Catégories
Solidarité et entraide

Améliorer les droits des femmes en RDC

Droits des femmes en RDC
La République démocratique du Congo (RDC) a souffert de conflits de longue date qui n’ont fait qu’exacerber la crise de la pauvreté dans le pays. Environ 70% de la population du pays vit en dessous du seuil de pauvreté. Si ces conditions ont grandement affecté le statut des droits des femmes en RDC, beaucoup de travail est en cours pour élever le niveau de vie des femmes.

La violence sexiste

La RDC a documenté plus de 35000 cas de violence sexuelle en 2018, et les femmes des Nations Unies signalent que la violence sexiste a augmenté de 99% avec l'apparition du COVID-19. Dans les États déchirés par la guerre, les conflits affectent uniquement les femmes et elles sont souvent sujettes au viol ou à la violence sexuelle comme arme de guerre. Pour lutter contre ces statistiques alarmantes et améliorer les droits des femmes en RDC, le pays a révisé sa stratégie de lutte contre la violence sexiste en août 2020. La nouvelle stratégie nationale comprend un cadre de prise en charge des survivantes, des méthodes de prévention des crimes et une portée élargie de la stratégie l'ensemble du pays, atteignant plus de 51 millions de femmes en RDC.

Femmes, paix et sécurité

En juillet 2019, à peine 16% des femmes constituaient le Sénat de la RDC, et aucun des juges de la Cour constitutionnelle ou des gouverneurs de province du pays n’était une femme. Le programme Femmes, Paix et Sécurité, tel que la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies a été adoptée, vise à promouvoir l'inclusion des femmes aux postes de pouvoir. Les plans d’action nationaux (PAN) de la RDC l’ont incorporé pour mieux inclure les femmes dans la prise de décision. Le deuxième PAN de la RDC a connu sa promulgation en 2019 et les attentes ont déterminé qu'il sera mis en œuvre jusqu'en 2022, dans le but d'augmenter l'inclusion des femmes et des filles dans la prise de décision économique et politique à au moins 20%.

Éducation des femmes

On estime que 52,7% des filles âgées de 5 à 17 ans ne vont pas à l'école en RDC. Le fait d’acquérir une éducation est directement lié à une augmentation des droits et de l’indépendance des femmes, car le fait de rester à l’école entraîne généralement une baisse des taux de mariage des enfants, une meilleure littératie financière et des possibilités d’emploi et de vie accrues. Bien que la participation des femmes à la population active (70,7%) soit à peu près équivalente à celle des hommes (73,2%), la participation des femmes provient principalement des travaux agricoles où le manque d’éducation et les rôles des sexes restreignent l’accès des femmes à la liberté financière et à la propriété.

Si la pauvreté et le manque d’infrastructure ont historiquement empêché les femmes et les filles d’accéder à l’éducation, l’UNICEF s’est efforcé d’améliorer les possibilités d’éducation et, partant, de renforcer les droits des femmes en République démocratique du Congo. L’UNICEF a établi un partenariat avec le Ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique de la RDC pour faciliter l’enseignement à distance pendant la pandémie COVID-19 et a soutenu l’éducation de près de 7 millions d’élèves en RDC.

Santé maternelle

Le taux de mortalité des moins de 5 ans en RDC est de 84,8 pour 1 000 naissances vivantes, et en 2011, la RDC représentait la moitié de tous les décès maternels. Les femmes ont en particulier besoin d’établissements de santé appropriés et d’un accès facile à des centres médicaux fiables, deux facteurs que l’état de conflit en RDC et le faible statut des femmes ont grandement affectés. Pour mieux aider les femmes enceintes et les mères après la naissance, le Plan national de développement sanitaire de la RDC a reçu 4,5 millions d'euros (5,3 millions de dollars) d'aide monétaire en juin 2020 de l'Union européenne et de l'UNICEF. L'EU a envoyé des médecins supplémentaires et fourni des poches de sang, des médicaments, des vaccins et de la nourriture aux nouveau-nés souffrant de malnutrition, ciblant six des provinces et 33 zones de santé du pays.

Avoir hâte de

Alors que la RDC continue de lutter contre une myriade de problèmes concernant les droits des femmes, il est clair que les conditions s’améliorent constamment et que des progrès continuent à se produire dans divers secteurs de la société. Alors que les efforts progressent pour améliorer les droits des femmes en RDC, l’état de pauvreté et de conflit du pays devrait également connaître une réforme.

– Caroline Mendoza
Photo: Flickr

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *