Catégories
Solidarité et entraide

Faits sur l'Ouganda: la perle de l'Afrique

Groupe d'enfants dansant dans un champ de terre dans une ville.

Si l'Ouganda ne figure pas déjà sur votre liste de destinations de voyage, cela devrait certainement l'être. Pendant que vous y êtes, vous pouvez vous promener dans les rues de la magnifique et animée capitale de Kampala. Vous pouvez vous aventurer dans le parc national de Bwindi Impenetrable, dont les auvents épais et verts permettent vraiment au parc de porter bien son nom. Vous pouvez voir des éléphants, des lions, des girafes et des gorilles à l'arrière d'un véhicule de safari. Et le meilleur de tous, vous pouvez rencontrer les belles personnes qui composent cette perle d'un pays.

Pendant que vous êtes en Ouganda, vous verrez également la réalité de la pauvreté à laquelle le pays continue d’être confronté. À ce jour, l'Ouganda est aux prises avec l'extrême pauvreté, la malnutrition infantile, le mauvais assainissement, l'accès à l'électricité et l'achèvement des études. Mais, malgré les défis auxquels il est confronté, l'Ouganda a fait de grands progrès et a tellement d'espoir et de bonté à partager avec le monde. C’est pourquoi nous aimerions partager avec vous des anecdotes amusantes sur l’Ouganda. En lisant ce blog, puissiez-vous être rempli d'espoir et d'une compréhension encore plus profonde de ce qu'est la vie pour les quelque 126 000 enfants aidés par la compassion qui y vivent.

Faits clés sur Ouganda

Voici quelques faits intéressants et rapides à connaître sur l'Ouganda.

  • Population: 43 252 966 habitants
  • Capitale: Kampala
  • Langue officielle: anglais et swahili
  • Superficie: 93065 miles carrés, ce qui est légèrement plus petit que l'état de l'Oregon
  • Économie: L'agriculture est l'un des secteurs les plus importants de l'économie ougandaise. En fait, 72% de la population active est employée dans l'agriculture. Les principaux produits agricoles en Ouganda sont le café, le thé, le coton et les fleurs, qui font également partie des principales exportations du pays. D'autres industries importantes comprennent la transformation du sucre et la production de ciment et d'acier. Si l’économie ougandaise s’est améliorée ces dernières années, 21,4% de la population vit toujours en dessous du seuil de pauvreté.

Culture et traditions de l'Ouganda

Certains des faits les plus amusants sur l'Ouganda portent sur la culture et les traditions du pays. L'Ouganda abrite de nombreux groupes ethniques et des dizaines de langues différentes, ce qui rend sa culture à la fois intéressante et diversifiée. C’est aussi une nation remplie d’histoire religieuse, de vêtements colorés et de liens familiaux étroits. Allons-y!

Religion: Si l’Ouganda est une nation à prédominance chrétienne, la constitution du pays garantit la liberté religieuse. Actuellement, 45,1% de la population s'identifie comme protestante, 39,3% comme catholique et 13,7% comme musulmane. Le reste de sa population pratique une religion autochtone ou n'est pas religieux. L'Islam a été la première religion extérieure à être introduite en Ouganda. Puis, pendant la période coloniale, le protestantisme et le catholicisme ont été introduits dans le pays par des missionnaires. La rivalité, et parfois l'hostilité, a été plus vive entre protestants et catholiques qu'entre chrétiens et musulmans.

Vêtements: Les vêtements ougandais sont représentatifs de la population du pays – ils sont diversifiés. Si vous visitez l'Ouganda, vous verrez de nombreux styles différents représentés. Les personnes plus riches ont tendance à s'habiller à la mode occidentale moderne, tandis que d'autres personnes moins riches s'habillent souvent de manière plus traditionnelle. Le «kanzu» est un vêtement traditionnel pour hommes. C’est une longue tunique qui est souvent de couleur blanche ou crème. Il a été à l'origine apporté au Buganda, un royaume actuellement situé dans le sud de l'Ouganda, par des commerçants arabes au 19ème siècle. Cependant, les hommes de tout le pays portent maintenant des kanzus. Pour les femmes, le vêtement traditionnel le plus connu s'appelle un «gomesi». Un gomesi est une robe longue qui a des épaulettes triangulaires, un filet carré et un tissu suspendu à une hanche. Alors que les femmes partout en Ouganda portent des gomesis, elles sont également originaires des peuples Baganda et Basoga.

Culture générale: L'Ouganda est composé de nombreux groupes ethniques différents qui influencent la culture. Le groupe le plus important est le Baganda (le peuple du Buganda, également appelé le Ganda), qui représente 17% de la population. Ils vivent principalement dans la partie sud du pays. Historiquement, le pays a été aux prises avec des divisions ethniques. Mais aujourd'hui, les relations entre les différents groupes sont relativement harmonieuses. Il y a des intérêts communs, comme le football (soccer) et le cricket, et des valeurs communes, comme l'importance de la famille et de la lignée.

<! –->

Aider les familles touchées par COVID-19

Les familles pauvres n'ont pas de filet de sécurité en temps de crise. Aidez à fournir de la nourriture, des soins médicaux et un soutien pendant cette pandémie.

Musique et danse de l'Ouganda

Les nombreux groupes ethniques et langues différents que l'on trouve en Ouganda s'accompagnent d'une variété de traditions et de préférences musicales. Il y a tellement de traditions différentes que nous pourrions écrire tout un article de blog à leur sujet! Nous allons donc commencer par partager quelques-unes des traditions musicales et dansantes les plus connues d’Ouganda d’aujourd’hui.

«Ekitaguriro» est le principal style de musique traditionnel de l'ouest de l'Ouganda. Il provient du peuple Banyankore. Les principaux instruments utilisés dans l'ekitaguriro sont le «omukuri» (flûte) et le «engoma» (tambour). La musique et la danse ekitaguriro rendent hommage au bétail longhorn trouvé dans cette région. Il est dansé par des femmes et des hommes. Les danseurs suivent le rythme du tambour, imitant les sons des pieds, les rythmes et les mouvements du bétail bien-aimé.

Dans le centre de l'Ouganda, qui est principalement habité par des Bagandas, les instruments de musique courants incluent le «ngalabi» (un long tambour rond), le «endongo» (un instrument semblable à une harpe) et le «adungukadigindi» (un violon). «Baakisimba» est l'une des danses exécutées dans cette région. La danse imite les mouvements ivres du roi qui dirigeait la région du Buganda au début des années 1800. À l'époque, se référer à un roi comme «ivre» était tabou, alors les gens disaient simplement qu'il était «heureux» et ont commencé à imiter ses mouvements de balancement. La tradition est toujours d'actualité et le peuple Baganda danse encore le baakisimba aujourd'hui.

Nourriture et boisson de l'Ouganda

La nourriture et les boissons de l'Ouganda sont tout simplement délicieuses. La plupart des Ougandais ne prennent que deux repas par jour: le déjeuner et le dîner. Il n’est pas rare que le petit-déjeuner ne soit qu’une tasse de thé ou de porridge. Les aliments de base comprennent les bananes ou les plantains, le millet, le manioc, les patates douces, le poulet et le bœuf et plus encore. Vous trouverez la plupart de ces ingrédients dans les plats et boissons populaires énumérés ci-dessous.

Matooke est un plat traditionnel ougandais. De nombreux Ougandais en mangent tous les jours. Matooke n'est pas seulement le nom de la banane verte mais aussi d'un plat salé. Le plat est préparé en épluchant les bananes vertes, qui ne sont pas encore sucrées, et en les faisant cuire dans l’eau ou en les faisant cuire à la vapeur dans des feuilles de bananier. C'est un peu comme de la purée de pommes de terre, juste à base de bananes! Apprenez à faire votre propre matooke avec une sauce aux arachides dès aujourd'hui!

Luwombo est un autre plat traditionnel populaire fabriqué en Ouganda. C'est un repas semblable à un ragoût à base de viande (comme du poulet, du bœuf ou du poisson) trempée dans une sauce aux arachides. Parfois, des légumes comme des champignons, des pommes de terre ou des carottes sont ajoutés. Ensuite, les ingrédients sont enveloppés dans des feuilles de bananier et cuits à la vapeur pendant des heures. Souvent, le luwombo est servi avec du matooke!

Mandazi est une friandise délicieuse que les Ougandais – et de nombreux autres Africains – adorent manger. C'est essentiellement un beignet africain. C'est du pain frit qui est souvent sucré avec du lait de coco et façonné en triangles ou en cercles. Parfois, de la cannelle et du sucre sont ajoutés pour les rendre encore plus savoureux. Vous pouvez les manger seuls ou les tremper dans du thé ou du jus. Ça a l'air délicieux, non? Apprenez à faire votre propre mandazi!

thé est non seulement l’un des produits agricoles et des exportations les plus importants de l’Ouganda, mais c’est aussi une boisson populaire! Cependant, lorsque vous commandez une tasse de thé en Ouganda, sachez simplement qu'il est souvent épicé. Le thé au gingembre est particulièrement apprécié!

Une histoire d'Ouganda

Margaret * a eu le cœur brisé lorsqu'elle a appris que sa fille Rita * était séropositive. La nouvelle dévastatrice a été un autre coup dur pour la mère célibataire. Au fil des ans, elle avait enduré la mort de deux maris, ses parents et ses quatre frères et sœurs. Elle se sentit amère et se demanda si Dieu l'avait abandonnée.

Mais Margaret ne savait pas que sa vie était sur le point de changer complètement, tout cela à cause de sa fille …

Avant que Rita ne reçoive un diagnostic de VIH, elle s'était inscrite à son programme local de Compassion. Dans son centre de développement de l'enfant, elle a découvert Jésus et l'a accepté comme son Sauveur.

Ainsi, alors que sa mère sombrait dans une dépression après le diagnostic de sa fille, la foi de Rita a continué de croître en raison de sa décision de suivre Jésus. Elle a inspiré tout le monde autour d'elle, y compris sa mère. Et grâce à son amour persistant pour Dieu, Rita a conduit sa mère à donner aussi sa vie au Christ.

«Je voulais avoir le genre de paix qu'elle avait», dit Margaret. «Par conséquent, en juin 2019, j'ai publiquement confessé Jésus-Christ comme mon Seigneur.»

Alors aujourd'hui, même si Margaret et Rita sont séropositives, elles sont remplies d'espoir.

«Je me sens mieux grâce à l'espoir qui jaillit en moi», dit Margaret. «Je veux persévérer dans toutes sortes de situations, en faisant confiance à Dieu et en sachant que ce n'est qu'à Dieu que je peux m'accrocher. Je veux utiliser ma petite force pour maman Rita pour la conduire vers l'avenir auquel Dieu l'a préparée.

Quel beau rappel que peu importe votre jeunesse, vous pouvez faire avancer le royaume des cieux.

* Les noms ont été modifiés pour protéger leur identité

Lire plus d'histoires d'Ouganda

BONUS: Fait amusant à propos de Ouganda

L'Ouganda abrite l'un des plus petits bâtiments d'églises au monde. Il est situé sur la colline de Biku, dans l'ouest de l'Ouganda. Il ne mesure que 8 pieds de haut et 8 pieds de large. Il ne peut accueillir que trois personnes, y compris le pasteur, et est souvent utilisé pour la prière et la méditation.

Photos de la vie quotidienne Ouganda

Voulez-vous continuer à en apprendre davantage sur le magnifique pays de l'Ouganda?

Faits sur la compassion et l'Ouganda ›

Faits sur l'image Pinterest de l'Ouganda

Ceci est le dernier article de notre série de blogs présentant des faits sur les pays où vivent des enfants parrainés. Lisez-les tous ici!


*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *