Catégories
Solidarité et entraide

10 faits sur l'espérance de vie aux Tonga

Espérance de vie aux Tonga
Les Tonga sont un pays situé dans l'océan Pacifique Sud, au sein de l'archipel du Pacifique Sud. L'État souverain se compose d'un total de 176 îles qui s'étendent sur 270 000 miles carrés, dont 36 contiennent une population en croissance rapide de 100 651 personnes. Environ 70% des 100 651 personnes vivent sur l'île principale, Tongatapu. Alors que l'espérance de vie augmente dans tout le pays, de nombreux problèmes de santé persistent. Voici 10 faits sur l'espérance de vie aux Tonga.

10 faits sur l'espérance de vie aux Tonga

  1. Les taux d'espérance de vie aux Tonga augmentent régulièrement depuis 70 ans. En 1950, l'espérance de vie moyenne était de 55,78 ans. Aujourd'hui, l'espérance de vie est de 70,97 ans. En 2018, l'espérance de vie des hommes était de 68,9 ans et celle des femmes de 72,8 ans. Cela est probablement dû à l'amélioration de l'assainissement, du logement et de l'éducation. Selon les projections de l'ONU, l'espérance de vie des Tonga continuera d'augmenter et d'atteindre 74,30 en 2050.
  2. Les principales causes de décès pour tous les âges aux Tonga sont les maladies non transmissibles (MNT). Selon le ministère tongan de la santé et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les MNT sont à l'origine de la majorité des décès aux Tonga. Il s'agit notamment des maladies cardiovasculaires, du cancer, des maladies respiratoires, du diabète et plus encore. Des facteurs tels que le manque d'activité physique, le tabagisme quotidien, la consommation d'alcool, l'obésité, l'hypertension artérielle et la consommation de moins de cinq portions de fruits et légumes par jour augmentent le risque de développer des MNT. De la population, 60,7% sont à risque élevé de développer ou d'avoir une MNT et 39,2% à risque modéré. Une étude a même révélé qu'un patient hospitalisé sur dix aux Tonga a été admis en raison d'une MNT.
  3. La MNT qui tue la plupart des gens dans le pays est la maladie coronarienne. Les dernières données de 2017 indiquent que sur 100000 Tongans, 128,72 (16,64% de la population) meurent d'une maladie coronarienne.
  4. Le taux de fécondité des Tonga diminue depuis les années 50. Cependant, malgré la baisse régulière, le taux de fécondité des Tonga reste élevé par rapport à d’autres pays. En 1955, le taux de fécondité aux Tonga était de 7,3 naissances par femme. Aujourd'hui, elle est actuellement de 3,2 naissances par femme. En comparaison, en Australie, il y avait 3,0 naissances par femme en 1950 mais seulement 1,86 naissances par femme en 2015.
  5. L’obésité est extrêmement répandue parmi la population des Tonga. Facteur de risque important pour les MNT, l'obésité augmente aux Tonga depuis 1975. En 1975, 47,8% des personnes de 18 ans et plus étaient obèses. En 2016, le taux d'obésité était passé à 75,6%. Cette année, les Tonga se classent au deuxième rang mondial pour l'indice de masse corporelle (IMC) le plus élevé, avec une population ayant un IMC moyen de 31,9. Les Tonga tombent juste en dessous du pays le plus obèse du monde, Nauru, qui a un IMC de 32,5. Le taux d'obésité des Tonga est dû à deux facteurs, notamment un faible niveau d'activité physique et une mauvaise alimentation.
  6. Le régime alimentaire des Tongans joue un rôle important dans le niveau d'obésité dans tout le pays. La plupart des régimes alimentaires des Tonga consistaient autrefois en légumes-racines, noix de coco et poisson. Depuis leur entrée dans l'économie mondiale, les régimes sont devenus hautement transformés et gras. Le régime moyen est désormais composé de riz, de pain, de poisson en conserve, de sucre, de sel et de nouilles emballées.
  7. Le tabagisme, un autre facteur de risque de MNT, diminue lentement aux Tonga. En 2000, 36,3% de la population consommait du tabac. Le taux de tabagisme le plus récemment projeté place le tabagisme à 27,9%.
  8. Les problèmes de santé constituent la plupart des autres principales causes de décès aux Tonga. Les autres principales causes de décès aux Tonga sont le diabète (13,63%), les accidents vasculaires cérébraux (9,91%), la grippe et la pneumonie (7,26%), le cancer du sein (2,83%) et les maladies pulmonaires (4,60%).
  9. De plus en plus de personnes se sont lentement installées dans les zones urbaines des Tonga ces dernières années. En 1955, la population urbaine n'était que de 15%, alors qu'aujourd'hui le pourcentage est passé à 76%. Cette urbanisation se traduit par un mode de vie plus sédentaire, qui, à son tour, devient un facteur de risque de développer l'obésité.
  10. Les Tonga sont le premier pays des îles du Pacifique à élaborer un plan de lutte contre l'obésité. En 2017, le gouvernement tongan a mis en place une taxe sur les aliments importés dans l'espoir de décourager les gens de les acheter. La taxe incluait des articles tels que des lambeaux de mouton, du poulet industriel et des queues de dinde. Il existe également des groupes tels que la Tonga Health Promotion Foundation (TongaHealth) qui luttent contre l'obésité dans l'espoir d'améliorer l'espérance de vie. TongaHealth a été créé en 2007 par la loi sur la Fondation pour la promotion de la santé. Dédié à la prévention des MNT aux Tonga, le groupe reconnaît l'urgence du nombre croissant de MNT dans le pays. Il combat les risques en se concentrant sur l'éducation de la population sur des sujets tels que l'alimentation saine, l'activité physique, la lutte contre le tabagisme et la lutte contre l'alcool.

Alors que les taux d'espérance de vie sont en augmentation aux Tonga, il reste encore du travail à faire pour améliorer la santé des Tongans et accroître encore l'espérance de vie. Le tabagisme, la consommation d'alcool, le manque d'activité physique et une mauvaise alimentation mettent tous les Tongans à risque d'obésité et de MNT. Pour aller de l'avant, le gouvernement et les autres organisations humanitaires doivent concentrer leurs efforts sur l'amélioration de la santé et de l'espérance de vie aux Tonga.

– Marlee Septak
Photo: Flickr

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *