5 initiatives de lutte contre la faim en Inde

Initiatives de lutte contre la faim en Inde
L’Inde se classe 101e sur 116 pays dans le classement de l’indice mondial de la faim 2021, avec un score de 27,5, que GHI considère comme « sérieux ». Actuellement, il existe de nombreuses initiatives de lutte contre la faim en Inde. Les cinq initiatives de lutte contre la faim mises en œuvre par le gouvernement en Inde comprennent la National Nutrition Mission (NNM), la National Food Security Mission, le Zero Hunger Programme, le Eat Right India Movement et les efforts pour l’enrichissement des aliments.

Mission Nationale de Nutrition

Le Premier ministre indien, Shri Narendra Modi, a lancé la Mission nationale de nutrition (NNM) ou le POSHAN Abhiyaan, à l’occasion de la Journée internationale de la femme 2018. NNM cible les enfants, les femmes enceintes et les mères allaitantes, dans le but de réduire retard de croissance, dénutrition, anémie et bébés de faible poids à la naissance. Il utilise Lives Saved Tool, également connu sous le nom de LiST, pour recueillir des résultats sur des interventions accrues en matière de santé maternelle, néonatale et infantile et de nutrition.

Mission nationale de sécurité alimentaire

En 2007, le Conseil national de développement a lancé la Mission nationale de sécurité alimentaire. À la fin du 11e plan quinquennal (2011-2012), la production de riz avait augmenté avec succès pour atteindre « 10 millions de tonnes, le blé à 8 millions de tonnes et les légumineuses à 2 millions de tonnes. » Le 12e plan quinquennal a connu encore plus de succès, avec un objectif de 25 millions de tonnes de céréales vivrières de 2017 à 2020.

La Mission nationale de sécurité alimentaire a mis en œuvre huit stratégies pour atteindre ses objectifs. Ces stratégies consistent à :

  • Mettre l’accent sur les quartiers à faible production et à fort potentiel
  • Établir des inventions centrées sur le système de culture
  • Hériter de « la planification judicieuse des zones agro-climatiques et de l’approche par grappes pour l’amélioration de la productivité des cultures »
  • Mettre davantage l’accent sur la production de cultures annuelles (légumineuses) et les cultiver avec diverses cultures
  • « Promouvoir et étendre les technologies améliorées, c’est-à-dire les semences, la gestion intégrée des éléments nutritifs (INM), la gestion intégrée des ravageurs (IPM), l’efficacité de l’utilisation des intrants et les technologies de conservation des ressources ainsi que le renforcement des capacités des agriculteurs / agents de vulgarisation »
  • « Surveiller de près les flux de fonds pour assurer la portée en temps opportun des interventions aux bénéficiaires cibles »
  • Combiner plusieurs interventions et les objectifs de chaque district et ses plans
  • « Agences de mise en œuvre pour évaluer l’impact des interventions pour une approche axée sur les résultats »

Programme Faim Zéro

Le programme Faim Zéro en Inde a commencé en 2017 pour améliorer l’agriculture, la santé et la nutrition. Le Conseil indien de la recherche agricole, le Conseil indien de la recherche médicale, la Fondation de recherche MS Swaminathan et le Conseil d’assistance à la recherche dans l’industrie de la biotechnologie (BIRAC) l’ont créé. Le programme se concentre sur le développement d’équipements agricoles, la refonte du système agricole, la mise en place de jardins génétiques pour les plantes biofortifiées et le démarrage d’une formation « Zéro Faim ». En Inde, la plupart des agriculteurs n’ont pas suffisamment de terres pour subvenir aux besoins de leurs familles et de la population croissante. Sans lieu de stockage approprié, de transport et de commercialisation, la plupart des aliments sont gaspillés. Le programme Faim Zéro vise à :

  • Diminuer le retard de croissance chez les enfants de 2 ans et moins
  • Assurer l’accès à la nourriture toute l’année
  • Créer des systèmes alimentaires stables
  • Augmenter la productivité et les revenus des petits agriculteurs
  • Éliminez le gaspillage alimentaire

Mouvement Mangez bien en Inde

La Food Safety and Standards Authority of India a lancé le mouvement Eat Right India pour garantir que la population indienne a accès à des aliments sains et sûrs. Le programme repose sur le fondement d’une approche de renforcement des capacités réglementaires, de collaboration et d’autonomisation.

Dans l’ensemble, le but du mouvement Eat Right India est d’encourager les communautés à manger sainement, en toute sécurité et de manière durable. Il vise à aider tous les groupes d’âge puisque les maladies liées à l’alimentation touchent tout le monde si ses habitudes alimentaires sont mauvaises. Fort de ce terrain d’entente, le mouvement s’associe aux restaurateurs, à l’agriculture, aux producteurs alimentaires, aux ministères et aux cuisiniers professionnels pour assurer le changement.

Enrichissement des aliments

Manger des aliments de mauvaise qualité peut provoquer une malnutrition et une anémie. Les deux sont présents chez les enfants et les femmes de la communauté indienne. Dans les efforts visant à réduire l’étendue de la malnutrition et de l’anémie, l’enrichissement des aliments est une pratique courante en Inde depuis les années 1950. L’enrichissement des aliments est un processus de supplémentation en nutriments chimiquement, biologiquement ou physiquement. Les aliments enrichis peuvent comprendre du riz, de la farine de blé, de l’huile comestible, du sel et du lait.

Malheureusement, les femmes et les enfants à faible revenu ne consomment jamais 40 à 60 % d’aliments enrichis. Cela est dû à l’échec de certains États à acheter des aliments enrichis, à la divulgation d’informations dans les chaînes d’approvisionnement publiques et à une pénurie de canaux de distribution dans les zones rurales.

Les cinq initiatives de lutte contre la faim en Inde visent à lutter contre la faim. Bien que certains aient atteint leurs objectifs, le combat est toujours en cours. L’incorporation de plus de nutriments dans l’alimentation quotidienne pourrait sauver de nombreuses personnes de la faim et des maladies. Avec cela, le gouvernement reconnaît les sévérités et a mis en place des initiatives pour résoudre le problème.

– Destin Jackson
Photo : Flickr

*

★★★★★