5 associations caritatives en République centrafricaine

Associations caritatives en République centrafricaineLa pauvreté en République centrafricaine est un problème persistant qui montre peu de signes d’amélioration. Bien qu’abondante en ressources naturelles, la nation est l’un des pays les plus pauvres et les plus économiquement fragiles du monde. En 2022, environ 71 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté international, survivant avec moins de 2,15 dollars par jour. Pourtant, plusieurs organisations caritatives travaillent pour lutter contre la pauvreté en RCA.

5 associations caritatives en République centrafricaine

  1. Préoccuper – Opérant en RCA depuis mars 2014, Concern vise à renforcer la résilience des communautés en adoptant des approches intégrées pour atténuer les souffrances des communautés touchées par le conflit. En se concentrant sur les moteurs de la pauvreté tels que la santé et la nutrition, l’assainissement, la sécurité alimentaire et l’égalité des sexes, Concern a connu un succès majeur dans ses programmes intégrés. En 2021, l’organisation a touché 152 000 personnes avec ses initiatives. En 2022, Concern a concentré ses efforts sur la réduction de la violence à l’égard des femmes et l’amélioration des taux d’alphabétisation.
  2. Enfant de guerre – War Child est une organisation caritative qui opère en République centrafricaine depuis 2014. Son travail le plus notable a été avec les enfants touchés par le conflit et leurs familles, soutenant la réintégration de 15 500 enfants des forces armées dans leurs communautés. L’accent mis par l’organisation sur l’amélioration de la vie des enfants les plus touchés par les conflits s’est étendu aux programmes qui fournissent des espaces adaptés aux enfants, à la promotion de la consolidation de la paix par le biais d’un plaidoyer mené par les enfants et à la collaboration avec les écoles pour créer des comités de protection de l’enfance.
  3. Soulagement islamique – Islamic Relief est venu en République centrafricaine en 2014 dans le but de fournir une aide d’urgence et des soins psychosociaux. L’organisation remplit sa mission en développant des espaces adaptés aux enfants dans la capitale nationale pour environ 8 000 enfants en partenariat avec War Child et Enfants Sans Frontières (ESF). Le projet interconfessionnel d’Islamic Relief a soutenu la cohésion communautaire de plus de 4 000 personnes. De plus, les chefs religieux travaillent ensemble pour assurer le brillant avenir de leurs communautés en reconstruisant les moyens de subsistance de ceux qui ont perdu la violence.
  4. Programme alimentaire mondial (PAM) – Le PAM aide les communautés à répondre à leurs besoins nutritionnels de base en distribuant de la nourriture ou de l’argent tout en travaillant aux côtés des écoles pour améliorer la nutrition et la fréquentation scolaire des enfants dans les zones confrontées à l’insécurité alimentaire. Le PAM travaille également à la réintégration des personnes dans leurs communautés.
  5. Comité international de sauvetage (IRC) – L’IRC opère en République centrafricaine depuis 2006 et se concentre sur la fourniture de services de soins médicaux, d’eau et d’assainissement. De plus, l’organisation se concentre également sur la protection des personnes les plus vulnérables de la société. Le plan de relance de l’IRC en République centrafricaine comporte de multiples facettes. Plus important encore, ils se concentrent sur la sécurité et le bien-être des communautés à haut risque tout en fournissant une aide à l’assainissement et des initiatives d’éducation.

Dans l’ensemble, le travail de ces cinq organisations a fait partie intégrante de l’élévation des communautés défavorisées en proie aux crises alimentaires et sanitaires, à la guerre civile et aux faibles taux d’alphabétisation.

– Namra Tahir
Photo : Flickr

*

★★★★★