5 organismes de bienfaisance opérant en Inde

organismes de bienfaisance opérant en Inde
Situé en Asie du Sud, le pays de l’Inde est l’un des pays les plus pauvres du monde, avec un pourcentage stupéfiant de 87,5 % des électeurs indiens gagnant moins de 5,50 dollars par jour. Bien que ces chiffres soient graves, ces dernières années, il y a eu une baisse notable du taux de pauvreté, et une grande partie de cela a été possible grâce à l’aide d’organisations caritatives notables opérant en Inde. Voici une liste de cinq organisations caritatives uniques et percutantes opérant en Inde.

5 organismes de bienfaisance opérant en Inde

  1. L’assainissement d’abord : Sanitation First a commencé ses activités en 1997. Il s’agit d’un organisme de bienfaisance qui se consacre à compléter les communautés indiennes pauvres avec des pratiques d’assainissement saines et pratiques. L’assainissement en Inde est une préoccupation majeure car il existe une culture de la pauvreté dans le pays et le manque de programmes éducatifs ou de lois réglementaires empêche l’apparition d’une vie insalubre. De mauvaises pratiques d’assainissement peuvent exposer les populations mal desservies à un risque plus élevé de développer des maladies, ce qui peut contribuer davantage à un cycle continu de pauvreté. Sanitation First empêche de manière proactive ce cercle vicieux en éduquant ces communautés sur l’importance d’une bonne hygiène et en aidant à la mise en œuvre de solutions d’élimination des déchets respectueuses de l’environnement. Le travail de l’organisation est incroyablement nécessaire car il apporte espoir et soulagement non seulement aux membres pauvres de la communauté, mais aussi à l’environnement, car l’élimination inappropriée des déchets peut avoir des effets néfastes sur les écosystèmes. Actuellement, seulement 71% de la population indienne a accès aux services d’assainissement de base.
  2. Assan : Asan est une entreprise de dons individuels qui a vu le jour en 2011. Asan s’associe à plusieurs organisations caritatives opérant en Inde avec pour mission d’éradiquer la pauvreté menstruelle. Elle produit des coupes menstruelles de qualité médicale et faciles à utiliser pour les femmes, et pour chaque achat, elle fait don d’une coupe menstruelle à une femme dans le besoin. Asan s’est associée à des organisations caritatives indiennes telles que « Pad and Prejudice » et « EcoFemme », entre autres. La pauvreté menstruelle est un problème considérable en Inde, car plusieurs stigmates culturels empêchent les femmes pauvres de recevoir une éducation adéquate sur le thème de l’hygiène féminine. Cela peut souvent entraîner des problèmes de santé physique à long terme pour ces femmes. Grâce à ces programmes de soutien, Asan a fait don de milliers de tasses Asan à des communautés en difficulté et a en outre offert des informations éducatives sur la manière de prendre correctement soin du corps féminin pendant un cycle menstruel, sans stigmatisation.
  3. Mission Abhoy : Basée à Tripura en Inde, fondée en 1988, la mission Abhoy est une organisation caritative en Inde qui se concentre spécifiquement sur l’aide aux personnes âgées et aux personnes handicapées. L’organisation utilise une grande partie de son financement pour aider les personnes âgées, en particulier celles qui vivent dans l’extrême pauvreté. L’institution vise à subvenir à leurs besoins en offrant des besoins de base tels que la nourriture, les vêtements et plus encore. Cela est essentiel, en particulier pour les personnes de ce groupe démographique qui sont physiquement incapables de travailler ou de prendre soin d’elles-mêmes en raison de problèmes de santé liés à la vieillesse. Grâce à son travail, plus particulièrement le programme « parrainer un grand-parent », la mission Abhoy a atteint des citoyens indiens âgés mal desservis, les aidant à se sentir à l’aise dans leurs dernières années.
  4. Aarti pour les filles : Aarti for Girls est un refuge pour enfants abandonnés et qui ont connu l’extrême pauvreté dans leur enfance en raison de la discrimination fondée sur le sexe. Pour référence, sur les 30 millions d’enfants abandonnés estimés en Inde, 90% sont des filles. Aarti for girls accueille ces orphelines et leur offre la possibilité de recevoir une éducation. Grâce à cette éducation, ces filles peuvent gagner un emploi et acquérir une indépendance financière et émotionnelle. Cela leur permet de prendre soin d’eux-mêmes et d’empêcher les générations futures de continuer à vivre dans un état de pauvreté. Jusqu’à présent, le programme Aarti a pris en charge plus de 6 000 orphelins et a éduqué plus de 50 000 femmes grâce à ses enseignements sur les moyens de subsistance.
  5. Être humain: Being Human est une fondation fondée par l’acteur indien Salman Khan, célèbre pour son travail très vénéré dans plus de 50 films de Bollywood. Son organisme de bienfaisance se concentre sur la fourniture de soins de santé et d’éducation aux personnes défavorisées en soutenant le développement de centres de ressources professionnelles et éducatives, d’initiatives de secours et de camps de santé, entre autres. L’influence de Salman Khan a permis au programme d’accomplir un travail important, notamment le lancement de la campagne Being Bajrangi, qui a aidé à retrouver des enfants disparus à travers l’Inde pour les empêcher de tomber dans l’extrême pauvreté. Grâce à cette campagne particulière, 51 enfants ont retrouvé leur famille et reçoivent aujourd’hui une éducation adéquate.

Pensées finales

Avec des énoncés de mission qui abordent les thèmes de la pauvreté sanitaire, de la pauvreté périodique, de la pauvreté des personnes âgées et de la pauvreté fondée sur le sexe, ces organismes de bienfaisance ne sont que cinq parmi les milliers d’organismes de bienfaisance en Inde qui travaillent à réduire la ligne de tendance de la pauvreté et à promettre un avenir meilleur aux Indiens pauvres.

– Aarika Sharma
Photo : Flickr

*

★★★★★