même temps.

L’égalité des sexes : un élément essentiel de la réduction de la pauvreté au Chili

Une autre stratégie majeure de Boric pour réduire la pauvreté au Chili consiste à accroître le rôle des femmes dans l’économie chilienne. Boric a annoncé un objectif de création de 500 000 nouveaux emplois pour les femmes au cours de sa présidence. Boric a l’intention de donner la priorité aux femmes, qui constituent environ 50% de la population chilienne, pour assurer un niveau de vie plus élevé à tous les Chiliens et réduire la pauvreté au Chili dans le processus. Actuellement, la participation des femmes au travail au Chili s’élève à 41,3 % en 2021. Cette statistique indique qu’il existe un potentiel important pour les femmes chiliennes de contribuer à l’économie et de réduire la pauvreté si elles bénéficient de l’égalité des chances que Boric s’engage à créer.

On peut également voir les tentatives de Boric d’autonomiser les femmes chiliennes dans le niveau de représentation sans précédent dans son cabinet puisque 14 ministres sur 24 sont des femmes, faisant du cabinet de Boric le premier cabinet à majorité féminine de l’histoire du Chili.. Ce niveau sans précédent de représentation féminine au sein du gouvernement chilien indique que Boric a l’intention d’autonomiser politiquement et économiquement la population féminine historiquement exclue du Chili. La participation économique des femmes se traduit par des revenus doubles, ce qui contribuera à renforcer l’économie et à bâtir une société de classe moyenne.

Chaque citoyen peut jouer un rôle dans la réduction de la pauvreté au Chili

L’histoire de Boric elle-même inspire l’espoir aux Chiliens que n’importe qui peut jouer un rôle dans la réduction de la pauvreté au Chili. Boric a commencé comme militant étudiant de 2011 à 2013, menant des manifestations pour des opportunités d’éducation plus abordables. En 2013, Boric a été « élu au congrès de Magallanes en tant qu’indépendant ». Il est ensuite devenu le plus jeune président du Chili, investi en 2022.

L’histoire de Boric montre comment les gens ordinaires peuvent jouer un rôle dans la lutte pour l’égalité des chances et provoquer des changements au Chili et au-delà. Compte tenu de son âge, l’élection de Boric présente le potentiel pour les jeunes de jouer un rôle dans la réduction de la pauvreté et la réalisation d’un monde meilleur pour les générations futures.

Le Chili est un pays qui a connu des bouleversements massifs ces dernières années en raison de l’appauvrissement et des inégalités qui ont persisté sous la surface de sa croissance économique stable par rapport aux autres pays d’Amérique latine. Boric propose des solutions à la fois pour lutter contre cette pauvreté et pour démontrer à une nation avide de sécurité socio-économique que les gens ordinaires ont un rôle à jouer. L’élection de Boric est une source d’inspiration pour les jeunes de tous les pays, les encourageant à entreprendre un activisme de base pour lutter contre la pauvreté et apporter des changements.

– John Zack
Photo : Wikipédia Commons

*

★★★★★