Catégories
Solidarité et entraide

L'UNICEF aide au relèvement après l'explosion de Beyrouth

récupération après l'explosion de BeyrouthLe 4 août 2020, un incendie d'entrepôt dans le port de Beyrouth au Liban a provoqué une importante explosion. Il y a eu un nombre important de dommages matériels et de pertes de vie. L'explosion a nivelé la zone environnante des quais et envoyé des ondes de choc dans une grande partie de la ville, provoquant des destructions généralisées. Il a été signalé qu'au moins 200 personnes ont été tuées et plus de 5 000 blessées. En outre, selon les estimations, 300 000 personnes seraient sans abri. Cette explosion est considérée comme «incontestablement l'une des plus grandes explosions non nucléaires de l'histoire, bien plus grosse que n'importe quelle arme conventionnelle» selon la BBC. Heureusement, l'UNICEF est intervenu pour aider au relèvement après l'explosion de Beyrouth avec de multiples programmes axés sur des avantages à court et à long terme.

L'UNICEF aide au relèvement après l'explosion de Beyrouth

Il est difficile d'imaginer l'impact dévastateur qu'une catastrophe de cette ampleur a sur les populations. Cela est particulièrement vrai pour les familles et les enfants vivant dans les zones touchées. Dans les jours qui ont immédiatement suivi l’explosion, l’UNICEF a signalé que 80 000 enfants avaient été déplacés, au moins 12 hôpitaux pour enfants et autres établissements de santé familiaux avaient été détruits. De nombreuses écoles ont signalé différents niveaux de dommages et de nombreux enfants étaient portés disparus ou séparés de leur famille. Heureusement, l'UNICEF est intervenu pour aider les enfants et les familles aux prises avec les effets à court et à long terme de cette catastrophe. Ils ont institué plusieurs programmes fournissant à la fois des secours immédiats et une assistance continue à la reconstruction.

Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont l'UNICEF a aidé Beyrouth à se remettre de l'explosion.

Programme WASH

L’une des premières mesures prises par l’UNICEF pour le relèvement après l’explosion de Beyrouth a été de rétablir le service d’eau des maisons et des installations endommagées. Par le passé, l'organisation a fourni aux familles libanaises de l'eau propre et accessible grâce au programme WASH (Eau, Assainissement et Hygiène). Après l'explosion, ce programme a été réorienté pour se concentrer sur la restauration et la réparation de l'approvisionnement en eau à Beyrouth. En collaboration avec les ONG partenaires Leb Relief et DPNA, l'UNICEF a mené des enquêtes porte-à-porte et des évaluations techniques des dégâts et de l'assistance requise. Dans les bâtiments tels que les écoles et les hôpitaux qui ont subi de graves dommages, l'UNICEF et la DPNA ont installé des réservoirs d'eau de 1 000 litres. Ils ont réparé rapidement les tuyaux endommagés ou qui fuyaient afin que ces installations puissent continuer à desservir la communauté. Nombre de ces installations et réparations sont également effectuées par des jeunes libanais dans le cadre d’un programme de l’UNICEF. Il les forme sur la façon de rétablir les connexions d'eau pour les futures compétences professionnelles. En outre, l'UNICEF et Leb Relief ont rétabli le service d'eau dans les maisons des familles vulnérables touchées par l'explosion. Ils ont opéré rapidement pour que les raccordements d'eau soient rétablis en quelques jours.

Kits d'hygiène et de soins pour bébé

Un autre aspect important du programme d’intervention de l’UNICEF à Beyrouth était de fournir des kits d’hygiène et de soins pour bébés aux familles vulnérables, telles que celles qui avaient de jeunes enfants et un service d’eau endommagé. Ces kits fournissent les fournitures nécessaires pour l'hygiène dentaire, féminine et personnelle. Il existe également des kits de soins pour bébé séparés contenant des crèmes, des vêtements de base et des couches. Ils sont destinés à soutenir une famille de cinq personnes pendant un mois maximum et sont livrés à domicile ainsi que dans des centres de distribution temporaires. Grâce à des partenariats avec diverses organisations locales telles que Medair, la Croix-Rouge libanaise, Concern Worldwide et Solidarités International, l'UNICEF a pu rassembler 10 000 kits et en distribuer rapidement plus de 5 000 au début septembre.

Parcs sûrs

L’explosion de Beyrouth a causé des dommages de longue durée qui nécessitent une assistance même après la fin du besoin initial d’intervention d’urgence. Cela est particulièrement vrai pour de nombreux enfants, qui doivent désormais faire face au traumatisme et à la destruction de l'explosion en plus des changements causés par la pandémie de coronavirus. Les écoles sont fermées et de nombreuses maisons sont détruites. Dans le cadre de leur rétablissement après l'explosion de Beyrouth, les enfants ont besoin d'un endroit où ils peuvent être physiquement en sécurité et trouver une forme de normalité et de plaisir. L'UNICEF a créé des parcs sûrs dans les zones fortement touchées de Geitawi, Basta et Karatina. Ces parcs offrent aux enfants un soutien psychosocial et une éducation de base dans un espace sûr. Les parcs leur laissent le temps de jouer et de se développer puisque les écoles de Beyrouth sont fermées indéfiniment. Les enfants aux prises avec le traumatisme après l'explosion peuvent bénéficier de la stabilité et du soutien fournis par ces parcs sécuritaires. Ils peuvent jouer à des jeux, suivre des leçons simples et en apprendre davantage sur la sécurité des coronavirus. Il s'agit d'une évasion précieuse pour les enfants aux prises avec les conséquences de la catastrophe sur le plan émotionnel ou physique.

Subvention d'urgence en espèces pour la récupération après l'explosion de Beyrouth

Même plus d'un mois après l'incident initial, l'UNICEF continue de fournir une assistance aux familles vivant avec l'impact de l'explosion de Beyrouth. Ils ont lancé un programme de subventions d'urgence en espèces le 15 septembre pour fournir un soutien financier aux familles vulnérables et en difficulté. La subvention est disponible pour les ménages des zones les plus touchées avec des enfants, des personnes handicapées, des personnes de plus de 70 ans ou une femme chef de famille. Grâce à ce programme, jusqu'à trois membres vulnérables du ménage recevront une subvention ponctuelle en espèces de 840 000 livres libanaises. L'argent fourni par l'UNICEF permettra aux familles aux prises avec les effets de l'explosion en plus de la pandémie et de la crise économique en cours de subvenir à leurs besoins et de se remettre des dommages causés par cette catastrophe. Les demandes de subvention sont disponibles en ligne et sur divers sites d'inscription en personne. L'UNICEF sensibilise au programme grâce à une action de proximité dans les zones touchées.

L’explosion de Beyrouth a été une terrible tragédie qui a laissé de nombreuses familles du mal à se remettre sur pied. Les nombreux programmes d’assistance de l’UNICEF sont une aide inestimable aux efforts de redressement de cette ville.

Allie Beutel
Photo: Flickr

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *