6 faits sur les droits des femmes au Chili

Droits des femmes au Chili
Bien que le Chili ait l’une des économies les plus prospères d’Amérique latine, il a été critiqué pour sa lenteur à adopter une législation protégeant les droits des femmes. Cependant, s'il existe encore des obstacles à l'égalité des sexes, de grands progrès ont été accomplis. Voici six faits sur les droits des femmes au Chili.

6 faits sur les droits des femmes au Chili

  1. Les droits des femmes au Chili se sont considérablement améliorés au cours des dernières décennies. Les droits des femmes ont connu un démarrage lent, les femmes ayant finalement obtenu le droit de vote à toutes les élections de 1949. Cependant, les tentatives de progrès entre 1973 et 1988 ont été bloquées par le régime militaire autoritaire du Chili. Le Chili est redevenu une démocratie en 1990 et, depuis lors, a pu se concentrer sur l’amélioration des droits des femmes.
  2. Le divorce, qui était inexistant au Chili, est finalement devenu légal en 2004. Cet événement est considéré comme une victoire pour les droits des femmes, car le Chili a des taux élevés de violence domestique. Le divorce étant enfin une option, les femmes ont de bien meilleures chances d'échapper à des relations toxiques et abusives. De plus, au cours des deux dernières décennies, le gouvernement a adopté une législation qui profite aux mères célibataires qui travaillent. Les femmes dans le besoin ont désormais accès à des services de garde d'enfants et à un congé de maternité subventionnés, ce qui leur permet de quitter des relations malsaines.
  3. Le nombre de femmes au sein du gouvernement chilien a augmenté. Michelle Bachelet est devenue présidente en 2006, faisant d'elle la première femme présidente du Chili. Depuis lors, le gouvernement a créé des quotas pour accroître la présence des femmes au gouvernement. Aujourd'hui, 40% des candidats au Parlement doivent être des femmes. Pour soutenir cette initiative, une organisation à but non lucratif appelée La Morada travaille activement avec les femmes et encourage la participation politique. En raison de ces changements, il y a eu une forte augmentation du nombre de femmes occupant des postes gouvernementaux.
  4. Le gouvernement chilien continue de se préoccuper des droits des femmes. En 1991, le gouvernement a créé le Service national des femmes (SERNAM) pour promouvoir les droits des femmes au Chili. Il aide à créer une législation centrée sur la femme qui plaide pour de plus grands droits et une plus grande représentation des femmes. Le SERNAM a reçu un financement accru ces dernières années, ce qui lui a permis de poursuivre et d'élargir son travail. En outre, le plan d’action national du Chili se concentre sur la lutte contre les violences domestiques et sexuelles. Le gouvernement est en train de créer des programmes pour éduquer et former les communautés pour mieux gérer ces situations délicates, ainsi que d'ouvrir des centres qui servent de refuges pour les survivants d'abus.
  5. Les femmes sont habilitées à sortir de la pauvreté et à poursuivre leurs études et leur carrière. Les femmes, en particulier les femmes vivant dans la pauvreté, ont historiquement eu des taux d'emploi plus faibles au Chili. Le gouvernement s'est efforcé de fournir des emplois à 300 000 femmes afin de combler ces lacunes et d'encourager l'emploi des femmes. Pour s'assurer que les mères peuvent retourner au travail, le gouvernement a amélioré l'accès aux services de garde. Cela permet aux femmes d'élever des enfants tout en subvenant aux besoins financiers de leur famille.
  6. Les femmes ont été des leaders actifs des manifestations. Le Chili a récemment connu une période de graves troubles politiques et sociaux. Pendant ce temps, il y a eu de fréquentes protestations contre les actions injustes du gouvernement. Les militantes chiliennes se sont battues contre les valeurs patriarcales qui ont été historiquement appliquées dans leur pays. Ils utilisent à plusieurs reprises l'expression «Nunca más sin nosotras» lors de nombreuses manifestations, qui se traduit par «Plus jamais sans nous, les femmes». En participant à ces événements et en les dirigeant, les femmes affirment qu’elles continueront de lutter pour le renforcement des droits des femmes au Chili.

Ces six faits sur les droits des femmes au Chili mettent en évidence les progrès qui ont été accomplis et le travail qui reste à faire. L'égalité des sexes ne peut être réalisée que si cette question reste une priorité. Avec les efforts continus du gouvernement et des militants, on espère que les droits des femmes continueront de s’améliorer au Chili.

Hannah Allbery
Photo: Flickr

*

★★★★★