Catégories
Solidarité et entraide

Comprendre la faim en Turquie | Le projet Borgen

La Turquie est un pays avec une influence économique majeure au Moyen-Orient, et elle est classée comme la 17e économie la plus prolifique au monde. Cependant, les données sur la faim en Turquie montrent que 2,5% de la population est sous-alimentée. En fait, la faim en Turquie a légèrement augmenté l'année dernière, parallèlement à une augmentation de 3,5% de la pauvreté.

Les causes de la faim en Turquie

L'une des principales causes de la faim en Turquie est la crise des réfugiés syriens. La Turquie accueille plus de réfugiés que tout autre pays du monde. Avec près de 3,1 millions de réfugiés, le gouvernement a dû apporter un soutien substantiel à ses nouveaux migrants. Jusqu'à présent, le gouvernement turc a fourni plus de 10 milliards de dollars pour soutenir les réfugiés. La migration générale due à la pauvreté a également provoqué une augmentation de la faim en Turquie. En réponse aux taux de migration élevés, l'UE de la Turquie Le ministère des Affaires étrangères a déclaré: «L'accès à la nourriture et à la nutrition est le droit le plus fondamental et ce droit des migrants ne doit pas être violé.» 66 millions de personnes ont été contraintes de migrer en raison de la pauvreté ou des guerres. La Turquie abrite 26% de ces personnes dans sa région.

Des organisations luttent pour éradiquer la faim en Turquie

De nombreuses organisations internationales se sont associées au gouvernement turc pour aider les migrants et les réfugiés vivant dans le pays. L'une de ces organisations est le Programme alimentaire mondial (PAM). L'afflux de réfugiés syriens a mis à rude épreuve les marchés locaux et les infrastructures en Turquie. Le PAM s'est concentré sur la fourniture d'une assistance en espèces aux réfugiés pour éviter l'insécurité alimentaire.

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) est une autre organisation qui a aidé à résoudre les problèmes liés à la faim en Turquie. Le FIDA a reconnu que les villages ruraux isolés de Turquie avaient un besoin particulier d'infrastructures physiques et sociales. De nombreux projets et prêts du FIDA ont permis d'améliorer les conditions de vie en milieu rural des familles, et en particulier des femmes. L'agriculture emploie 45 pour cent de la main-d'œuvre turque, dont 90 pour cent des femmes rurales travaillant en dehors du foyer. Grâce aux prêts et dons à faible taux d’intérêt du FIDA, il élabore des projets pour aider les populations rurales à surmonter la faim et la pauvreté.

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) est une autre organisation qui s'est associée à la Turquie pour faire davantage pour éliminer la faim dans le monde. La Turquie étant l'un des leaders mondiaux de l'agriculture, elle peut promouvoir les nouvelles technologies et la disponibilité alimentaire pour les pays dans le besoin. Dans le cadre du programme de partenariat turc, la Turquie a alloué 10 millions de dollars à des projets de sécurité sanitaire des aliments. En outre, la Turquie a fait d'importants dons au PAM. En fait, le PAM considère la Turquie comme l'un de ses donateurs les plus généreux. Il y a quelques décennies à peine, la Turquie recevait une aide importante du PAM pour réduire la faim.

L'espoir à l'horizon

Malgré tous ces efforts, la faim en Turquie est en constante augmentation depuis 2015. La proportion de personnes sous-alimentées a également augmenté. Heureusement, depuis les années 90, la prévalence de la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans a diminué. Le taux de mortalité infantile chez les enfants de moins de cinq ans en raison de la faim est également passé de 14% dans les années 80 à 1,2% en 2019.

Dans l'ensemble, le taux de faim en Turquie était en baisse constante jusqu'au début de la crise des réfugiés syriens. Malgré certains revers, l’histoire prometteuse de la Turquie en matière de prise en charge des migrants et des populations sous-alimentées indique que ces taux pourraient à nouveau diminuer.

– Mimi Karabulut

Photo: Flickr

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *