Ce dont les gens des programmes FH sont reconnaissants – Nourriture pour les affamés

Nous approchons rapidement de la saison de gratitude de Thanksgiving, et malgré la difficulté de 2020, il y a beaucoup de raisons d'être reconnaissants. Les gens que Food for the Hungry (FH) sert dans le monde entier partagent souvent ce pour quoi ils sont reconnaissants. Nous vous présentons donc ici certaines de leurs histoires.

La mère de Simbo Gudina, d’Éthiopie, est reconnaissante pour…

La famille de Simbo Gudina est reconnaissante du soutien de personnes comme vous. Avant que FH n’aide sa famille, la mère de Simbo a rapporté que les membres de la famille se rendaient fréquemment dans les centres de santé en raison de problèmes intestinaux. Le coupable? Eau sale. Et les problèmes allaient bien au-delà des maux d'estomac et de la diarrhée. «Cela a beaucoup affecté la vie économique de ma famille», dit la mère de Simbo. La maladie peut signifier des journées de travail perdues, des journées d'école perdues et des voyages coûteux chez le médecin.

FH a aidé la communauté à construire un puits creusé à la main près de chez eux, afin que les membres de la famille puissent accéder à l'eau potable. La mère de Simbo dit: «Nous sommes tous reconnaissants envers Dieu et les donateurs qui fournissent leur argent pour améliorer notre vie. Mes futurs espoirs et rêves seront de travailler dur pour soutenir ma famille, de produire plus de nourriture pour nourrir ma famille. Je veux enseigner à mes enfants et leur permettre d'être de bons citoyens.

Un enfant éthiopien a accès à de l'eau potable à l'aide d'un puits creusé à la main.

Simbo Gudina, 12 ans, accédant à l'eau potable d'un puits creusé à la main.

Shimul Begum, du Bangladesh, est reconnaissante pour…

Shimul Begum est reconnaissant pour le puits tubulaire FH fourni. Un puits tubulaire permet aux gens d’accéder à de l’eau souterraine propre qui n’est pas polluée par la saleté ou les déchets, comme l’eau d’un étang ou d’une rivière. Shimul dit: «Nous avions l'habitude de boire de l'eau de l'étang et de tomber malades. Je n'avais aucune idée de pourquoi nous tombions malades. Nous avons eu beaucoup de mal à trouver de l'eau potable, surtout en saison de sécheresse. Nous avons dû parcourir de longues distances qui étaient très difficiles.

«Un seul endroit avait accès à de l'eau pure et cet endroit était tellement bondé que beaucoup sont arrivés pour aller chercher de l'eau en même temps», explique Shimul. FH a discuté avec des mères comme Shimul et d'autres leaders communautaires et a déterminé que les familles les plus nécessiteuses de la communauté avaient vraiment besoin d'eau potable pour boire, cuisiner et se laver. «Nous sommes reconnaissants à FH d'avoir compris notre besoin et d'avoir bien installé ce tube», déclare Shimul.

Les enfants du Bangladesh utilisent un puits pour obtenir de l'eau propre.

Les enfants de Shimul Begum, Shakibul et Morion, sont reconnaissants d’obtenir de l’eau propre du puits tubulaire.

Marie Denise d'Haïti est reconnaissante pour…

Marie Denise est reconnaissante pour les distributions alimentaires. COVID-19 a rendu la vie très difficile pour sa famille. L'économie s'est arrêtée, ce qui a empêché quiconque de trouver du travail. Et la nourriture était désespérément rare. «Nous avons passé plus d'une semaine sans trouver quelque chose à mettre sous la dent. Il fallait faire bouillir les tisanes pour tenir », raconte Marie Denise. Heureusement, ils ont reçu de la nourriture grâce aux distributions de nourriture de FH afin que la famille n'ait plus faim.

Malgré les difficultés, Marie Denise a des rêves d'avenir. «Je voudrais réparer ma maison. J'aimerais que mon mari trouve un emploi stable pour subvenir aux besoins de notre famille », dit-elle. «Un grand merci pour tout ce que vous avez accompli dans la communauté et nos ménages.»

Famille avec petits enfants d'Haïti assis ensemble.

Marie Denise (à gauche) et sa famille assis ensemble.

La famille de Console du Rwanda est reconnaissante pour…

Console Muasabyemariya, une mère de 36 ans au Rwanda, déclare: «En raison du faible revenu, ma famille a été confrontée à un problème de paiement des frais de scolarité et du matériel pour mes enfants, ainsi que de l'assurance maladie pour les membres de ma famille.» Premièrement, FH a fourni un porc à la famille, qui a fourni non seulement de la viande mais aussi un revenu. Le porc est une viande très populaire au Rwanda et avoir un cochon, c'est comme avoir un compte d'épargne – en cas de problème, vous pouvez vendre le porc contre de l'argent. Deuxièmement, la famille a créé un potager en utilisant des semences de légumes fournies par FH. Console et d'autres mères de la communauté ont appris à préparer des aliments nutritifs en utilisant leurs légumes du jardin.

La famille déclare qu'elle est reconnaissante de pouvoir se permettre de manger plus d'une fois par jour et de payer les frais de scolarité et l'assurance médicale de ses enfants.

Famille du Rwanda debout devant leur porcherie

Console et sa famille debout devant leur porcherie.

Si nous regardons, il y a toujours quelque chose pour lequel être reconnaissant. Veuillez vous joindre à moi pour remercier Dieu pour nos bénédictions, alors que nous approchons de la saison de Thanksgiving.

Continuer la lecture

Pourquoi notre nom est «Nourriture pour les affamés»

Essai photographique: les enfants recherchent la beauté, la bonté et la vérité

3 façons dont FH renforce la résilience de la communauté et la préparation aux catastrophes


*

★★★★★