5 associations opérant en France

Associations opérant en France
De nombreux organismes de bienfaisance sont des organisations dont le but est d’aider et de collecter des fonds pour les personnes dans le besoin. Environ 1,3 million d’entre eux opèrent aujourd’hui en France. Celles-ci représentent un budget de 113 milliards d’euros, soit 3,3 % du PIB français. Même si le droit d’association est une liberté publique fondamentale, son statut a évolué. La dernière loi d’août 2021 vise à consolider le respect des principes de la République française : indivisible, laïque, démocratique et social. Voici cinq associations caritatives opérant en France.

5 associations opérant en France

  1. Le Secours populaire français : Le Secours populaire français a une approche globale de la lutte contre la pauvreté. Le SPF vient en aide aux personnes victimes des injustices sociales, des catastrophes naturelles, de la misère, de la faim, du sous-développement et des conflits armés en France et dans le monde. Pierre Kaldor a créé l’association en 1945. L’association comptait environ 80 000 bénévoles en 2020 et a déjà aidé plus de 3 millions de personnes dans le besoin, ce qui en fait l’une des plus importantes associations de France. Un an après le passage de l’ouragan Irma le 6 septembre 2017 qui a détruit 95% de l’île de Saint-Martin, l’association reste engagée auprès de la population. Au-delà de l’aide d’urgence des premiers mois, le SPF continue de soutenir l’association Saint-Martin Santé (SMS) pour soutenir les personnes que l’ouragan Irma a affectées psychologiquement en proposant des ateliers de gestion du stress et de bien-être.
  2. Apprentis d’Auteuil : Apprentis d’Auteuil donne à chaque jeune la possibilité d’accéder à une éducation ou à une formation pour l’aider à trouver sa place dans la société. C’est une association catholique d’utilité publique en France qui scolarise et forme professionnellement plus de 25 000 jeunes qui ont connu des difficultés, environ 6 000 familles en bénéficient en 2022. L’association compte 200 établissements en France métropolitaine et Outre-mer sous forme de crèches, écoles, collèges , lycées professionnels, centres de formation et internats. Aujourd’hui, environ 5 000 bénévoles et autant de salariés travaillent dans 54 pays. Lancé en 2013 par l’association avec le soutien de la Fondation L’Oréal, l’apprentissage professionnel de la coiffure de Tihais accueille 15 jeunes de 15 à 23 ans en leur proposant une formation enrichissante. Un véritable salon d’application mis en place par L’Oréal au lycée permet aux jeunes de s’investir pleinement. Le succès de ce premier apprentissage a conduit L’Oréal à ouvrir le second à la rentrée 2014 au Lycée Saint-Joseph de Blanquefort, près de Bordeaux.
  3. La Société Nationale de Sauvetage en Mer : La Société Nationale de Sauvetage en Mer optimise l’efficacité du sauvetage en mer et de la surveillance côtière par l’innovation, la prévention et la formation. Il vise à sensibiliser les personnes aux risques de la navigation pour assurer une pratique de la mer plus sûre et plus respectueuse. En moyenne, 400 personnes meurent en mer par an en France. La SNSM dispose de 218 stations sur le littoral métropolitain et en Outre-mer. Le nombre de bénévoles augmente chaque année. L’organisation compte actuellement environ 1 200 sauveteurs. Lors de la crise sanitaire de 2020, de nombreux moyens de transport entre île et continent ont fonctionné en Bretagne. A Quiberon, Groix et le Conquet, une petite équipe de bénévoles équipés de masques, charlottes et combinaisons, a transporté des masques de patients suspectés d’avoir le COVID-19.
  4. La Croix Rouge : La Croix-Rouge est la plus grande organisation française. Elle fédère 97 millions de personnes en France et outre-mer autour de sept principes : humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité. Créée en 1864, l’association des volontaires apporte une aide humanitaire aux personnes touchées par un conflit armé ou en situation de violence armée. L’association sensibilise également aux règles qui protègent les victimes de la guerre. Plus d’1 million de Français ont reçu une formation aux premiers secours pour venir en aide à 3,6 milliards dans le monde. Suite aux attentats de 2015, la Croix-Rouge a fait évoluer son action en intégrant l’apprentissage de techniques et l’utilisation de nouveaux matériels pour répondre au mieux à ces situations exceptionnelles. Les unités locales parisiennes ont également multiplié les initiations aux premiers secours, formant des centaines de personnes aux gestes qui sauvent, notamment lors des campagnes Paris qui sauve et Samedi qui sauve à la Ville de Paris.
  5. Les Restos du Coeur : Les Restos du Coeur est la plus populaire de ces cinq associations caritatives opérant en France. Elle apporte une aide volontaire aux personnes, notamment dans l’industrie alimentaire. Il donne aux gens accès à des repas gratuits et les aide à l’inclusion sociale et économique. Créée par Coluche en 1985, cette association mobilise 75 000 bénévoles. En 2020-2021, l’association a distribué 142 millions de repas équilibrés gratuits à 1,2 million de personnes accueillies. L’aide alimentaire est une aide d’urgence mais surtout un point de contact central pour accompagner les personnes vers l’indépendance. Une vaste collecte alimentaire nationale a lieu chaque année au mois de mars dans les hypermarchés et supermarchés. Environ 1 915 centres Restos se répartissent alors dans toute la France. Les gens aidaient à s’y rendre une ou plusieurs fois par semaine. Ce sont aussi des lieux d’accueil, de rencontre et d’échange où l’on peut boire un café, passer un moment au chaud, nouer des contacts et, ainsi, aller plus loin dans l’insertion sociale.

Regarder vers l’avant

La portée de l’engagement de ces organismes de bienfaisance est très diversifiée. En France, les quatre principaux domaines d’activité sont le social, la santé, le sport et la culture. De nombreux bénévoles s’impliquent dans des œuvres caritatives, qui augmentent de 4,9 % par an en France. De plus, la création d’organisations entraîne une augmentation de l’emploi salarié. Plus de 1,8 million de personnes sont salariées à temps plein ou à temps partiel soit une augmentation de 2,4% entre 2011 et 2017. En plus de ces cinq associations opérant en France, de plus en plus d’associations devraient pouvoir émerger à l’international, pour continuer à aider les personnes dans le besoin.

– Olivia Roy Fritsch
Photo : Flickr

*

★★★★★