Catégories
Solidarité et entraide

L'Europe promet des milliards pour aider les pays en développement à lutter contre le COVID-19

Équipe Europe
Le 8 avril, l'Union européenne a annoncé qu'elle lançait une initiative appelée «Team Europe», qui garantirait 15,6 milliards d'euros de soutien financier à des pays considérés comme très vulnérables aux effets potentiellement dévastateurs du COVID-19. L '«équipe» fournit des ressources de l'UE, de ses États membres et de grandes institutions financières telles que la Banque européenne d'investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

Qu'est-ce que Team Europe?

Le financement pour cela proviendra de divers endroits. Une source est la réorientation des fonds existants vers des programmes qui ne peuvent actuellement pas être exécutés en raison de la pandémie, ainsi que des programmes rendant les programmes préexistants plus pertinents pour la gestion du virus. Un autre est la Banque européenne d'investissement, qui fournira 5,2 milliards d'euros d'aide aux interventions d'urgence, financera la recherche médicale pour aider à trouver un vaccin et dotera les personnes sur le terrain d'EPI (équipement de protection individuelle).

Enfin, l'UE s'associera à des organisations caritatives telles qu'Oxfam et Caritas qui sont actuellement sur le terrain dans ces pays, fournissant des soins médicaux et une expérience de premiers secours indispensables pour aider à traiter les personnes infectées.

Qui aident-ils?

«Team Europe» a décidé de concentrer son aide sur les secours aux nations en «Afrique, dans les Balkans occidentaux, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, dans certaines parties de l'Asie et du Pacifique, en Amérique latine et dans les Caraïbes». Ils concentrent spécifiquement leur attention sur les personnes les plus à risque: les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées, ainsi que les migrants, les réfugiés, les personnes déplacées et leurs communautés d'accueil. L'UE souhaite également apporter un soutien économique aux petites et moyennes entreprises et aux travailleurs indépendants du secteur privé.

Quel est le plan

Le financement de «Team Europe» pour les pays à risque comporte trois volets. La première partie consiste à envoyer 502 millions d'euros immédiatement pour les actions de réponse d'urgence. Cela comprend le soutien à l'OMS et aux Nations Unies pour qu'ils continuent de travailler sur le terrain qu'ils ont déjà fait, ainsi que l'appel à la Croix-Rouge et au Mouvement du Croissant-Rouge pour qu'ils renforcent la préparation et la réponse aux situations d'urgence. Ils accélèrent également la production d'EPI dans les usines européennes et veillent à ce que chacun ait accès à la santé, à l'eau, à l'assainissement et à une bonne hygiène.

La deuxième partie utilisera 2,8 milliards d'euros pour accroître la communication et la sensibilisation aux mesures de protection et aux conseils d'hygiène afin de limiter la propagation de la maladie. L'UE y parviendra en finançant des initiatives mondiales de santé telles que le «Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) et la Facilité financière mondiale à utiliser pour lutter contre le coronavirus». Enfin, cette phase du plan soulignera l'importance de l'égalité d'accès aux soins de santé pour les migrants et les réfugiés qui ont vécu dans des camps de réfugiés pour échapper à des pays déchirés par la guerre.

La phase finale est la plus importante, avec 12,28 milliards d'euros mis de côté pour réduire les conséquences sociales et économiques à long terme que la pandémie aura sur les nations précédemment déclarées. Cela implique de travailler avec ces pays pour adopter des réformes de «développement socio-économique et de réduction de la pauvreté», ainsi que de prendre des mesures pour protéger les travailleurs pendant la crise afin de garder le maximum de personnes employées. L'UE accordera également des prêts de la Banque européenne d'investissement pour du matériel de santé et d'autres fournitures médicales, et enfin, un allégement de la dette par le Fonds monétaire international dans les pays touchés.

Pourquoi aident-ils?

Lors de l'annonce de «Team Europe», le vice-président de l'UE, Joseph Borrell, a déclaré que pour vaincre la pandémie, il faudrait une action mondiale unie. Si le virus persiste dans d'autres parties du monde, il reviendra en Europe. De plus, les nations européennes qui composent «Team Europe» ont vu l'impact dévastateur du COVID-19 sur nombre de leurs propres nations, qui disposent de certains des meilleurs soins de santé au monde. Ils sont conscients que «la crise pourrait avoir des conséquences d'une toute autre ampleur dans d'autres parties du monde», selon Borrell. Il est du devoir de l'UE d'aider les autres pays à échapper au sort horrible et meurtrier que le COVID-19 a déjà connu dans de nombreux endroits du monde.

– Sophie van Leeuwen
Photo: Flickr

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *