Catégories
Solidarité et entraide

8 organisations aidant après l'explosion à Beyrouth

explosion à BeyrouthDes organisations du monde entier se sont rassemblées pour apporter de l'aide après l'explosion de Beyrouth, qui a tué plus de 200 citoyens le 4 août. Vous trouverez ci-dessous huit de ces organisations ainsi que des informations sur ce qu'elles ont fait pour aider.

Organisations qui aident le Liban

  1. La Croix-Rouge britannique a créé un fonds d'urgence pour l'assistance médicale aux personnes touchées par l'explosion. En collaboration avec la Croix-Rouge libanaise, l'organisation a fourni des soins médicaux immédiats aux personnes dans le besoin. Ces soins médicaux critiques comprennent tout, du traitement des blessures potentiellement mortelles aux soins de santé mentale nécessaires pour faire face à la perte d'un être cher.
  2. Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies s’est concentré sur l’alimentation des habitants de Beyrouth. Selon les Nations Unies, l'explosion a non seulement détruit les magasins de céréales du port, mais menace également la sécurité alimentaire future, car la plupart des denrées alimentaires du Liban transitent par le port de Beyrouth. Cela n'a fait qu'exacerber un problème d'insécurité alimentaire déjà existant dans le pays. En réponse, l'ONU a cherché à distribuer 150 000 colis de nourriture aux citoyens.
  3. Humanity and Inclusion, une ONG américaine, a envoyé 100 membres pour diriger des services de réadaptation critiques. Bien que l'explosion endommagé les bureaux de l'organisation à Beyrouth, aucun de ses membres n'a été blessé. L'organisation a envoyé 100 membres pour diriger des services de réadaptation critiques, se mettant directement au travail en fournissant des soins aux autres.
  4. Islamic Relief USA, une organisation qui fournit des secours en cas de catastrophe et une aide au développement, travaille au Liban depuis 2006. En conséquence, l'organisation n'a pas tardé à réagir à l'explosion. Il a cherché à créer des chaînes d'approvisionnement pour l'aide d'urgence qui auront des effets durables.
  5. Après l'explosion à Beyrouth, l'UNICEF a envoyé des membres sur le terrain pour aider à distribuer des fournitures médicales et aider les premiers intervenants. Il a également distribué des articles tels que des couvertures et des kits d'hygiène à ceux qui en avaient besoin. L'UNICEF a toutefois estimé qu'il lui faudrait 47 millions de dollars pour aider correctement les citoyens touchés par l'explosion.
  6. Le projet HOPE s'est concentré sur la communication avec les responsables de la santé pour distribuer des fournitures médicales. L'organisation dispose de quatre kits de santé d'urgence que les volontaires disperseront, chaque kit étant capable de soutenir 10 000 personnes. Le projet HOPE vise à distribuer encore plus de fournitures aux personnes touchées par l'explosion à l'avenir.
  7. À la suite de l'explosion à Beyrouth, Save the Children a signalé qu'environ 80 000 enfants avaient été déplacés. L’hôpital pour enfants a également été détruit. L'année dernière, l'organisation a pu aider 85 000 enfants au Liban. À la suite de l'explosion, il dispose d'équipes prêtes à soutenir les efforts de secours médical d'urgence.
  8. L'International Rescue Committee a fourni des fonds aux organisations locales à Beyrouth, en se concentrant sur la nécessité de soins psychologiques d'urgence. Selon l'organisation, 150 000 femmes et filles ont été déplacées par l'explosion. En conséquence, l'International Rescue Committee a également apporté une aide en espèces aux personnes touchées, afin de prévenir d'éventuels abus et exploitation.

L'aide d'urgence après l'explosion de Beyrouth est devenue une priorité pour chacune de ces organisations ainsi que pour bien d'autres. Alors que le coronavirus continue de se propager dans le monde, il est encore plus essentiel que les citoyens libanais obtiennent l'aide dont ils ont besoin le plus rapidement possible.

– Aradia Webb
Photo: Flickr


*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *