Catégories
Solidarité et entraide

Semer des graines d’espoir: la voie du rétablissement d’une veuve – De la nourriture pour les affamés

Semer des graines et récolter était un mode de vie pour Rosita et sa famille au Mozambique.

En tant que veuve et mère de 8 enfants et de 2 petites-filles, l'agriculture était la clé de leur survie. Avec beaucoup de bouches à nourrir, Rosita, 45 ans, a travaillé dur pour subvenir aux besoins de sa grande famille. Ses enfants plus âgés l'ont aidée et ont également cherché d'autres emplois manuels pour compléter le revenu de leur ménage. Parfois, c'était à peine suffisant pour nourrir tout le monde.

«Je ne peux pas estimer ce que je peux vendre et gagner chaque mois, car je n’ai pas toujours de produits à vendre», a déclaré Rosita. «Ma famille est grande, donc je ne produit pas toujours de surplus à vendre.

Bien que la récolte ait pu être imprévisible, ils étaient reconnaissants pour leurs champs et leurs récoltes.

Rosita et ses enfants posent pour une photo devant leurs champs.

Tout perdre

Malheureusement, à leur insu, une tragédie était en route sous la forme d'un cyclone dévastateur. En mars 2019, le cyclone Idai a ravagé la communauté de Rosita et une grande partie du Mozambique.

En quelques minutes à peine, le cyclone a détruit ses récoltes de maïs et de sorgho, sa maison et son bétail.

Elle a tout perdu.

Les familles de sa communauté n’ont pas fait mieux. Le cyclone a également détruit des écoles, des centres de santé, des routes, des ponts, etc.

Au lendemain de la tempête, Rosita et ses enfants ont dû vivre dans un conteneur de marchandises de 40 pieds pendant deux semaines, aux côtés d'autres familles.

C'était une situation désespérée – ils ont survécu en mangeant du maïs flottant provenant d'autres fermes de la communauté.

«Ce fut une période très difficile pour moi et ma famille, mais nous devions le faire pour survivre», a déclaré Rosita.

Le conteneur de 40 pieds dans lequel Rosita et d'autres familles ont vécu après que le cyclone a détruit des maisons.

Un don de graines

La pluie et le vent du cyclone ont peut-être été forts, mais la détermination de Rosita l’était aussi.

Elle a commencé à reconstruire sa maison en utilisant des matériaux locaux et a réussi à construire une structure à pièce unique. Elle est ensuite retournée dans ses champs, mais s'est rendu compte qu'elle n'avait pas de graines pour recommencer à pousser.

Heureusement, des amis comme vous ont permis à Food for the Hungry (FH) de fournir une aide d'urgence aux familles au Mozambique immédiatement après le passage du cyclone.

Au grand soulagement de Rosita, sa famille a été inscrite au programme de secours d’urgence. Elle et 300 autres ménages ont reçu des semences et des outils agricoles de FH. Les graines étaient composées de maïs, de haricots et d'arachides. Les outils comprenaient une houe et une machette.

Ce petit cadeau de semences était plus que suffisant pour que Rosita et sa famille se lancent sur la voie du rétablissement.

Cela leur a non seulement promis une future récolte d'aliments nutritifs, mais leur a redonné espoir.

Le personnel de FH a également dispensé une formation sur la préparation des terres, la plantation, le désherbage, la lutte antiparasitaire, la récolte et la gestion après récolte. Cette formation s'est déroulée en trois phases et a été animée par le personnel de terrain de FH et les agents de vulgarisation du ministère de l'Agriculture. Rosita a pris ces formations au sérieux et a adopté tout ce qu'elle a appris dans sa ferme.

Une nouvelle voie à suivre

Rosita était très reconnaissante de pouvoir reprendre ses activités agricoles. Cette fois, elle a également semé l’espoir pour l’avenir de sa famille.

«Ce projet nous a doté des ressources et des compétences nécessaires pour continuer à construire nos moyens de subsistance…. avec ce soutien, je suis convaincu que ma famille n'aura pas faim. J'espère que d'autres projets comme celui-ci viendront dans notre communauté pour aider plus de gens.

Merci d'avoir rendu possible ces histoires comme celle-ci grâce à votre généreux soutien! Aidez encore plus de familles comme celle de Rosita à semer l’espoir aujourd’hui.

Semer des graines d'espoir "srcset =" http://croissant-rouge-europeen.org/wp-content/uploads/2020/07/1596101867_289_Semer-des-graines-d’espoir-la-voie-du-retablissement-d’une-veuve.jpg 2400w, https://www.fh.org/wp-content/uploads/2020 /07/26747_9d536ba5f41c8e9-300x200.jpg 300w, https://www.fh.org/wp-content/uploads/2020/07/26747_9d536ba5f41c8e9-1024x683.jpg 1024w, https://www.fh.org/wp-content /uploads/2020/07/26747_9d536ba5f41c8e9-768x512.jpg 768w, https://www.fh.org/wp-content/uploads/2020/07/26747_9d536ba5f41c8e9-1536x1024.jpg 1536w, https://www.fh.org /wp-content/uploads/2020/07/26747_9d536ba5f41c8e9-2048x1365.jpg 2048w, https://www.fh.org/wp-content/uploads/2020/07/26747_9d536ba5f41c8e9-600x400.jpg 600w "tailles =" (max -largeur: 2400px) 100vw, 2400px

Continuer la lecture:

La hotline COVID-19 aide les mamans à combattre l'anxiété et la dépression

Comment un jardin est devenu une réponse au coronavirus aux Philippines

Dans les coulisses: les terres arides de la Bolivie fleurissent


*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *