5 enfants d’Amérique du Sud partagent ce pour quoi ils sont reconnaissants

C’est toujours aussi touchant d’entendre ce pour quoi les enfants pauvres sont reconnaissants. Ils vivent avec moins que la plupart des gens, mais leur gratitude déborde. Cela aide à relativiser et rappelle de faire l’éloge en toutes circonstances !

Ces cinq enfants du programme de Compassion vivent dans la pauvreté en Amérique du Sud. Apprenez de quoi ils sont reconnaissants… et soyez bénis !

Bretagne : reconnaissante pour l’eau propre

La Bretagne en Colombie est reconnaissante pour l'eau propre.  Elle porte une chemise blanche et une jupe orange.  Elle se tient dehors et tient un verre d'eau propre devant son visage.

« Je suis reconnaissant à Dieu, à l’église et aux sponsors pour l’eau propre que je peux boire tous les jours sans tomber malade. »

Dans la communauté de Brittany, 8 ans, elle et tous ses amis n’avaient d’autre choix que de boire de l’eau contaminée, ce qui a causé de graves problèmes d’estomac. « Nous nous sommes rendu compte que les enfants buvaient l’eau du même étang que les animaux buvaient », explique Samuel, directeur du centre de compassion de Bretagne en Colombie. Grâce aux donateurs, le centre a été équipé pour fournir de l’eau potable aux enfants et à leurs familles, et la Bretagne ne tombe plus malade.

Iarley : reconnaissant envers Dieu

Iarley porte une chemise verte et un short bleu.  Il se tient dehors et tient une Bible près de sa poitrine.  Il y a un moulin à vent en arrière-plan.

« Sans Dieu, je ne serais pas si heureux. Je lui suis reconnaissant parce que c’est mon ami, mais il m’a aussi donné ma famille.

Le rêve d’Iarley, neuf ans, est de devenir berger quand il sera grand, qu’il soit humain ou mouton ! Cet aspirant pasteur au Brésil aime passer du temps à penser à Dieu et à lire sa Bible. « En fait, Dieu a créé l’univers entier », dit Iarley. « Il a fait le soleil, la lune, toutes les étoiles et cette planète. Avec lui, tout ce que nous voyons peut exister. Je suis reconnaissant pour cela.

Maira : reconnaissante pour ma ferme

Maira porte une chemise orange avec un jean.  Elle est allongée chez elle et est entourée de légumes de son jardin.

« Mes légumes préférés sont les haricots verts. Je remercie Dieu d’avoir de la nourriture à la maison.

Lorsque la pandémie a frappé, Maira, 8 ans, et sa famille ont reçu l’aide d’un centre de compassion en Colombie pour démarrer une ferme vivrière à la maison. Maintenant, l’endroit préféré de Maira est la ferme – et sa famille est reconnaissante de pouvoir cultiver des légumes et des fruits à manger et à vendre.

Anllelo : reconnaissant pour les lettres

Anllelo est reconnaissant pour les lettres de son parrain.  Il porte une chemise grise.  Il est allongé dans l'herbe, les mains derrière la tête.  D'un côté de lui se trouvent certaines des lettres de son parrain.  De l'autre côté se trouvent des crayons de couleur.

« J’aime beaucoup recevoir des lettres de mon parrain. Je suis reconnaissant et je suis heureux quand elle m’écrit.

Anllelo trouve joie et encouragement en lisant les lettres de son parrain. « Elle m’a souhaité un joyeux anniversaire en janvier, et j’aime aussi dessiner pour elle. Si elle vient nous voir, nous lui préparerons un délicieux repas », dit la petite péruvienne de 8 ans. Sa mère, Orieta, est également reconnaissante pour les lettres. « La lecture des lettres de parrainage de mon fils encourage notre famille à se rapprocher de Dieu et à lui faire confiance. C’est une joie pour nous, et nous nous sentons excités », dit-elle.

Sheyla : reconnaissante pour la bonne nourriture

Sheyla tient un panier de nourriture avec du pain, des œufs et d'autres aliments nutritifs qu'elle reçoit dans le panier que l'église lui donne.  Elle porte des vêtements traditionnels.

« Je dis merci pour cette aide. »

Sheyla, 7 ans, et sa famille en Bolivie ont commencé à cultiver leur propre nourriture lorsque la pandémie a frappé et ils ne pouvaient pas travailler. Mais ils ont eu du mal à produire suffisamment de nourriture et à répondre à leurs autres besoins. Ainsi, lorsque le personnel du centre Sheyla’s Compassion a frappé à sa porte avec un panier de nourriture, la famille était incroyablement reconnaissante. Chaque mois, ils ont commencé à recevoir de nouvelles fournitures, ce qui les aide toujours lorsqu’ils n’ont rien à manger. «Ma mère prépare à manger avec ce que le centre apporte», dit Sheyla. « Mon plat préféré est la soupe aux arachides ou la soupe à la courge. J’aime le lait. C’est délicieux. J’aime le yaourt à la fraise et les cookies.

Joyeux Thanksgiving de la part de votre famille Compassion !


Vous pouvez donner encore plus de gratitude à une famille pauvre ! Achetez le catalogue de cadeaux de Compassion pour offrir des cadeaux qui changent la vie comme des graines de légumes, de l’eau potable et des bibles.


Photographie et reportage par Nico Benalcazar, Lina Marcela Alarcón Molina, Galia Oropeza, Sara Navarro et Fernando Sinacay.

*

★★★★★