Avantages de l’éducation des filles au Niger

L'éducation des filles au Niger
Le Niger, un pays de 25 millions d’habitants situé en Afrique de l’Ouest enclavée, est au milieu d’une crise de l’éducation à grande échelle. L’extrême pauvreté, les écoles dangereuses, l’éducation de mauvaise qualité, les conflits frontaliers, le risque de harcèlement sexuel et les normes de genre conservatrices ont eu un impact significatif sur l’éducation des filles au Niger. Cependant, investir dans l’amélioration de l’éducation des filles nigériennes pourrait améliorer l’économie, créer des sociétés plus sûres, augmenter le taux d’alphabétisation des femmes, réduire le mariage des enfants et minimiser les conflits, parmi de nombreux autres avantages.

Crise de l’éducation nigérienne

Le Niger se situe actuellement au bas de l’indice des chances pour les filles et est l’un des pays où il est le plus difficile pour une fille de recevoir 12 années complètes d’éducation. Les filles doivent souvent parcourir de longues distances pour se rendre à l’école et courent un grand risque de harcèlement sexuel en cours de route. Un autre obstacle à l’éducation des filles au Niger est les normes de genre strictes, y compris les attentes que les femmes participent uniquement à la garde des enfants, à la cuisine et à l’obtention de l’eau des puits. Seulement 14% des femmes sont alphabétisées contre 42% des hommes. L’amélioration de l’éducation des filles au Niger pourrait avoir des impacts sociaux et économiques importants.

Avantages de l’éducation des filles au Niger

  1. Les femmes ont plus de pouvoir économique : Les Nigériennes qui ont fait des études ont plus de contrôle sur leurs décisions économiques. Les experts ont déterminé que l’éducation des femmes peut entraîner une augmentation de 0,3 % du PIB d’un pays. De plus, avec seulement une année supplémentaire d’éducation, les revenus des femmes peuvent augmenter de 20 %. Les femmes ont également plus de pouvoir pour prendre des décisions sur les exploitations si elles ont un niveau d’éducation plus élevé. L’économie du Niger est principalement centrée sur l’agriculture, ce qui est avantageux pour les femmes individuellement, ainsi que pour l’économie du pays dans son ensemble.
  2. Moins de mariages d’enfants : Environ 75% des filles au Niger se marient avant l’âge de 15 ans et 45% des filles tombent enceintes avant l’âge de 18 ans. Les filles qui reçoivent une éducation sont moins susceptibles de contracter un mariage d’enfants et de tomber enceintes de force. Cela leur donne plus d’opportunités et de liberté pour être productifs et prendre des décisions économiques indépendantes.
  3. Améliorations de la santé : Un enfant a 50% plus de chances de vivre plus de 5 ans si sa mère a fait des études supérieures. De plus, ils ont deux fois plus de chances d’aller eux-mêmes à l’école et 50 % plus de chances de se faire vacciner. Les mères instruites ont également plus de chances d’avoir leur mot à dire sur le moment où elles auront des enfants et sur le nombre d’enfants qu’elles auront. Cela démontre comment l’éducation des filles peut contribuer à l’amélioration générale de la santé du Niger et au bien-être de la génération future.

Améliorations de l’éducation des filles

Le président du Niger, Mohamed Bazoum, a fait de l’éducation des filles l’un des principaux objectifs de son mandat afin que le pays puisse récolter les bénéfices abondants de l’éducation des filles au Niger. Le président Bazoum reconnaît que l’éducation est essentielle pour l’avenir du Niger et prévoit de se concentrer sur le développement du secteur de l’éducation pour le bien-être de ses jeunes filles. Il s’est engagé à augmenter le budget de l’éducation du Niger à 22% d’ici 2024. Il a également promis de fournir plus d’écoles et de dortoirs scolaires afin que moins de filles aient à faire le voyage risqué pour se rendre à leurs écoles. Enfin, Bazoum a mis en place une initiative « écoles zéro paillote » qui facilitera la construction d’infrastructures scolaires de meilleure qualité pour améliorer l’environnement pédagogique.

L’amélioration de l’éducation des filles apportera des avantages économiques, sociaux et sanitaires qui amélioreront la qualité de vie au Niger. Les avantages de l’éducation des filles au Niger ne profitent pas seulement aux femmes, mais à l’ensemble de la population et devraient être mis en œuvre de manière imminente.

– Isabelle Elmasry
Photo : Flickr

*

★★★★★