Autonomisation des femmes à travers les délices ruraux au Liban

Délices ruraux au Liban
L’organisation non gouvernementale (ONG) libanaise Atayeb-Al Rif ou Rural Delights en anglais, s’engage pour le développement rural et les opportunités économiques pour les femmes au Liban. Depuis sa création avec le financement de l’USAID, Rural Delights au Liban s’est associé à des coopératives de travail associé pour employer des femmes dans la transformation de friandises et de bibelots libanais traditionnels tels que les confitures, les sirops, les fruits secs, le miel, l’huile d’olive et la mélasse. L’organisation offre également une formation commerciale aux femmes libanaises dans le cadre de ses services.

À propos des délices ruraux

Dans une interview avec The Borgen Project, May Traboulsy, présidente de Rural Delights, a commenté sa mission d’autonomisation économique des femmes libanaises ; « Notre mission se concentre sur l’autonomisation socio-économique des femmes, mais touche également d’autres acteurs du secteur de la transformation alimentaire, tels que les agriculteurs et les réfugiés, à travers des activités productives comme la transformation alimentaire, tout en renforçant le rôle des femmes au niveau de leurs communautés ainsi que au niveau des chaînes de valeur pertinentes.

Les délices ruraux au Liban et l’accent mis sur les opportunités d’emploi pour les femmes pourraient être une étape bienvenue pour réduire la pauvreté nationale, d’autant plus que le pays connaît une croissance économique négative. Le taux de chômage du pays en 2021 s’élève à 14,5 %, tandis que l’inflation a grimpé en flèche pour atteindre 154,8 % la même année.

La situation économique alarmante du pays souligne l’importance d’organisations telles que Rural Delights et comment elles peuvent contribuer à améliorer la situation économique du pays en créant des opportunités économiques pour les femmes, une ressource largement inexploitée dans l’économie libanaise. Le taux de participation des femmes au travail au Liban n’est que de 24,5 % en 2021.

Par conséquent, Rural Delights au Liban joue un rôle important dans l’autonomisation économique des femmes pour réduire la pauvreté grâce à la création d’opportunités économiques et de compétences entrepreneuriales sur lesquelles Rural Delights au Liban se concentre. Traboulsy a commenté l’importance de la participation économique des femmes dans la même interview en déclarant que « AAR considère que lorsque les femmes sont capables de devenir des membres productifs au sein de leur société, cela, à son tour, leur fournit des outils autonomes qui pourraient améliorer leurs moyens de subsistance, améliorer leur résilience et donc réduire la pauvreté en traduisant les actions des femmes en activités génératrices de revenus. Rural Delights au Liban s’est non seulement engagé à réduire la pauvreté en augmentant la participation des femmes au travail, mais ses activités actuelles sur le terrain ont obtenu des résultats concrets.

Le programme Biocoop

Rural Delights au Liban a lancé un certain nombre de projets réalisant des gains économiques concrets pour les femmes en affaires. Le programme Biocoop, financé par l’USAID, s’est concentré sur la formation professionnelle des femmes. Ce projet visait à accroître les compétences professionnelles des femmes dans les domaines de la transformation des aliments, de l’hygiène, de la pratique générale de la santé, des bonnes pratiques de fabrication et des pratiques de commercialisation. Un tel programme peut réduire la pauvreté grâce aux compétences qu’il offre aux femmes pour réussir dans les affaires en générant plus d’opportunités génératrices de revenus et un niveau de vie plus élevé au fil du temps.

Le programme de stimulation des marchés

Rural Delights au Liban a également lancé le programme Stimulating Markets de 2002 à 2006 avec un financement de l’USAID. Ce projet visait à créer davantage de centres de transformation alimentaire dans lesquels les femmes pourraient travailler et à stimuler la production, au profit de 2 500 femmes libanaises rurales et de 36 communautés rurales. Le projet a également permis la création de 37 centres de transformation alimentaire et de cinq fermes de production, élargissant les opportunités économiques pour les femmes dans le processus de contribution à la réduction de la pauvreté.

Le projet d’opportunités durables pour le commerce équitable

Rural Delights au Liban s’est non seulement concentré sur la création d’entreprises qui créent des opportunités pour les femmes, mais a également mis en œuvre des programmes pour s’assurer qu’elles restent compétitives dans l’économie nationale et régionale à long terme. Le projet d’opportunités durables pour le commerce équitable, financé par l’Initiative de partenariat avec le Moyen-Orient, a travaillé avec 22 coopératives de travail féminin au Liban pour promouvoir les compétences entrepreneuriales et le sens des affaires des femmes. Le projet comprenait une formation sur le travail de gestion, les pratiques de commerce équitable, les normes et standards internationaux, la gestion de l’approvisionnement, l’achat d’équipements de production et la participation à des salons alimentaires locaux et étrangers pour préparer les femmes à être compétitives dans les économies nationales et régionales.

Traboulsy a commenté le projet et ses objectifs en déclarant que « Dans ce projet, 14 coopératives de transformation alimentaire et 8 petits et moyens entrepreneurs étaient ciblés. Le projet visait à réduire les coûts de production des producteurs, à élargir leurs liens avec le marché et à améliorer leur savoir-faire et leurs pratiques en matière de développement de produits/d’entreprises. » Un tel projet montre comment Rural Delights au Liban s’est engagé à la fois à créer des opportunités pour les femmes et à aller au-delà pour s’assurer que les femmes possèdent les compétences nécessaires pour réussir et développer leurs entreprises à long terme, l’industrie de la transformation alimentaire étant la plus productive et la plus productive. contribuer à la réduction de la pauvreté.

Le projet de promotion de moyens de subsistance durables

Rural Delights au Liban a deux projets majeurs actuellement en cours qui se termineront à une date ultérieure. Le premier est le projet quinquennal (2020-2025), appelé Projet de promotion des moyens de subsistance durables. Traboulsy a commenté le projet et ses objectifs en déclarant; « Ce projet est financé par l’USAID et vise à améliorer les moyens de subsistance des résidents des municipalités cibles à travers le Liban en améliorant et/ou en modernisant les actifs existants grâce à la formation, l’assistance technique, la réhabilitation des infrastructures et l’accès aux marchés. L’objectif du projet est d’améliorer les moyens de subsistance de 31 500 ménages dans 105 municipalités des régions du Nord, de la Bekaa, du Sud et du Mont-Liban. Un tel projet souligne l’engagement de Rural Delights à promouvoir la durabilité des entreprises et des travailleurs dirigés par des femmes une fois que des opportunités sont créées pour assurer une productivité maximale à long terme afin de réduire la pauvreté.

Le projet d’autonomisation économique des femmes

Le deuxième projet, lancé en 2019 et qui durera jusqu’en 2022, est le projet d’autonomisation économique des femmes. Il a reçu un financement du Canada et en partenariat avec la Fondation Maowad. Ce projet vise à promouvoir davantage les opportunités économiques pour les femmes et à sensibiliser à l’importance et à la valeur de la participation des femmes au travail dans le développement économique et la réduction de la pauvreté.

Traboulsy a commenté les objectifs de ce projet en déclarant que « Le projet WEP vise à (1) accroître la sensibilisation et le soutien locaux aux droits des femmes, notamment l’autonomisation économique et le droit à un travail décent, (2) renforcer la reconnaissance locale du rôle des femmes dans les développement économique traditionnel et (3) favoriser les compétences des femmes, des individus et des groupes locaux, pour accéder au marché sur la base de la compétitivité et de l’innovation dans des chaînes de valeur sélectionnées. Ce projet montre en outre l’objectif de Rural Delights de promouvoir le rôle des femmes dans l’économie et de reconnaître son importance pour la réduction de la pauvreté en atteignant un niveau de vie plus élevé et plus de développement économique global lorsque la moitié de la population d’un pays fait partie de la population active.

Depuis sa création en 2002, Rural Delights a lancé un certain nombre de projets ambitieux qui ont créé des opportunités économiques pour les femmes auparavant indisponibles au Liban. Compte tenu des problèmes économiques que connaît le Liban, Rural Delights offre des opportunités à un moment important et améliore la qualité de vie des Libanais sur le terrain que ses activités ont impactés. En tant qu’organisation à but non lucratif, cela peut servir de témoignage de l’importance d’une société civile dynamique d’avoir des ONG sur le terrain qui travaillent pour réduire la pauvreté et améliorer la qualité de vie, et d’avoir un environnement où davantage d’ONG peuvent prospérer et atteindre des objectifs similaires. pour réduire la pauvreté.

– John Zack
Photo : Flickr

*

★★★★★