Catégories
Solidarité et entraide

Améliorer la sensibilisation bipolaire en Inde

Conscience bipolaire en IndeL'Inde est le deuxième pays le plus densément peuplé du monde, avec plus de 1,3 milliard d'habitants. De ce nombre, plus de 82 millions de citoyens souffrent de trouble bipolaire, selon les données de 2019. Le trouble bipolaire en Inde n'est souvent ni diagnostiqué ni traité pour des raisons allant des superstitions anciennes au coût du traitement, mais la conscience bipolaire en Inde progresse régulièrement. .

Trouble bipolaire en Inde

L'amélioration de la conscience bipolaire en Inde illustre comment un effort concerté peut réduire la stigmatisation et créer une voie abordable et facilement accessible pour des traitements tels que la thérapie et les médicaments. Les Indiens, pour la plupart des femmes, ont été reniés et abandonnés par leur famille ou leur conjoint après avoir reçu un diagnostic bipolaire. Dans un pays où les conséquences d'un état mental sont l'isolement et la déconnexion, le besoin de sensibilisation et d'éducation est primordial.

Une nation qui attribuait autrefois le trouble bipolaire à des esprits démoniaques, à des alignements planétaires ou à une vie passée pécheresse, est arrivée extrêmement loin dans sa compréhension de la maladie. Mais, la stigmatisation entourant le trouble est encore répandue en Inde, et beaucoup, en particulier ceux des zones rurales, pensent que le trouble bipolaire est un choix ou une maladie réservée aux riches et privilégiés.

Organisation BipolarIndia

L'organisation BipolarIndia est une ressource qui améliore la sensibilisation bipolaire en Inde. La communauté a été créée en 2013 par Vijay Nallawala, un Indien souffrant de trouble bipolaire, et son mentor et ami, Puneet Bhatnagar. La mission de BipolarIndia est de créer un environnement empathique et sans jugement pour les personnes bipolaires afin de trouver des informations, un traitement et, surtout, le soutien de ceux qui peuvent se rapporter à leur lutte.

BipolarIndia organise une conférence nationale chaque année à l'occasion de la Journée mondiale des bipolaires pour sensibiliser à la maladie et éduquer les résidents de tout le pays. En 2015, l'organisation a commencé à organiser des réunions de soutien mensuelles permettant aux individus de parler avec des pairs capables de comprendre leur lutte. Il a également récemment développé un moyen pour les patients de recevoir une assistance en temps réel via l'application Telegram lorsqu'ils estiment avoir besoin d'une aide immédiate. Des ressources telles que l'application Telegram sont inestimables en raison du manque de professionnels de la santé mentale en Inde.

Le projet de loi sur les soins de santé mentale

Les données d’un rapport de 2005 montrent qu’il n’ya que trois psychiatres par million de citoyens et que seulement 0,06% du budget de la santé en Inde est consacré à l’amélioration des soins de santé mentale. Le gouvernement indien a adopté un projet de loi sur les soins de santé mentale en juin 2013, définissant une mission visant à améliorer la conscience bipolaire en Inde et à réduire la stigmatisation entourant tous les problèmes de santé mentale. Le projet de loi a fait l'objet de révisions et de modifications de politique fondées sur les orientations données par l'Association indienne de psychiatrie.

Efforts de sensibilisation

Les efforts du gouvernement pour sensibiliser à la complexité du trouble bipolaire et au nombre d’Indiens qui souffrent en silence sont vitaux pour comprendre le trouble. Le gouvernement indien vise à fournir aux communautés des soins adéquats et des informations fiables, conduisant la nation à une meilleure compréhension d'un trouble mental complexe.

La sensibilisation bipolaire en Inde s'est améliorée grâce à des organisations privées telles que la Fondation internationale bipolaire (IBPF) qui finance des recherches sur des traitements efficaces et sensibilise à travers le monde.

Se battant également pour la conscience bipolaire, des célébrités indiennes, dont Deepika Padukone, Rukh Kahn, Yo Yo Honey Singh et Anushka Sharma, se sont engagées et se sont ouvertes sur leurs batailles personnelles contre le trouble bipolaire, luttant contre la stigmatisation entourant la maladie.

La route à venir

La conscience bipolaire en Inde s'est lentement améliorée mais a encore un long chemin à parcourir. Si le gouvernement vise à changer l'attitude envers le trouble bipolaire et à améliorer le traitement, un investissement important dans la recherche est essentiel ainsi qu'une compréhension globale du trouble.

– Stand Veronica
Photo: Flickr

*