5 alternatives à la mode rapide

Alternatives à la mode rapide
L’industrie de la mode rapide crée des vêtements bon marché pour suivre l’évolution rapide des tendances. De nombreuses marques de l’industrie de la mode rapide utilisent une main-d’œuvre bon marché pour produire des vêtements, ce qui conduit souvent à l’exploitation des travailleurs et de l’environnement. Les entreprises de mode rapide ont tendance à cibler les travailleurs des zones à faible revenu qui ont des alternatives d’emploi limitées. En conséquence, les habitants des zones à faible revenu sont plus susceptibles de tolérer les conditions de travail médiocres et abusives qui prévalent de manière rapide. Les microfibres et les déchets sont souvent des sous-produits de la mode rapide, contribuant à la pollution de l’eau et aux perturbations de la chaîne alimentaire, qui affectent de manière disproportionnée les zones pauvres. Plusieurs alternatives à la fast fashion peuvent rendre les garde-robes des consommateurs plus éthiques et durables, tout en réduisant la pauvreté dans le monde.

5 alternatives à la mode rapide

  1. Soutenez les friperies locales. Les friperies sont une alternative simple et abordable à la fast fashion. Les friperies proposent des vêtements à des prix plus abordables que les entreprises de mode rapide sans nuire aux travailleurs ou à l’environnement. Les particuliers peuvent également aider les magasins de seconde main à prospérer en faisant don de vêtements. Faire un don à des friperies offre un plus large éventail d’options aux consommateurs qui ne peuvent pas se permettre une mode éthique et durable ailleurs. Les friperies peuvent être une excellente alternative pour les personnes qui ne souhaitent pas promouvoir de mauvaises conditions de travail dans l’industrie de la mode.
  2. Achetez, vendez et échangez des vêtements en ligne. Les internautes peuvent acheter, vendre et échanger des vêtements sur une multitude d’applications et de sites Web. Par exemple, Etsy propose une gamme de vêtements éthiques, durables, d’occasion et faits à la main à des prix variables. Les particuliers peuvent également utiliser des plateformes de médias sociaux comme Facebook Marketplace et Instagram pour acheter, vendre et échanger des vêtements d’occasion au lieu de soutenir les marques de mode rapide qui exacerbent la pauvreté. Certaines applications comme Depop sont spécialement conçues pour que les gens achètent et vendent des vêtements d’occasion en ligne, sans avoir à se rendre en personne dans une friperie.
  3. Achetez des vêtements de marques éthiques et durables. Les consommateurs peuvent toujours acheter des vêtements neufs sans soutenir l’industrie de la mode rapide. Les entreprises de vêtements comme Patagonia, Boden et Kotn offrent des alternatives à la mode rapide pour les personnes ayant des budgets flexibles. Par exemple, à travers la certification Commerce équitable, Patagonia soutient les travailleurs dans les zones à faibles revenus, en veillant à ce que les travailleurs reçoivent une rémunération équitable dans de bonnes conditions de travail. La Patagonie utilise également des énergies renouvelables pour la production de vêtements. Boden utilise des emballages recyclables, garantit une production éthique et paie des salaires équitables aux travailleurs. Kotn crée des vêtements avec des matériaux organiques et maintient des normes de travail justes et sûres. Des milliers d’entreprises de vêtements éthiques et durables sont disponibles pour ceux qui en ont les moyens.
  4. Achetez des vêtements intemporels et de bonne qualité. Les personnes qui achètent de la mode rapide peuvent se retrouver coincées dans un cycle de mode rapide. Les consommateurs achètent souvent des articles bon marché et de mauvaise qualité auprès d’entreprises de mode rapide pour suivre les tendances en constante évolution. En conséquence, les consommateurs peuvent contribuer fortement à la pauvreté et à l’exploitation des travailleurs. Cependant, les vêtements des entreprises de mode rapide s’usent souvent et ne restent pas à la mode. Les personnes qui ont les moyens financiers peuvent acheter des vêtements de haute qualité et intemporels comme alternatives aux articles de mode rapide qui ne durent que jusqu’à la prochaine saison.
  5. Apprenez à confectionner et réparer des vêtements. Fabriquer et réparer des vêtements peut être une alternative abordable, durable et éthique à l’achat auprès de marques de mode rapide qui aggravent la pauvreté dans le monde. Les personnes qui fabriquent des vêtements peuvent sélectionner leurs propres matériaux, en gardant un œil sur les marques de tissus éthiques et durables. Ceux qui apprennent à coudre peuvent également réparer leurs vieux vêtements au lieu d’en acheter de nouveaux auprès d’entreprises de fast fashion. Entre la couture, le crochet et d’autres méthodes de création de vêtements, les gens peuvent créer des vêtements personnalisés et uniques à porter avec le potentiel de lancer leurs propres entreprises éthiques.

Réduire la pauvreté grâce à des achats éthiques

Le shopping éthique contribue à lutter contre la pauvreté dans le monde et la dégradation de l’environnement. De nombreuses alternatives de mode rapide existent pour aider les consommateurs à lutter contre l’exploitation au travail dans les zones à faible revenu. Au fil du temps, les achats de vêtements éthiques peuvent avoir un impact monumental sur la vie des gens du monde entier.

– Cléo Hudson
Photo : Unsplash

*

★★★★★