Catégories
Solidarité et entraide

Lutter pour de meilleurs soins de santé à Djibouti

Fichier: U.S. et les agents de santé de Djibouti dispensent des soins DVIDS82578.jpgDjibouti souffre d'une combinaison mortelle d'établissements de santé limités et de problèmes de santé étendus. Avec l'aide de l'aide étrangère de pays comme les États-Unis, les soins de santé à Djibouti pourraient être en mesure de surmonter ces défis.

Où est Djibouti?

Djibouti, officiellement dénommée «République de Djibouti», est un pays africain situé dans le quadrant nord-est du continent. Il fait partie de la «Corne de l'Afrique», avec l'Érythrée au nord, la Somalie au sud-est et l'Éthiopie au sud-ouest. Djibouti se distingue comme un pays nettement plus petit que les autres pays. L'Éthiopie, par exemple, est 48 fois plus grande que Djibouti.

La population de Djibouti est encore plus remarquable que sa taille physique. Djibouti compte moins d'un million de citoyens, à 973 560 en 2019. En comparaison, l'Éthiopie compte plus de 100 fois plus de citoyens, avec une population de 112 millions d'habitants. Malgré la petite taille de la population de Djibouti, le pays a toujours été aux prises avec la pauvreté, une similitude partagée avec d’autres pays de la Corne de l’Afrique. En 2017, 17,1% des citoyens de Djibouti vivaient avec moins de 1,90 dollar par jour – la définition même de l'extrême pauvreté.

Santé à Djibouti

L'une des conséquences les plus importantes de cette pauvreté nationale est les soins de santé extrêmement limités à Djibouti. Il existe de nombreux problèmes de santé paralysants dans le pays, mais grâce aux efforts mondiaux, ces problèmes sont résolus. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour fournir aux communautés de Djibouti des soins de santé accessibles et abordables. En poursuivant les efforts mondiaux, Djibouti sera en mesure de fournir à l'avenir un traitement médical approprié à ses citoyens.

Installations limitées

Djibouti manque cruellement d'établissements de santé. La capitale du pays a la plus forte concentration d’installations médicales du pays, et même encore il y en a très peu. De plus, les installations ne peuvent répondre qu'à des opérations d'urgence limitées. Par exemple, les services de traumatologie sont «uniquement destinés à la stabilisation et au transfert par ambulance aérienne».

En dehors de la capitale de Djibouti, le problème est astronomiquement pire. Dans de nombreux endroits éloignés, l'accès aux établissements de santé est si facile. Les quelques établissements de santé du pays sont limités à certaines urgences médicales.

Les agents de santé de Djibouti recommandent souvent aux visiteurs d'évacuer le pays lorsqu'un traitement médical important est nécessaire. Cela n’est naturellement pas possible pour les Djiboutiens, qui sont pour la plupart malchanceux lorsqu'ils doivent être hospitalisés.

Des organisations du monde entier s'efforcent d'augmenter la capacité et la concentration des établissements de santé dans le pays. L'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), par exemple, a aidé à financer la cause depuis de nombreuses années à ce jour. L'USAID fournit une assistance indispensable pour «soutenir les établissements de santé afin d'augmenter l'utilisation des services».

L’aide étrangère n’a pas seulement été essentielle pour développer les établissements de santé dans le pays, elle a également été cruciale pour résoudre les plus grands problèmes de santé du pays.

Problèmes de santé à Djibouti

Djibouti a une variété de problèmes de santé mortels qui menacent la vie des citoyens du pays au quotidien. L’un des plus répandus est le VIH / sida, qui a un impact considérable sur la Corne de l’Afrique. L’USAID se concentre sur le soutien de la stratégie nationale du gouvernement de Djibouti pour lutter contre le VIH / sida.

Ensemble, les organisations prévoient de créer des programmes de prévention accessibles, d'améliorer les résultats pour les PVVIH (personnes vivant avec le VIH) et de renforcer l'évaluation de «la réponse nationale, la coordination, la gestion et le suivi» des mesures anti-VIH / SIDA.

La coopération entre les États-Unis et Djibouti est non seulement efficace pour résoudre les problèmes de santé existants, mais elle réussit également à en prévenir de nouveaux. L'une de ces menaces potentielles pour la nation est la polio.

Djibouti lui-même est indemne de polio depuis 1999, mais il y a eu une pléthore d'épidémies dans les pays voisins de la Corne de l'Afrique, comme l'Éthiopie et la Somalie. En conséquence, l'USAID a accru la sensibilisation et la surveillance de la polio. Ils ont également veillé à ce que chaque enfant de Djibouti reçoive le vaccin contre la polio. Grâce à ces efforts, la polio n'est toujours pas détectée à Djibouti.

Djibouti au milieu du COVID-19

Au milieu de la pandémie de COVID-19, Djibouti sera non seulement confronté au COVID-19, mais à d'autres problèmes de santé graves tels que le paludisme, la dengue et la tuberculose. Il faudra plusieurs pays qui se battent pour de meilleurs soins de santé à Djibouti pour que les établissements de santé du pays puissent gérer adéquatement ces menaces.

Les Djiboutiens vivent dans une extrême pauvreté. Leurs installations de santé limitées ne suffisent pas à elles seules pour résoudre les problèmes de santé massifs dans le pays. L'aide étrangère de pays comme les États-Unis a été cruciale pour lutter contre ces problèmes de santé et développer des installations médicales, donnant aux Djiboutiens la possibilité de vivre plus longtemps et en meilleure santé.

– Asa Scott
Photo: Wikimedia Commons

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *